9h30 Présentation du diagnostic et des enjeux du développement durable sur le territoire


Download 445 b.
Sana02.11.2017
Hajmi445 b.



9h30 Présentation du diagnostic et des enjeux du développement durable sur le territoire

  • 9h30 Présentation du diagnostic et des enjeux du développement durable sur le territoire

  • 10h30 Tables rondes « Quelle stratégie et quelles actions pour l’Agenda 21 communautaire de Lamballe Communauté ? »

  • 12h30 Pause-déjeuner

  • 14h00 Théâtre-forum

  • 15h00 Témoignage de Monsieur Albert, Président de la communauté de communes du Pays des Herbiers

  • 15h45 Présentation de la synthèse des échanges en tables rondes et débat avec la salle

  • 16h45 Clôture







Stabilisation vers 2050

  • Stabilisation vers 2050

  • Conséquence : une nécessaire progression de la production alimentaire mondiale de 70 %

  • Des marges de manœuvre sur l’occupation des sols, les rendements, la consommation alimentaire













Diminution des surfaces productives et des espaces naturels

  • Diminution des surfaces productives et des espaces naturels

  • Fragilisation économique des exploitations agricoles



















Lamballe Communauté est composé de 17 communes

    • Lamballe Communauté est composé de 17 communes
    • La population légale 2010 est de 26 065 habitants


    • Les compétences de Lamballe Communauté :
    • Le développement économique
    • L’aménagement de l’espace communautaire
    • Le logement et le cadre de vie
    • La petite enfance et la jeunesse
    • L’eau et l’assainissement
    • Les actions sociales
    • Le sport
    • Le tourisme
    • La culture
    • Les secours incendie




    • Enjeu n°1 : complémentarité territoriale
    • Constats
      • Un bassin de vie cohérent mais des disparités territoriales
        • Un centre urbain et des communes périphériques
        • Plusieurs micro-territoires de vie (Sud-Est, Sud-Ouest, Ouest) et des communes plus isolées (Est et Nord)
      • Un dynamisme sur Lamballe et sur l’axe Lamballe – St Brieuc
        • Croissance démographique, activités économiques (63 % des établissements économiques se situent sur Lamballe), offre de services (équipements et services intercommunaux, commerces)
    • Problématique
      • Quelle cohésion et quel équilibre territoriaux à trouver ?
      • Comment accompagner les communes excentrées dans l’offre de services et quelles relations avec les territoires voisins ?
      • Comment organiser et optimiser les déplacements ?


Enjeu n°2 : activités économiques, emplois et revenus

    • Enjeu n°2 : activités économiques, emplois et revenus
    • Constats
      • Une large proportion d’emplois industriels
        • 36,5 % des emplois salariés dépendant du secteur de l’industrie sur Lamballe Communauté, entre 16 et 18 % à l’échelle départementale, régionale et nationale
      • Fragilisation économique des exploitations agricoles
        • Des exploitations endettées et des revenus faibles
        • Des transmissions difficiles (pressions foncières, coûts d’investissement, etc.)
        • Un contexte économique difficile (concurrence, fluctuation des prix, etc.)
        • Un plan de lutte contre les algues vertes qui va induire de fortes contraintes (évolution de système cultural, etc.)
      • Des commerces en périphérie de Lamballe difficilement viables
        • Les commerces de Lamballe absorbent 83 % des achats alimentaires des ménages de Lamballe Communauté
        • Un tissu commercial nettement moins étoffé hors Lamballe
      • Des revenus moyens
        • Un salaire moyen de 22 404 €, supérieur à celui du département (21 400 €) , mais inférieur à la moyenne régionale (22 463 €) et nationale (24 151 €)


    • Enjeu n°2 : activités économiques, emplois et revenus
    • Constats
      • Une précarité de l’emploi
        • 1 287 demandeurs d’emploi en mars 2010, dont 57 % de femmes, 17,5 % de jeunes et 34 % de chômeurs longue durée (proportions supérieures ou égales aux échelons supra-territoriaux)
        • 28 % des salariées femmes sont à temps non complet
        • En 2010, 73 % des offres d’emplois enregistrées par Pôle Emploi sont des missions de courte durée
    • Problématique
      • Comment maintenir et développer les activités économiques, notamment industrielles ?
      • Comment faire du fort dynamisme économique une opportunité pour conforter et développer la diversité des activités et des emplois ? Comment aider l’innovation et la création de valeurs ajoutées dans les entreprises ?
      • Comment renforcer les activités agricoles et les commerces hors Lamballe ? Comment diversifier les sources de revenus ?
      • Comment réduire la précarité de l’emploi pour aboutir à des emplois durables et de qualité ?


    • Enjeu n°3 : populations vulnérables
    • Constats
      • Une diminution de la taille des ménages et un vieillissement de la population
        • 2,38 personnes par ménage en 2007, 3,48 personnes en 1968
        • Des classes d’âges des 80 ans ou plus qui ont augmenté de 35 % entre 1999 et 2007
      • Des situations de précarité
        • Un niveau faible de retraites et pensions (15 846 €), inférieur à la moyenne départementale (17 257 €), régionale (17 576 €) et nationale (18 372 €)
        • Une augmentation de la population en grande précarité : durant l’hiver 2009-2010, l’association des « Restos du Cœur » a accueilli 400 personnes
      • Une offre d’hébergements et de logements insuffisante pour les personnes vulnérables
        • 7,7 % de logements sociaux en 2006 (10,5 % en Bretagne, 9,4 % dans le Pays de St Brieuc)
        • Un nombre de place en hébergements pour personnes âgées insuffisant
        • Un coût du terrain trop élevé pour les ménages à revenus modestes qui contraint certains à habiter loin de leur lieu de travail


    • Enjeu n°3 : populations vulnérables
    • Problématique
      • Comment assurer un parcours résidentiel adapté (accession à la propriété, mixité sociale, hébergements spécialisés ) ?
      • Comment renforcer le lien social (lutte contre l’isolement, intégration, travail sur la parentalité, le lien intergénérationnel, etc.) ?
      • Comment prendre en compte les nouveaux besoins en termes de services (dépendance, accessibilité, insertion) ?


    • Enjeu n°4 : accès aux soins et prévention
    • Constats
      • Une offre de soins insuffisante
        • Un nombre insuffisant de médecins généralistes, à terme : en 2008, la part de médecins généralistes (0,55 pour 1000 habitants) est inférieure à celle du département (0,94) ou de la région (0,99). Une proportion importante de médecins de plus de 55 ans
        • Un manque de médecins spécialistes : ophtalmologiste, gynécologue, pédiatre, kinésithérapeute
        • Une permanence des soins, et des pharmacies à améliorer
        • Un accès difficile en soins gériatriques : l’hôpital local saturé
      • Un état de la santé se situant dans la moyenne
        • Une mortalité prématurée élevée chez les hommes, notamment liée à l’alcool
        • Des troubles musculo-squelettiques très présents du fait de la forte proportion d’emplois ouvriers


    • Enjeu n°4 : accès aux soins et prévention
    • Problématique
      • Comment maintenir une présence suffisante de professionnels de santé au regard du nombre d’habitants ?
      • Comment renforcer la gamme de services gériatriques ?
      • Comment accentuer la prévention des comportements à risque (alcool, tabac, etc.) ?
      • Comment réduire les troubles musculo-squelettiques ?


    • Enjeu n°5: préservation du foncier et accueil des nouveaux arrivants
    • Constats
      • Une croissance démographique soutenue et en accélération
        • 0,7 % par an entre 1975 et 1999, 1,9 % par an entre 1999 et 2008
      • Un décalage entre la taille des ménages et celle des logements
        • 58 % des ménages sont composés d’une ou deux personnes, 15 % du parc est constitué de résidences principales de moins de 55 m²
      • La prédominance d’une forme d’habitat très consommatrice d’espace et d’énergie
        • Les maisons individuelles représentent 84 % des résidences principales
    • Problématique
      • Comment répondre aux nouveaux besoins ? Quels types d’habitat, de transports, d’équipements ? Quel niveau de services (santé, commerces, sport, loisirs, culture…) pour maintenir emplois et habitat ?
      • Comment préserver les espaces agricoles et naturels ?


    • Enjeu n°6: attractivité territoriale, tourisme, culture
    • Constats
      • Une image en décalage avec l’attractivité réelle du territoire
        • Une attractivité qui s’affirme au travers du dynamisme économique et démographique
        • Une image marquée par la production porcine
      • Une pression touristique faible
        • Un nombre d’hébergements touristiques insuffisant
        • Un potentiel de développement en complémentarité des activités touristiques littorales
      • Une vie culturelle riche qui marque pourtant peu l’image lamballaise
        • Le Quai des Rêves, l’Ecole de Musique, le Musée Mathurin Méheut, les bibliothèques et l’activité des associations génèrent une animation dense et attractive
        • Des manifestations annuelles touchent un public large et sont reconnues pour leur qualité (Noir sur la ville, Andel’ir, Regards sur les arts, B’h Nouar… )


    • Enjeu n°6: attractivité territoriale, tourisme, culture
    • Problématique
      • Comment aborder les idées reçues ? Comment valoriser les atouts culturels et touristiques ?
      • Quelle stratégie touristique et culturelle développer sur un territoire industriel et agricole ?
      • Comment améliorer l’accès à la culture ?
      • Comment assurer une meilleure mise en réseau des professionnels du tourisme et des acteurs de la culture ?


    • Enjeu n°7: dynamique associative
    • Constats
      • Une vie associative très active, qui rend de nombreux services à la population
        • Des services sociaux et d’aide aux familles : aide alimentaire, éducation ou formation, insertion, santé, famille, vie quotidienne, accès à la culture, accès aux droits, etc.
        • Plusieurs établissements sur le territoire de Lamballe Communauté : hébergement spécialisé (handicapées, FJT), de l’emploi protégé (ESAT), de l’accueil enfance et jeunesse, de la culture (musées et bibliothèque)
        • L’animation culturelle et sportive (7600 adhérents des associations sportives)
      • Quelques améliorations à effectuer en terme de fonctionnement de la vie associative
        • Un questionnement sur le devenir du bénévolat et de l’encadrement
        • Fragilité financière des associations
        • Une coordination des interventions des associations et de la collectivité à améliorer dans les domaines de la jeunesse et de la culture notamment


    • Enjeu n°7 : dynamique associative
    • Problématique
      • Comment pérenniser et développer les actions existantes ?
      • Comment aider les bénévoles et les encadrants ?
      • Comment coordonner et mutualiser les moyens et les expériences ?
      • Comment accompagner de nouveaux projets ? Comment être réactif à des initiatives locales spontanées ?
      • Comment aider à concilier la vie professionnelle et la vie familiale et sociale ?


    • Enjeu n°8 : économies d’énergie, énergies renouvelables et réchauffement climatique
    • Constats
      • Une fragilité du réseau électrique breton, et une augmentation des consommations d’énergie et des coûts
        • La Bretagne ne produit que 8 % de l’énergie qu’elle consomme et le Pays de Saint-Brieuc voit sa consommation électrique augmenter plus rapidement que la moyenne régionale
        • 4,5 Tonne Equivalent Pétrole (TEP) par habitant sur Lamballe Communauté (32 % des consommations proviennent de l’industrie, 27 % des transports, 25 % du résidentiel, 10 % du tertiaire) contre 3 TEP par habitant pour la Bretagne
        • Augmentation des coûts de l’énergie en perspective (épuisement des réserves, libéralisation du marché de l’énergie et spéculation)
      • De fortes émissions de gaz à effet de serre
        • 13,5 Tonne Equivalent (teq) CO2 par habitant sur Lamballe Communauté (43 % des émissions proviennent de l’agriculture, 29 % des transports, 13 % de l’industrie, 10 % du résidentiel), contre 9 teq CO2 par habitant sur la Bretagne


    • Enjeu n°8 : économies d’énergie, énergies renouvelables et réchauffement climatique
    • Constats
      • Un réchauffement climatique avec une augmentation des accidents climatiques à terme
        • Aggravation des canicules, des périodes pluvieuses, des tempêtes, etc.
    • Problématique
      • Comment s’adapter aux évolutions climatiques et aux accidents climatiques ?
      • Comment réduire les consommations énergétiques, notamment électriques liées à l’habitat, aux transports et aux activités économiques, et limiter les émissions de gaz à effet de serre ?
      • Comment mobiliser le potentiel énergétique du territoire ?
      • Comment accompagner les particuliers, les entreprises et les collectivités dans la réduction de leurs factures énergétiques (Agence Locale de l’Energie, etc.) ?


    • Enjeu n°9 : protection de l’environnement et consommation responsable
    • Constats
      • Un patrimoine naturel intéressant mais une dégradation lente du paysage bocager
      • De bons ratios de valorisation de déchets mais, comme partout, une consommation importante d’emballage
      • Une bonne qualité des eaux de consommation distribuées
      • Une mauvaise qualité des cours d’eau et des contextes piscicoles perturbés
        • Une forte concentration de nitrates et de phosphore dans les eaux de surface
        • 98 % des flux d’azote sont d’origine agricole, 20 % des assainissements individuels ont un impact négatif sur le milieu, 14 sur les 24 systèmes d’assainissement collectif sont à améliorer
        • D’autres facteurs d’altération des milieux aquatiques : érosion, obstacles aux migrations, faibles débits, destruction des zones humides
        • Une tendance à la dégradation de la qualité bactériologique des eaux des zones de production de coquillages (moules et coques)
        • Une prise de conscience et des efforts depuis de nombreuses années, contrairement à d’autres territoires
      • Développement des algues vertes en Baie de Saint-Brieuc depuis les années 70
        • La contribution du bassin versant du Gouessant est de l’ordre de 40 % (flux d’azote)


    • Enjeu n°9 : protection de l’environnement et consommation responsable
    • Constats
      • Présence de divers polluants dans l’air (pesticides, méthane, ammoniac, monoxyde d’azote, microparticules, sulfure d’hydrogène)
        • Des émissions provenant principalement de l’agriculture, du transport et des algues vertes
      • Un plan algue verte en préparation
    • Problématique
      • Comment développer les actions de protection de l’environnement sans fragiliser les activités économiques ?
      • Comment travailler avec les autres partenaires (Etat, Région, etc.) ?
      • Comment initier et accompagner les productions et les systèmes plus respectueux de l’environnement ? Quelle place réserver à l’agriculture dans la société ?
      • Comment sensibiliser les particuliers, les entreprises et les administrations à une consommation plus responsable et à la réduction de leurs rejets ?


    • Enjeu n°10 : démocratie participative
    • Constats
      • Une concertation à approfondir avec la population
        • Une certaine réticence et des craintes de certains élus pour mettre en place une concertation avec la population (mobilisation de personnes venant bloquer les projets)
        • Une citoyenneté mise à mal par un comportement consumériste
        • Un territoire vaste
    • Problématique
      • Comment faciliter les diverses expressions des habitants ?
      • Comment créer les conditions favorables à l’implication des habitants dans les projets ?










Do'stlaringiz bilan baham:


Ma'lumotlar bazasi mualliflik huquqi bilan himoyalangan ©fayllar.org 2019
ma'muriyatiga murojaat qiling