Le mot du maire


Download 11.82 Mb.
Pdf просмотр
Sana10.01.2019
Hajmi11.82 Mb.

1

SOMMAIRE

LE MOT DU MAIRE..............................................................................................



Page 2

ÉTAT CIVIL 2014 et 2015..................................................................................



Page 3

COMPTES ADMINISTRATIFS.......................................................................



Page 4

SALLE MULTIACTIVITÉS................................................................................



Page 5

PLAN LOCAL D’URBANISME (P.L.U)......................................................



Page 7

LA LOI N.O.T.R.E.....................................................................................................



Page 8

SIVOS.............................................................................................................................



Page 9

SIAVS...........................................................................................................................



Page 11

TRAVAUX DE LA COMMUNE....................................................................



Page 12

ASSOCIATIONS DU VILLAGE...................................................................



Page 13

AFMTÉLÉTHON..................................................................................................



Page 15

MEMO À L’USAGE DE TOUS.....................................................................



Page 16

INFORMATIONS GÉNÉRALES.................................................................



Page 17

INAUGURATION STÈLE 19 MARS 1962............................................



Page 20

UN PEU D’HISTOIRE........................................................................................



Page 21

SOMMAIRE

2

LE MOT DU MAIRE

Non, il n’est plus le temps où les aînés animaient si bien nos repas  et 

manifestations diverses. Ils sont partis, les uns après les autres, sans 

bruit, laissant vides les places à  la table du fond de la salle des fêtes ; 

nous n’entendrons plus leurs rires, leurs histoires.

L’heure  des grands chambardements est venue ; nouvelles lois, nou-

velles normes, éclatements, regroupements, fusion, absorption, mu-

tualisation, discussions, hésitations, inquiétudes…et décisions.

Chacun  doit  avoir  conscience  des  changements  qui  nous  attendent 

;  n’oublions pas que, dans notre pays, la commune est le premier mail-

lon de la démocratie. 

Ne  nous  décourageons  pas,  allons  de  l’avant,  travaillons  dans  la 

concertation  et  le  respect  réciproque,  ouvrons  les  espaces,    allions 

nos compétences, nos qualités, afin de vous donner, Vernantoisiennes 

et Vernantoisiens (ça c’est dit) l’envie de rester au pays.

Et surtout, n’ayons pas peur !

Résistons !

Monique PYON



« Tout ce qui était n’est plus,

Tout ce qui sera n’est pas encore,

Ne cherchez pas ailleurs le secret de nos 

maux. »

Alfred de Musset. 

Confessions d’un enfant 

du siècle

 1836


3

ETAT CIVIL 2014 / 2015

08 / 02 / 2015

25 / 02 / 2015

03 / 05 / 2015

06 / 05 / 2015

16 / 05 / 2015

01 / 09 / 2015

03 / 09 / 2015

MAITRE Pierre  

BOUSSAUD épouse PERRIN Madeleine  

DELATOUR veuve CHAFFIOT Michelle

FERUT veuve TAMISIER Fernande

PAILLARD Odette

BONNAFOUS Marcelle

ROSE Suzanne

DÉCÈS :


MARIAGES :

NAISSANCES : 

09 / 09 / 2014

06 /06 / 2015

BONNEVILLE Geoffroy

GRANGE Alison

DETRAZ Jérôme 

PLANCHE Laetitia

06 /02 / 2014

26 / 05 / 2014

31 / 05 / 2015

20 / 07 / 2015

DURAND Louis 

JAVAUX MARCIAL Gabriel

CATTENOZ Timothé

DERAY Léna



4

COMPTES ADMINISTRATIFS 2015

FONCTIONNEMENT

INVESTISSEMENT

RÉSULTAT DÉFINITIF



5

Inaugurée  le  19  juin  2015  en  présence 

de  la  population  de  VERNANTOIS  ,  de 

personnalités et des élus, l’ancienne salle 

des  fêtes  est  devenue  après  9  mois  de 

travaux  ,  une  SALLE  pluridisciplinaire 

pouvant accueillir des manifestations di-

verses (club 3ème âge, soupers dansants, 

activités 

ludiques 

et 

culturelles).  



L’équipement  de  la  cuisine  est  fonction-

nel , à proximité des 2 salles permettant 

Week- end :

 200 Euros (vendredi 17h au lundi 9h).

Journée :

 120 Euros (jour de location 9h au lendemain 9h).

Caution :

 300 Euros.

Gratuit

 pour les associations de la commune.



Nous sommes attentifs à vos besoins et nous vous souhaitons de profiter et faire vivre 

une telle structure. 



TARIFS :

de recevoir 84 personnes dans un cadre agréable et moderne !

Son utilisation est régie par un règlement intérieur et la réservation doit être faite au-

près du secrétariat de Mairie aux heures d’ouverture.



SALLE MULTIACTIVITÉS

6

SALLE MULTIACTIVITÉS

Dépenses :

Salle multiactivités

134 827,79 €

Cage d’escalier

11 358,90 €

Cuisine


84 814,57 €

TOTAL

231 001,26 €



Recettes :

Dotation d’équipement des territoires ruraux (DETR)

39 290,81 €

Contrat de solidarité aux Communes Jurassiennes 

(CSCJ)

10 656 €


Aménagement sécurité

774,15 €


Place de stationnement adaptée

902,50 €


Ecopack chaudière

117 €


Subvention ministérielle – réserve parlementaire 

1500 €


Total des subventions

53 240,46 €

Emprunt

150 000 €



Autofinancement

27 760,80 €



TOTAL

231 001,26 €



7

PLAN LOCAL D’URBANISME (PLU) 

LES ORIENTATIONS DU PLU

Accompagner



 le développement urbain 

et démographique de la commune.

Renforcer

  la  centralité  et  améliorer  le 

fonctionnement du bourg.

Préserver

 le patrimoine naturel et urbain, 

contribuant à la qualité paysagère du ter-

ritoire.


Encourager

  l’activité  locale,  la  progres-

sion des services et des équipements.

LE PLU COMPORTE DIFFÉRENTES PIÈCES :

 Le rapport de présentation



 pose le dia-

gnostic, formule les enjeux et justifie les 

choix mis en œuvre dans l’ensemble du 

dossier.


 Le projet d’aménagement et de déve-

loppement  durable  (PADD) 

énonce  les 

orientations  politiques  de  la  commune 

en matière d’aménagement.

• 

Les orientations d’aménagement et de 



programmation

  précisent  les  aménage-

ments exigés dans des zones présentant 

des  enjeux  spécifiques  (zones  à  urbani-

ser, centre bourg).

• 

Le plan de zonage



 détermine les diffé-

rents  types de zones.

• 

Les  règlements



  précisent  ce  qui  est 

autorisé  ou  interdit  dans  chacune  des 

zones  et  la  manière  dont  les  construc-

tions et aménagements doivent être ré-

alisés.

• 

Les annexes



, comprenant les servitudes 

d’utilité publique.

L’enquête publique aura lieu courant 2016. Elle durera 2 mois, période à l’issue de la-

quelle  seront  pris  en  compte  les  avis  ou  demandes  des  habitants,  avec  modification 

éventuelle du dossier.

Enfin, le Conseil Municipal devra approuver le PLU.



8

LA LOI NOTRE 

NOTRE : NOUVELLE ORGANISATION TERRITORIALE DE LA 

RÉPUBLIQUE

Ses  premiers  effets  ont  un  impact  sur  

l’avenir de la Région, du Département, 

de  la  Communauté  de  Communes  du 

Val de Sorne, de notre commune.

LA RÉGION

Les  2  régions  BOURGOGNE  et 

FRANCHE-COMTE  ont  fusionné  et 

Dijon  est  désormais  la  capitale  de  ce 

grand  territoire  qui  se  compose  de  8 

départements : 

Côte d’Or, Nièvre, Saône et Loire,Yonne, 

Doubs,Haute Saône, Jura et Territoire 

de Belfort.

La  réfion  est  dirigée  par  Marie-Guite 

DUFAY.

LE DÉPARTEMENT

Formé  désormais  de  17  cantons  au 

lieu de 34 auparavant, il est représen-

té par 34 Conseillers Départementaux, 

hommes et femmes en parité.

Pour  le  canton  de    LONS  2,  les  repré-

sentants  sont  :  Annie  AUDIER  et  Cy-

rille BRERO.



COMMUNAUTÉ DE COMMUNES

Le  1er  janvier  2017,  la  Communauté  de 

Communes  du  Val  de  Sorne  rejoindra 

ECLA,  (Espace  Communautaire  Lons  Ag-

glomération) pour être en conformité avec 

la loi : atteindre les 15000 habitants . Nous 

travaillons en ce moment avec ECLA pour 

mettre en harmonie nos fiscalités, nos com-

pétences, nos charges. Nous resterons vigi-

lants afin de ne pas perdre nos atouts.



COMMUNES NOUVELLES

Si des communes ont l’habitude de travail-

ler  ensemble,  de  mutualiser  leurs  moyens 

humains, techniques, la loi Pélissard permet 

à ces communes de se grouper, à certaines 

conditions  et  former  une  Commune  Nou-

velle.  Nous    travaillons  actuellement  sur 

cette option qui en est une parmi d’autres.

Il  nous  faut  aller  de  l’avant  car  nous  ris-

quons, avec les nouvelles données, de res-

ter  sur  le  bord  du  chemin.  Le  mot  d’ordre 

est : avancer avec prudence, détermination 

et réflexion.


9

SIVOS

L’ÉCOLE

Le SIVOS regroupe 5 communes Bor-

nay,  Geruge,  Macornay,  Moiron  et 

Vernantois.

Il  assure  la  construction,  l’exten-

sion,  les  réparations,  l’équipement 

et le fonctionnement de l’école et du 

centre de loisirs « Les Loustics ». Il ré-

munère le personnel non enseignant 

(ATSEM ; personnel entretien, de res-

tauration et animateur du centre de 

loisirs ).

En 2015, la commune a versé 1130€ 

pour  chaque  enfant  scolarisé.  Ce 

montant  est  en  constante  augmen-

tation  car  il  a  fallu  financer  la  mise 

en  place  (rendue  obligatoire  par  le 

Conseil départemental à compter de 

la rentrée 2014-2015) d’un accompa-

gnement dans les bus scolaires pour 

améliorer la sécurité des enfants. La 

prise  en  charge  de  la  rémunération 

des  accompagnateurs  est  assurée  à 

50% par le Département.

La commune a attribué une subvention d’un 

montant de 350€ à la coopérative scolaire.

Cette  année  l’effectif  de  l’école  est  de  118 

élèves  répartis  dans  5  classes  (suppression 

de  la  6ème  classe  qui  était  provisoire  en 

2014).


Enseignants

 Répartition des effectifs

Mme Murat 



31 élèves

Petite section 

15

Moyenne section 



16

Mme Vernier



18 élèves

Grande section 

10

CP  


8

Mme Delay



20 élèves

CP  


7

CE1  


13

Mme Pierron



24 élèves

CE2 


17

CM1  


7

Mme Perrin / 

Mme Sudan

24 élèves

CM1 


8

CM2 


16

10

L’effectif pour 2016-2017 reste pratique-

ment  identique  puisque  l’on  compte  16 

départs en 6ème et 15 entrées en petite 

section soit une prévision de 122 élèves 

pour septembre 2016.

Les horaires de classe sont les suivants : 

de 8h30 à 11h30 le lundi, mardi, mercre-

di, jeudi et vendredi et de 14h15 à 16h30 

pour les après-midis du lundi, mardi, jeu-

di et vendredi.

LES LOUSTICS

Les Loustics assurent effectivement les 

TAP ainsi que l’accueil périscolaire tous 

les jours d’école :

 

• 

Le matin : de 7h30 à 8h20



 

• 

Le midi : de 11h30 à 12h30 ou de  



 

   11h30 à 13h20

 

• 

Le soir : de 16h30 à 18h30



Le Centre de Loisirs Sans Hébergement fonctionne le mercredi après-midi et une par-

tie des vacances scolaires. Melle Emilie BARBAUD dirige cette structure.

De nombreuses activités sont proposées aux enfants par des animateurs et anima-

trices diplômés :

 

• 

Sortie cheval



 

• 

Sortie piscine



 

• 

Sortie randonnée pique-nique



 

• 

Ateliers poterie, travaux manuels



 

• 

Découverte pratique : escalade, accro-branches,etc…



Depuis  la  rentrée  2014-2015,  les  TAP 

(Temps  d’Activités  Périscolaires)  ont 

été  mis  en  place  de  13h20  à  14h15.  

Différents  ateliers  sont  animés  par  du 

personnel des Loustics (travaux manuels, 

lecture de contes, jeux de société, projet 

vidéo…).  Cette  prise  en  charge  des  en-

fants est financée par le SIVOS. Elle est 

offerte gracieusement aux enfants et pa-

rents pour l’instant.

Pour tous renseignements, vous pouvez 

contacter :

Les Loustics

180 rue du Revermont

39 570 MACORNAY

Tel : 03 84 24 91 49 



11

SIAVS

Pour  rappel,  le  31/12/2013  le  Syndicat 

intercommunal d’Assainissement de l’Ag-

glomération  (SIAAL)  a  vu  son  territoire 

passer  de  27  à  5  communes  suite  à  la 

prise  de  la  compétence  assainissement 

par la Communauté d’Agglomération de 

Lons le Saunier (ECLA).

Ce  changement  notable  s’est  traduit  en 

début  de  l’année  2014  par  la  modifica-

tion des statuts et le changement du nom 

du  syndicat  qui  est  devenu  le  :  Syndicat 

Intercommunal  d’Assainissement  du  Val 

de Sorne (SIAVS) qui intervient donc en 

assainissement  collectif  et  non  collectif. 

L’exploitation des  réseaux, le traitement 

des  effluents  sur  la  station  d’épuration 

ainsi que la gestion administratif du ser-

vice sont assurés par le service assainis-

sement  via  des  conventions  de  presta-

tions de service.

Sur ces 5 communes, 4 disposent d’un as-

sainissement collectif (transports et trai-

tements des effluents) ; Macornay, Mon-

taigu, Moiron et Vernantois. La commune 

de  Geruge  ne  dispose  pas  d’assainisse-

ment collectif et est donc en non collectif.

La loi Nôtre a fixé la taille des Intercom-

munalité  et  le  calendrier  de  mise  en 

œuvre  de  cette  nouvelle  organisation 

territoriale  :  les  communautés  de  com-

munes devront avoir une taille de 15000 

hab.  pouvant  être  ramené  à  5000  hab. 

sous  certaines  conditions  ;  cette  nou-

velle  organisation  devra  être  validée  au 

31/03/2016 pour une mise en œuvre au 

01/01/2017.

Les évolutions prochaines liées à la réor-

ganisation territoriale s’orientent vers la 

disparition  du  SIAVS.  Les  premiers  élé-

ments  tendent  vers  un  rapprochement 

avec ECLA qui a déjà la compétence assai-

nissement. Dans ce cas et afin que l’usa-

ger  ne  subisse  d’importantes  variations 

de tarifs, lors de ce transfert, le SIAVS a 

décidé  d’appliquer  le  montant  de  la  re-

devance  assainissement  appliquée  par 

ECLA en 2016 soit une hausse de 1.95% 

par rapport à 2015.


12

LES TRAVAUX DE LA COMMUNE

• 

Réfection des WC publics place de  



   

l’église


• 

Rénovation de la salle multi activités      

avec l’installation d’une cuisine

• 

Goudronnage de la montée de    



   

l’église, ainsi que la rue du château

• 

Mise en place d’une clôture au cime- 



   

tière


• 

Réfection de chemins ruraux



RÉALISÉS EN 2015

 ENVISAGÉS EN 2016 :

• 

Goudronnage du chemin du golf



• 

Agrandissement du parking croix SAINT 

CLAUDE

• 

Mise en place du plan accessibilité pour 



la mairie et l’église. Création de places de 

parking  handicapé  éclairées  avec  chemi-

nement pour les malvoyants. Rampe d’ac-

cès  amovible  pour  la  mairie  et  barrière 

montée de l’église.

• 

Remplacement des tables de pique-nique entrée du village



• 

Pose d’une barrière de protection rue de la Sorne

• 

Demande de devis pour aménager en enrobé les allées principales du cime-     



   

tière.


13

LES ASSOCIATIONS DU VILLAGE

AJRV

L’AJRV est une association d’éducation popu-

laire qui propose des activités pour les habi-

tants du village dans un esprit de convivialité 

et  de  solidarité.  Elle  s’adresse  à  tous.  Toutes 

les bonnes volontés peuvent venir aux anima-

tions proposées en tant que participant, mais 

aussi  en  tant  qu’animateur  ;  c’est  le  principe 

même de l’éducation populaire.

Nous réfléchissons chaque année pour appor-

ter  à  tous  des  activités  que  petits  et  grands 

peuvent  apprécier.  La  tâche  sera  plus  facile 

cette année puisque nous bénéficions depuis 

l’été  dernier  d’une  nouvelle  salle  multi-acti-

vité. En effet, c’est le jour de la Saint Glinglin 

qu’a été inauguré ce lieu.

Si  vous  souhaitez  participer,  animer  ou  tout 

simplement  vous  informer  sur  nos  activités, 

n’hésitez pas ; vous serez les bienvenus à l’AG. 

Nous comptons sur votre présence.

L’assemblée Générale de l’AJRV aura lieu Vendredi 4 mars à 20H30 à la salle multi-acti-

vités de Vernantois.



Programme des activités en 2016

Dates à retenir :

 

• 

Samedi 13 février : repas au village



 

• 

Mercredi 17 février : carnaval



 

• 

Vendredi 4 mars 20H30 : assemblée générale



 

• 

Dimanche 22 mai : randonnée pédestre et pique-nique



 

• 

Dimanche 19 juin : repas champêtre au village



Comme en 2015, d’autres activités pourront avoir lieu en fonction de la météo ; sortie 

VTT, camping pour les jeunes, barbecue pour tous en été …

Suivez le programme sur les panneaux d’affichage.


14

L’assemblée générale s’est déroulée le samedi 18 juillet 2015 lorsque la salle multi acti-

vités fut terminée.Le bureau suivant a été constitué :

 

• 



Président : Christophe PERRIN

 

• 



Vice président : Laurent DETRAZ

 

• 



Trésorier : Françoise CEDOT

 

• 



Secrétaire : Hubert CEDOT

Des nouveaux membres rejoignent le bureau

L’après midi un concours amical en doublettes s’est deroulé, suivi d’un repas méchoui le 

soir.


L’organisation déplore le peu d’implication de la population de VERNANTOIS.

Une assemblée générale aura lieu au printemps 2016 qui déterminera le futur calen-

drier.

LA PETANQUE VERNANTOISIENNE

Animation Noël

Le dimanche 20 décembre, l’AJRV a proposé un temps d’animation au village dans la 

nouvelle salle multi-activités : jeux de société, fabrication de sapins pour les enfants et 

goûter avec gaufres, papillotes et boissons. 

Merci à la municipalité pour la prise en charge du goûter.

Merci aux bénévoles qui ont installé les salles, fait les courses, cuit les gaufres ...

Merci aux parents qui ont aidé les enfants à fabriquer les sapins.

Merci aux nombreux joueurs qui ont tenu leur place à table, petits et grands.

Merci à tous les participants pour ce moment de convivialité et d’échange. 

CLUB DU VAL DE SORNE

L’Assemblée Générale a eu lieu le 18 septembre 2015.

A l’ordre du jour :

• 

Démission du Président Daniel FOUCHARD, après 15 ans au Club. Merci Daniel.



• 

Elections : 

 

• 

Présidente : Mme Liliane BOURCET



 

• 

Vice Présidente : Mme Montserrat VASMER.



Un concours de belote a eu lieu le 22 novembre avec 40 doublettes présentes.

12 adhérents viennent au Club le mardi après-midi pour jouer aux cartes, au triomino, 

au rummikub. D’autres activités sont proposées. Venez nous rejoindre !

Cette année, nous avons prévu un «  repas grenouilles  dansant », la journée de l’Amitié 

et d’autres projets.


15

Avec  un  compteur  en  fin  d’émission  té-

lévisée à plus de 80 millions, le Téléthon 

2015  aura  encore,  et  c’est  une  belle 

prouesse, résisté à la crise. Après les at-

tentats  du  13  novembre  et  les  drames 

qu’ils ont engendrés, ce Téléthon s’inscri-

vait  dans  un  contexte  particulièrement 

tendu et une émotion que nous portons 

encore tous en nous.

Par  leur  mobilisation,  les  Français  ont 

démontré  leur  attachement  aux  valeurs 

de fraternité et de solidarité portées par 

le  Téléthon  qui  plus  que  jamais  est  un 

combat contre la maladie pour dévelop-

per  la  recherche  et  les  thérapeutiques, 

mais aussi pour faire en sorte que la vie 

soit  belle  malgré  les  limitations  et  les 

contraintes imposées par la maladie.

Plus localement...un Téléthon du Val de 

Sorne toujours fidèle et généreux

Grâce à chacun d’entre vous, nous avons 

pu faire un très grand Téléthon du Val de 

Sorne organisé par les mairies, associa-

tions et bénévoles de Bornay, Courbou-

zon, Geruge, Macornay, Messia, Moiron 

et Vernantois, sous la forme d’un sou-

per-dansant à Messia et de nombreuses 

autres activités.

Je tiens à remercier avec force et recon-

naissance tous ceux qui se sont mobili-

sés et qui ont su se dépasser pour rele-

ver le défi et prouver que la solidarité 

est une des valeurs essentielles pour 

construire l’avenir.

Le « millésime 2015 » n’est pas en reste

car nous avons réalisé cette année en-

core un excellent résultat, avec un mon-

tant net global de 15 513€ entièrement 

remonté à l’AFM (Association Française 

contre les Myopathies) dons : 3 906€ + 

bénéfice net manifestations : 11 607€.

C’est votre engagement citoyen que je 

tiens tout particulièrement à saluer et 

c’est ça la France !

Alors oui, vraiment merci à vous tous, 

bénévoles, donateurs, municipalité, 

partenaires et fournisseurs. Vous pou-

vez tous être très fiers de cette réussite 

partagée.

En ayant donné le meilleur de vous-

mêmes, vous permettez à l’AFM, aux ma-

lades et à leur famille de continuer sans 

relâche le combat contre la maladie, en 

envisageant plus que jamais avec espoir 

la médecine de demain.

« On peut changer le monde en vendant 

des crêpes et des ballons » 

Serge BRAUN, Directeur scientifique de 

l’AFM-Téléthon.



16

Le civisme désigne le respect du citoyen 

pour  la  collectivité  dans  laquelle  il  vit, 

pour ses us et coutumes et pour sa loi.

Le  civisme  exprime  la  condition  du  ci-

toyen conscient de ses devoirs.

Le  civisme  complète  la  civilité  et  le  sa-

voir-vivre… 



URBANISME

 :

La  plupart  des  aménagements  néces-

sitent  une  demande  d’autorisation  d’ur-

banisme.  Ne  pas  se  soumettre  à  ces 

autorisations  constitue  une  infraction 

soumise à sanction.



ANIMAUX

Non  aux  crottes  de  chiens  qui  polluent 

nos rues, nos petits chemins, les bords de 

nos routes et même la montée de l’église . 

Et non aux chiens non tenus en laisse.

BRUITS

 

ils  sont  réglementés  par  l’arrêté  préfec-



toral du 13 mars 2012 

Les heures d’utilisation des tondeuses et 

autres machines :

• 

Du lundi au samedi : de 8h à 12h et de 



14h à 19h.

Malgré la sècheresse et l’eau des fon-

taines qui a manqué, nous sommes assez 

fiers d’avoir été classés au palmarès des 

villages fleuris de 200 à 500 habitants 

. Une joyeuse équipe, par un beau di-

manche de juin, avec de nombreux en-

fants et bénévoles, a donné un grand 

coup de main aux élus en fleurissant les 

quatre coins du village.

La matinée s’est achevée par un grand 

pique-nique dans la cour de la mairie.

La sècheresse n’a pas aidé les « arro-

seurs » mais la beauté des  massifs et 

jardinières les a récompensés de leurs 

efforts.


MEMO A L’USAGE DE TOUS

• 

Le dimanche et jours fériés : de 10h à 



12h.

• 

Les pétards et autres artifices sont in-



terdits . 

• 

Faire la fête, c’est sympathique, sauf si 



le bruit s’étend au voisinage, empêche les 

gens de fermer l’œil, et conduit inexora-

blement à la colère et …au 17.

Cette  liste  n’est  pas  complète,  à  chacun 

de prendre ses responsabilités…

FLEURISSEMENT DU VILLAGE


17

INFORMATIONS GÉNÉRALES

SECRÉTARIAT DE MAIRIE

Secrétaire : Claudine BANCTEL.

Ouvert :

 

• 



le mardi de 16h à 18h45, 

 

• 



le vendredi de 10 à 13h

Tel : 09 79 26 26 23

Fax : 03 84 47 16 94

Mail : mairiedevernantois@wanadoo.fr



ORDURES MENAGÈRES

Ramassage des ordures

• 

Grises  :  le  lundi  matin  dès  5  heures 



toutes les semaines

• 

Bleues : le lundi après 5 heures tous les 



15 jours, semaines impaires

Collecte du verre

Un container prévu à cet effet est dispo-

nible Place de l’église.

Décheterie de Lons Sud

Messia sur Sorne

Route de Chilly

Tel : 03 84 43 94 58

Ouverture du lundi au samedi :

Été : de 8h30 à 12h / 13h30 à 18h30

Hiver : de 8h30 à 12h / 13h30 à 17h30

La déchetterie de Messia accepte les dé-

chets inertes.

SICTOM

ZAC des Toupes

39570 Montmorot

Tel : 03 84 86 16 16

Fax : 03 84 24 17 90

SYDOM le tri : 03 84 47 44 41

www.letri.com

Tarifs SICTOM pour 2016

Foyer 1 à 2 personnes : 

125€

Foyer au-delà de 2 personnes : 



207€

Résidences secondaires intégrant : gîtes, 

clé-vacances,  chalets,  bungalows,  Mo-

bil’home  ou  autre  structure  touristique. 

A l’unité avec ou sans bac(s) 

Forfait : 

91€

Professionnels:



 

• 

bac 120l : 



146€ 

             

 

• 

bac 240l : 



233€

LA POSTE

Pour des opérations simples, se rendre à 

l’Agence Postale Communale de Macor-

nay


Ouverte chaque jour de 10h à 12h30

Ou dans un bureau de poste lédonien

Votre facteur peut venir à domicile pour 

diverses opérations

Allo facteur : tel 36 31 choix 2


18

SERVICES SOCIAUX

Maison Départementale de Solidarité

5 rue du Colonel Mahon

39000 Lons-Le-Saunier

Pour un rendez-vous : 03 84 87 13 13

DEPANNAGES

E.R.D.F : 09 726 750 39

G-R-D-F : 0 800 47 33 33

LYONNAISE DES EAUX

Rue des Grangettes 39570 Perrigny

Numéro AZUR : 0 977 409 443

Urgences 24 h /24 : 0 810 826 826



LE C.L.I.C

Pour  toute  question  liée  au  maintien  à 

domicile d’une personne âgée,

Vous  pouvez  contacter  le  Centre  Local 

d’Information et de Coordination Géron-

tologique

4 rue Edmond Chapuis

BP 802


39016 LONS LE SAUNIER CEDEX

Tel : 09 69 39 40 39

Mail : clicjuraseniors@jura.fr

POMPIERS : 18

En  cas  d’incendie  (uniquement),  un  ex-

tincteur est disponible sous le préau, au 

fond de la cour de la Mairie



GENDARMERIE : 17

URGENCES SAMU : 15

CARTES AVANTAGES JEUNES

Cette année encore, 69 cartes avantages 

jeunes  ont  été  offertes  par  le  CCAS  de 

VERNANTOIS aux jeunes de 3 à 21 ans 

lors d’un petit goûter qui a eu lieu dans la 

nouvelle salle multiactivités.

Chacun  pourra  profiter  de  cette  facilité 

d’accès  à  la  culture  et  à  la  découverte  , 

initiée par le Centre Régional d’Informa-

tion  Jeunesse,  avec  le  soutien  de  la  Ré-

gion,des  collectivités  locales  et  d’autres 

partenaires.

Chez  nous,  c’est  INFOJEUNESSE  qui 

anime cette opération.



19

C’est  dans  une  chaleureuse  ambiance 

familiale  avec  fleurs,  gâteaux,  galettes, 

crémant, café et tout et tout que , repré-

sentant la municipalité et le CCAS , nous 

avons fêté les cent ans de madame CHA-

PELAN.

Lors de  cette petite réception, Madame 



Hermance  nous  a  raconté  des  histoires 

du  temps  jadis,  beaucoup  parlé  des  us 

et coutumes de l’époque et évoqué avec 

émotion  sa  vie  avec  Monsieur  CHAPE-

LAN, qui nous a quittés à plus de 100 ans. 

ANNIVERSAIRE DE MADAME CHAPELAN 

 

5 janvier 1915 - 5 janvier 2015.

Quelle  santé  !  Et  nous  souhaitons  à 

Madame  Chapelan  de  continuer  son 

chemin  dans  la  sérénité,  entourée  de 

sa grande famille si attentionnée.



20

25  Novembre  1957,    20H  :  la  petite 

Louise, tout en mangeant sa soupe, écou-

tait  sur  Radio  Luxembourg  un  certain 

Jean Grandmougin qui parlait de choses 

bien  compliquées  pour  elle  mais  qu’elle 

avait  devinées  dramatiques.  En  Algé-

rie, c’était la guerre, les événements, di-

sait-on pudiquement…

 A la même table se trouvaient sa petite 

sœur  qui  babillait  et  les  occupants  des 

lieux, amis de ses parents qui les avaient 

accueillies pendant la maladie de leur ma-

man. A cette heure-là, il ne fallait pas par-

ler,  silence  lourd,  total.  La  petite  Louise 

scrutait le visage de ces personnes si jo-

viales d’habitude : elle y lisait  l’angoisse,  

la peur,  la tristesse et une pointe infime 

d’espoir, un tout petit espoir… 

Gérard et Daniel, leurs fils, étaient partis 

pour l’Algérie, et les deux petites filles oc-

cupaient la chambre des grands. 

Ces grands-là devaient rentrer beaucoup 

plus tard, saufs. Sains, certainement pas, 

car  la  guerre  avait  laissé  dans  leur  mé-

moire son lot d’horreur, de mort, de souf-

france.

Les  enfants,  ça  n’oublie  pas  ces  détails, 



la petite Louise n’a pas oublié les larmes 

de ces parents, leur angoisse, la voix à la 

radio  de  Jean  Grandmougin  et  celle  de 

Geneviève  Tabouis,  qui  martelait  le  di-

manche :  « attendez-vous à savoir… »

SAVOIR

Que  savent  donc  les  hommes,  qui  se 

battent, se battent et se battent encore ?

Le 19 mars 1962 est la marque officielle 

du  cessez-  le-feu,  elle  est  un  symbole, 

mais  le  feu  n’a  pas  cessé  et  des  milliers 

d’hommes sont tombés.

Par ces temps de violence et de désespé-

rance, nous avons un devoir de mémoire, 

pour tous ceux qui ont souffert dans leur 

chair  et  dans  leur  cœur,  pour  tous  ceux 

qui ont défendu un idéal, pour les héros 

sans nom qui avaient l’âge des « je t’aime 

», pour les pères, les mères qui les ont at-

tendus, pour les êtres sans défense, pour 

ceux qui ont dû tout quitter, pour tous les 

désespérés…

Honneur  à  tous  les  sacrifiés,  mais  aussi 

Espérance,  car  c’est  l’Espérance  qui  fait 

vivre les hommes.

Monique Louise PYON

INAUGURATION DE LA STÈLE DU 19 MARS 1962


21

Une  affaire  énigmatique  en  temps  de 

guerre (1914-1918).

La commémoration de la Grande Guerre 

et la tragédie du 13/11/15 à Paris ont ré-

veillé  l’ esprit patriotique. A Vernantois 

la nombreuse assistance à l’inauguration  

de la stèle marquant la fin de la guerre d’ 

Algérie en a témoigné éloquemment.

De son côté le Souvenir Français est une 

association  dont  la  mission  est  triple: 

faire mémoire des jeunes gens morts au 

combat,  entretenir  leurs  tombes,  trans-

mettre aux nouvelles générations le de-

voir du souvenir.

C’est  dans  cet  esprit  que  j’ai  publié  une 

brochure*  d’une  vingtaine  de  pages 

concernant les morts des guerres du ving-

tième siècle. Je me suis efforcé de donner 

un visage à chacun de ceux dont les noms 

sont gravés sur le monument aux morts, 

en  ayant  recours  aux  rares  documents  

subsistant dans les archives militaires ou 

aux  souvenirs  conservés  précieusement 

par les familles.

Dans ma recherche, un petit neveu d’une 

de ces victimes, monsieur    Patrick    Peu-

get, m’a confié un petit carnet du format 

d’un téléphone portable dans lequel l’ad-

UN PEU D’HISTOIRE

judant  Nestor  Pierre-Alexandre  Peuget, 

fils  de  l’instituteur  du  village,  consignait 

ses observations et relatait un fait singu-

lier.

Le premier mai 1917, par un beau soleil, 



il se trouvait sur la place d’armes quand, 

à l’issue de la cérémonie de présentation 

du  régiment,  le  capitaine  le  fit  appeler 

pour lui signifier qu’il devait se préparer à 

partir. «Vous savez pourquoi» lui dit-il sur 

un  ton mêlé de tristesse et de reproche. 

Nestor  Pierre-Alexandre  blêmit,  se  ren-

dit  dans  sa  chambrée,  rassembla  ses  ef-

fets dans sa cantine, rongé par l’anxiété, 

dans  l’attente  qu’on  vienne  le  chercher. 

Puis départ en calèche et en train, escor-

té par deux soldats navrés de ce qui arri-

vait à leur compagnon. Destination Saint 

Dizier où se trouvait la caserne. Enfermé 

dans une geôle mal éclairée par un petit 

vasistas  donnant  sur  la  rue,  il  découvre 

d’autres  détenus  affalés  sur  des  lits  de 

paille...  Commence  pour  lui  une  longue 

nuit  d’un  sommeil  lourd  entrecoupé  de 

cauchemars,    de  pleurs  irrépressibles 

alimentés  par  le  souvenir  déchirant  de 

sa  femme  et  sa  de  petite  fille  adorées...

Le  lendemain    lors  de  son  transfert  à  la 

prison de Châlons en Champagne, il voit 

avec effroi deux hommes enchaînés dans 

le couloir, condamnés à mort ! 



22

Mais  au  fil  du  temps  apparaissent 

quelques  signes    encourageants:  il  dis-

pose    d’  une  cellule  meublée  avec  lit, 

draps, table...on l’interpelle par son grade, 

la nourriture est  correcte... Bref son sort 

s’améliore bien qu’il reste dans l’expecta-

tive  et que l’incertitude le ronge, ampli-

fiée par le désoeuvrement et la solitude. 

  Le  11  mai  il  est  appelé  pour  le  Conseil 

de  Guerre.  Nestor  Pierre-Alexandre  ne 

s’étend pas sur son déroulement mais ex-

plique qu’à l’ issue de celui-ci, le 13 mai, 

il est invité  tout bonnement à prendre le 

thé dans le jardin...

Ainsi    s’achève  cette  narration  de  vingt 

pages, fort bien écrites  et documentées 

(comme il se doit pour le fils de l’instit...), 

sans que notre héros donne la clé de son 

incarcération  ni  les  motifs  de  sa  libéra-

tion. On en est réduit à des conjectures...

On suppose qu’il avait dû commettre un 

délit mineur mais à cette époque de l’an-

née  17,  «année  trouble»,  la  moindre  in-

cartade pouvait avoir des  conséquences 

redoutables.

Nestor  Pierre-Alexandre  réintégra  son 

régiment. Hélas, à peine un an plus tard 

il  mourut  à  26  ans  dans  la  bataille  de 

Moretz sur Matz le 12/06/1918 laissant 

dans  le  désespoir  son  épouse,  sa  fille  et 

sa famille. Son nom est gravé sur le mo-

nument aux morts de Montmorot où son 

père avait été muté. Il repose à Vernan-

tois à l’extrémité de la grande allée cen-

trale  du cimetière.

Michel Vauchez,

*

Brochure qui n’est plus disponible mais 



consultable  en  mairie  et    pouvant    être 

rééditée  si  un  nombre  suffisant  de  per-

sonnes le souhaitent.


POÈME SUR VERNANTOIS

C’est un joli village de vignerons

Fleuries sont les maisons

Dont nombreuses sont en rénovation

Les tourterelles ont remplacé les pigeons

Les rues portent de jolis noms

Dont tous ont une signification

Rue de la paix passion

Rue de la liberté émotion

Là où habite mon frère rue des vignerons

Pour celle-ci on devine la nomination !

Les rosiers, glycines animent les façades des maisons

Chèvrefeuilles , clématites embaument à foison.

Le clocher central domine toutes les maisons.  

Une jolie cascade s’écoule magnifiquement

Sans comparaison bien sûr avec celle du Hérisson !

Le golf est sans doute une jolie animation

Les vignes sont entretenues avec dévotion

Par les gentils vignerons.

Ce petit village de vignerons

Est vraiment agréable à découvrir sans hésitation

Et vous procurera de nombreuses émotions

Si vous passez dans la région

N’hésitez pas à faire une déviation

Car je vous le conseille sans modération ! 

Marie-Christine ROBLET





Do'stlaringiz bilan baham:


Ma'lumotlar bazasi mualliflik huquqi bilan himoyalangan ©fayllar.org 2019
ma'muriyatiga murojaat qiling