R Éseau ecorce d iagnostic de projet


Download 35.07 Kb.

Sana21.06.2017
Hajmi35.07 Kb.

R

ÉSEAU

 ECORCE - D

IAGNOSTIC

 

DE

 

PROJET

 

À

 C

HARENSAT

 -63

7 et 8 février 2005

Le lundi 7 février au soir a été l’occasion d’une rencontre entre les membres du

réseau ECORCE et 5 élus de la commune de Charensat investis dans le groupe de

travail du projet CEDD (Centre d’Education au Développement Durable).

Les cinq élus étaient : 

Mr François Blanchon, Maire - contrôleur à la DDE

Mr Claude Bascobert, 3

ème

 adjoint - commercial chez Candia



Mr Thierry Barrière, 4

ème


 adjoint - agriculteur

Mr Claude Courtadon, Conseiller Municipal - retraité du bâtiment

Mr Pierre Bouchet, Conseiller Municipal – agriculteur biologique

Tout  le monde s’est  retrouvé  au POP, à côté  de l’étang de Chancelade, pour

commencer à faire connaissance autour d’un apéritif chaleureux suivi d’une potée

auvergnate bien garnie. 

Mardi 8 Février 2005

9h : Visite du site des Gourillats (lieu d’implantation du CEDD)

11h : Retour en salle de la Mairie : Réflexions et discussions

14h : Bilan de la matinée

Visite du site :

Carole, Maurice et Erwan sont partis sur le site à pied en empruntant un chemin

de   randonnée   et   ont   retrouvés   les   autres   membres   du   réseau   ainsi   que   Mrs

Blanchon et Bascobert sur le site des Gourillats.

Un tour de parole s’est mis en place sur proposition de Yann afin de présenter les

différents   centres   représentés,   leur   histoire,   leur   fonctionnement.   Cela   pour

permettre   aux   élus   présents   de   cerner   la   diversité   des   projets   et   les

rapprochements qui pourraient être faits entre ces projets déjà en place et le

projet des Gourillats en pleine construction.

Ont ainsi été présentés les projets du Viel Audon, du Loubatas et de la Pouzaque.

Sur ce, nous sommes partis à la découverte du site, du four à pain et de son

fournia, des ruines, des alentours encore en friche, afin de pouvoir apprécier les

caractéristiques du site et de constater les travaux qui ont été réalisés dans le

cadre de deux chantiers de volontaires mis en place en 2004. Puis arrive la visite

du   bâtiment   principal,   une   ancienne   grange   datant   des   années   1904/1907,

patrimoine typique des Combrailles dont l’architecture est fortement influencée

par le savoir faire des maçons de la Creuse et de leur maîtrise de la taille et des

constructions en pierre (ici, du granit à gros grain principalement et du quartz).

Les   échanges   se   sont   finalement   concentrés   sur   la  future   utilisation   de   cette

grange : 

Quels   types   d’activités ?   Quels   publics ?   Voulons   nous   développer   un   centre

d’accueil ou un hébergement type gîte de groupe ? Quelles priorités ? Quelles



étapes ?…les choix retenus impliqueront nécessairement des réglementations et

une conception différentes des phases d’aménagements. 

L’idée   de   partir   sur   plusieurs   scénarios   d’aménagement   a   été   retenu   afin

d’étudier les atouts, les avantages et les contraintes des différentes visions ainsi

que leur coût respectif.

Une   problématique   a   engendrée   également   beaucoup   de   discussions :

concernant la méthode à mettre en place pour ne pas précipiter les choses et

laisser une place importante à la réflexion, la concertation et la définition finale

du projet d’activité dont les futurs aménagements dépendront. 

La conclusion est qu’il est urgent de faire consolider et de sécuriser la grange car

une brèche menace le mur sud du bâtiment et la toiture est bien endommagée,

notamment  la  faîtière, qui est  détruite  sur une   bonne moitié de  sa  longueur.

Cette   reprise   de   la   brèche   et   de   la   toiture   permettrait   d’avoir   un   bâtiment

sécurisé et du temps pour entamer sereinement la phase de conception définitive

du projet d’aménagement.

Suite à tous ces échanges, nous décidons de retourner au village pour continuer

à discuter et voir comment la commune peut envisager la suite du projet et aussi

pour éclaircir le rôle que pourrait jouer le réseau ECORCE dans cette aventure.

Retour en salle :

Première étape, faire sécuriser la grange.

Deuxième étape, lancer la phase de concertation et de définition du projet sur la

base de plusieurs scénarios.

Ce projet va nécessiter du temps et de la progressivité. Il devra s’appuyer sur

des partenariats solides afin de pouvoir assumer son coût que seule la commune

ne pourra pas assumer.

Quel lien entre ECORCE et le CEDD ?

Le réseau ne peut pas se permettre de s’engager pleinement dans cette initiative

car   il   doit   déjà   assurer   son   propre   fonctionnement   et   ses   propres   projets.

Toutefois, il reste ouvert à ce qu’Erwan participe à la dynamique du réseau et le

tienne   régulièrement   informé   des  avancées  du  projet.   Cela  n’empêche   pas   la

commune de solliciter de nouveau le réseau ou certains de ses membres, mais le

problème des distances et des moyens financiers nécessitent d’optimiser et de

limiter ces sollicitations..

Ainsi, une participation du réseau au Comité de suivi ne semble pas pertinente.

Le   réseau   pourrait être  impliqué   sur   des   actions  ponctuelles  de   conseil  et  de

diagnostic plus que sur un rôle de suivi. Le réseau aurait il alors sa place au sein

d’une   commission   technique   ou   d’un   jury   dans   le   cadre   du   futur   concours

architectural ?? à voir…

A ce jour, la commune de Charensat a besoin de clarifier et d’approfondir son

projet   et  pourra  alors   repréciser   plus  simplement  ses   demandes   vis  à  vis   du

réseau.

Maurice propose alors d’organiser une visite des élus de Charensat au Loubatas



ainsi qu’une rencontre avec les élus de la commune d’Auzet, qui sont engagés

dans des initiatives de développement durable de leur territoire. L’idée est bien

reçue…reste à voir quand et comment…Erwan et Maurice s’en occuperont.


Bilan : 

Pour le bilan nous avons fait un tour de table et chacun s’est exprimé sur son

ressenti et ses impressions de la matinée.

François B. :

Considère qu’il y a encore beaucoup de travail à faire avant de concrétiser le

projet   de   CEDD.   Trouve   qu’il   est   intéressant   de   croiser   les   regards   afin   de

découvrir de nouvelles perspectives et de mieux cerner les possibilités offertes. A

apprécié l’intervention du réseau et considère qu’il est important d’avoir des avis

de  professionnels  existants  qui ont  déjà  mis en place  des  initiatives.  Est très

motivé   par   ce   projet   et   est   pleinement   conscient   de   sa   complexité   et   des

difficultés   qui   arriveront.   Il   s’est   déjà   battu   avec   son   conseil   municipal   pour

mener   des   opérations   et   souhaite   « sauver »   sa   commune.   A   entrepris   des

travaux dans le cadre d’un PLU, a fait construire la maison de retraite, a crée un

étang de pêche et un Lodge, deux gîtes communaux, éco-certification de la forêt

communale….

Erwan H. :

A trouvé la journée intéressante. Etait anxieux d’observer la rencontre entre les

élus   de   Charensat   et   les   acteurs   d’Ecorce.   Nécessité   de   créer   ce   type   de

rencontres pour permettre aux élus de mieux cerner les enjeux du projet CEDD.

Pense qu’il y a encore beaucoup de travail de concertation à faire avec les élus

notamment afin de définir plus précisément le contenu du projet. Se pose des

questions   quant  aux   procédures   et   différentes   étapes   à   suivre   afin   de   lancer

l’étude architecturale.

Maurice W. :

Précise qu’il faut bien penser à diversifier les publics qui seront concernés par le

projet et le site et relance l’idée évoquée des deux scénarios d’aménagement.

Considère que ce serait quand même dommage de ne pas imaginer un centre

d’accueil sur le site…Trouve que le site et le patrimoine sont beaux. Trouve l’idée

de  financements   locaux  pertinente…à  voir  comment  cela  pourra   se mettre  en

place.   Précise   et   insiste   sur   le   fait   qu’il  faut   passer   par  plusieurs   architectes,

plusieurs regards, un ingénieur thermicien, etc….qu’il faut croiser et optimiser les

compétences. Enfin, pense qu’il est essentiel de prendre le temps et de ne pas

précipiter les choses.

Thierry L. :

Est intéressé par la notion de Développement local qu’implique le projet. C’est

quelque  chose  de nouveau pour  lui.   Pense  que  l’implication de la population

locale est pertinente et qu’il faut que la commune poursuive la logique entreprise

pour l’aménagement du bourg concernant la valorisation du patrimoine et que le

CEDD continue sur cette lancée.

Olivier B. :

Trouve   qu’il   y   a   de   nombreuses   ressources   sur   ce   projet.   Pense   qu’il   est

important de prendre le temps de bien concevoir le projet même s’il va falloir

concrétiser certaines choses rapidement. Trouve que la motivation des élus et

d’erwan est un point très positif et encourageant.

Yann S. :

Parle   des   savoirs   faire   du   monde   rural   et   pense   que   ce   projet   peut   être   un

véritable outil de valorisation des richesses patrimoniales et artisanales locales et


qu’il est important de prendre en compte cette réalité du monde rural. Insiste sur

les relations à développer, à recréer entre le monde rural et son environnement,

entre le monde rural et ses techniques traditionnelles.

Cette   rencontre   a   été   très   enrichissante   pour   la   commune   de   Charensat :

Rencontrer des acteurs, s’ouvrir à d’autres regards est vraiment nécessaire dans

ce type d’initiative. 

D’une part, cela a permis de valoriser le travail réalisé par les élus depuis de

nombreuses années pour préserver leur patrimoine et faire vivre leur commune,

d’autre part, cela a permis aux élus de s’approprier encore un peu plus le projet

CEDD   qui   reste   encore   un   peu   flou   dans   sa   fonctionnalité.   Cela   a   également

permis de sensibiliser les élus aux démarches environnementales et éducatives,

portées par le réseau ECORCE.

Même s’il reste encore un long chemin à parcourir, la motivation et l’envie de

faire   avancer   le   projet   CEDD   sont   présentes…et   de   telles   rencontres   sont



toujours très enthousiasmantes !


Do'stlaringiz bilan baham:


Ma'lumotlar bazasi mualliflik huquqi bilan himoyalangan ©fayllar.org 2017
ma'muriyatiga murojaat qiling