Commune d’Argiésans Rapport de présentation 1


La valeur agricole des sols


Download 38.84 Mb.
Pdf ko'rish
bet8/10
Sana21.12.2019
Hajmi38.84 Mb.
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10

5.2. La valeur agricole des sols
Argiésans  se  situe  dans  la  région  agricole  de 
la Trouée de Belfort. Selon une description des 
sols réalisée par le Groupe Régional Agronomie 
Pédologie  Environnement  dans  les  années 
1990, on trouve deux types de sols agricoles sur 
Argiésans :

Au  Nord,  des  sols  Aérés  Profonds  de 
plateau, correspondant à des calcaires et argiles 
servant de substratum et surmontés de limons 
argileux  d’épaisseur  variable.  Ces  sols  sont 
essentiellement utilisés pour les cultures.

Au  Sud-Ouest,  des  sols  Fortement 
Hydromorphes  de  Vallée  (FHV),  recouverts 
d’alluvions ainsi qu’une strate de sable, graviers 
et  galets  servant  de  magasin  aquifère,  et 
correspondant  majoritairement  à  des  prairies 
naturelles.
Ces  analyses  permettent  de  hiérarchiser  les 
terres agricoles selon leur valeur agronomique, 
comme  l’illustre  la  carte  ci-contre  de  la  valeur 
agro-pédologique  des  sols  réalisée  par  la 
Direction  Départementale  des  Territoires  en 
mars 2011 :
Les services publics ont également réalisé une 
carte de la valeur environnementale des terres 
agricoles, selon les critères suivants : 

valeurs  au  regard  des  protections 
de  biodiversité  (dispositifs  règlementaires, 
contractualisations, inventaires, etc.).

la classification en zones inondables.

la  valeur  au  regard  des  réseaux 
écologiques pour les continuums forestiers.
Source Chambre d’Agriculture

Plan Local d’Urbanisme d’ARGIÉSANS
Rapport de présentation - 2017 - Agence d’Urbanisme du Territoire de Belfort
94
Une  carte  de  valeur  thématique  relative  à  la  structure  spatiale  des  exploitations 
intégrant les critères suivants :

surface et compacité des parcelles,

distance (temps) de la parcelle au centre d’exploitation,

distance moyenne entre les parcelles d’une même exploitation,

distance à la zone bâtie la plus proche,

surface de l’ensemble agricole continu auquel appartient la parcelle.

Agence d’Urbanisme du Territoire de Belfort - 2017 - Rapport de présentation
Plan Local d’Urbanisme d’ARGIÉSANS
95
Terrains agricoles situés à moins de 100 mètres des résidences
5.3.  Les  contraintes  d’exploitation  liées  à  la  proximité  des 
habitations
Distance d’éloignement des installations agricoles 
Pour préserver l’autonomie des fermes et la tranquillité des résidents, des distances 
légales d’éloignement entre bâtiments agricoles et habitats sont prescrits, soit dans le 
règlement sanitaire départemental, soit dans la législation des installations classées 
agricoles.
En fonction de la vocation des bâtiments, de l’importance et de la nature du bétail, 
etc.,  les  distances  d’éloignement  varient  entre  50  et  100  mètres.  Ces  dispositions 
s’appliquent prioritairement aux règles du Plan Local d’Urbanisme.
Plus  précisément,  les  bâtiments  prévus  pour  l’élevage  et  le  stockage  (fourrage  et 
matériel), en tant qu’outils de travail peuvent générer des nuisances, c’est pourquoi 
la législation sanitaire et environnementale impose aux agriculteurs de respecter des 
distances d’éloignement (50 ou 100m) par rapport aux habitations occupées par des 
tiers. Afin de limiter les conflits d’usage, le principe de réciprocité (art. L111-3 du code 
rural) impose aux tiers de respecter une distance de recul égale à celle imposée aux 
exploitations agricoles. Cette règle constitue une contrainte d’urbanisme puisqu’elle 
rend les parcelles situées en périphéries des exploitations inconstructibles.
Trois  sites  d’élevage  présents  sur  la  commune  dépendaient  du  règlement  sanitaire 
départemental,  ce  qui  implique  sauf  dérogation  un  périmètre  inconstructible  de  50 
mètres. Il s’agit des bâtiments MURAT, ROSSE et bâtiments équins MOUILLESSEAUX 
en  cours  de  changement  de  destination.  A  l’extérieur  du  village,  les  bâtiments 
MOUILLESSEAUX relèvent du régime des installations classées agricoles impliquant un 
périmètre de 100 m. 
Source : Eléments de diagnostics pour le PLU, avril 2011, Chambre Agriculture
Cependant, il n’y a plus d’activité sur les sites MURAT et ROSSE, tandis que 
l’exploitation  MOUILLESSEAUX  est  concentrée  dorénavnt  sur  un  seul  site 
(Sous Chenivau), avec uniquement de l’élevage équin.
L’enjeu de la prise en compte de la thématique agricole dans le projet de 
territoire :
Source : Eléments de diagnostics pour le PLU, avril 2011, Chambre Agriculture
Une réflexion bien menée en amont permettra de :

maintenir le potentiel agricole départemental (emploi, production, gestion 
de l’espace),

développer ce potentiel (ex : vente directe, accueil à la ferme dans le cadre 
de gîtes) et améliorer le lien social entre agriculteurs et autres citoyens,

préserver le cadre de vie des habitants de la commune (ex :diversité des 
productions, maintien des paysages ouverts, de coupures vertes entre les 
villages),

développer l’attractivité du département. 
Les enjeux communaux :
- maintenir les activités agricoles restantes sur Argiésans,
- limiter les atteintes au potentiel agricole pour pérenniser l’activité agricole,
- réduire les conflits potentiels de voisinage et créer une zone de transition entre 
l’urbanisation et l’espace agricole.
 

Plan Local d’Urbanisme d’ARGIÉSANS
Rapport de présentation - 2017 - Agence d’Urbanisme du Territoire de Belfort
96
6. Les viabilités publiques
6.1. Réseau d’eau potable de la Communauté d’Agglomération du 
Grand Belfort (GBCA)
Communauté d’Agglomération du Grand Belfort
Réduction sans échelle
Carte du réseau d’adduction d’eau potable 
Le réseau d’eau potable de la GBCA est constitué des 5 sous-réseaux suivants :
- Giromagny-Champagney,
- Belfort,
- Feeder de Mathay,
- Montreux-Château,
- Morvillars.
Le sous réseau de Belfort
Les deux ressources mobilisées pour alimenter le sous réseau de Belfort sont :
- le captage en nappe à Sermamagny (réseau GBCA),
- le captage sur le Doubs (ressource C.A.P.M.).
L’eau en provenance de la C.A.P.M. est acheminée jusqu’à l’usine de production d’eau 
potable de Belfort par une conduite Ø 660 mm de 23 km : le « feeder de Mathay » 
depuis le réservoir de St Symphorien de Mathay.
Seule l’eau provenant de Sermamagny est traitée à l’usine de Belfort selon la filière 
suivante :
- pré ozoneur,
- filtration sur neutralite,
- chloration.
C’est au niveau de la bâche de stockage de l’usine que l’apport de Mathay s’effectue.
Après mélange, l’eau refoulée vers les deux réservoirs de stockage Bas et Haut Service.
Le sous réseau de Belfort dessert les communes de la GBCA soit, Bavilliers, Belfort, 
Cravanche,  Danjoutin,  Denney,  Éloie,  Essert,  Offemont,  Pérouse,  Roppe,  Valdoie, 
Vétrigne et Bessoncourt (commune extérieure), et en appoint une partie du hameau 
de Froideval et de la commune d’Argiésans.
Le stockage
Le  réservoir  Bas  Service  qui  alimente  la  Ville  de  Belfort  dispose  d’une  capacité  de 
stockage de 6 000 m
3
.
Le réservoir Haut Service qui alimente les communes (voir paragraphe 6.1.1.) dispose 
d’une capacité de stockage de 10 000 m
3
.

Agence d’Urbanisme du Territoire de Belfort - 2017 - Rapport de présentation
Plan Local d’Urbanisme d’ARGIÉSANS
97
6.2 L’assainissement
Communauté d’Agglomération du Grand Belfort
Réduction sans échelle
Carte du réseau d’assainissement 
6.2.1. Les eaux usées 
La  commune  d’Argiésans  fait  partie  de  la  Communauté  d’Agglomération  du  Grand 
Belfort (GBCA) qui a compétence en matière de collecte et de traitement des eaux 
usées.
Les  principales  données  actualisées  concernant  les  débits  et  charges  polluantes 
figurent dans le document « Schéma Directeur d’Assainissement » établi dans le cadre 
de l’étude diagnostique des ouvrages d’assainissement.
•  Zonage d’assainissement
Le zonage d’assainissement initial a été approuvé le 14 décembre 2006.
Le zonage du PLU nécessitera la révision du zonage d’assainissement en vigueur sur 
la commune.
Le GBCA au titre de sa compétence assainissement procédera à cette révision.
La carte de zonage assainissement jointe au présent PLU prend en compte le nouveau 
zonage d’urbanisme.
•  Volume d’eaux usées
24  366  m
3
  d’eau  potable  ont  été  distribués  sur  la  commune  d’Argiésans  en  2012 
correspondant au volume d’eaux usées domestiques produit sur la commune.
•  Le réseau de collecte
La commune est dotée d’un réseau de type « séparatif » desservant la commune.
La longueur du réseau eaux usées est à ce jour de 4,900 kms.
•  Le traitement
La station d’épuration de Bavilliers, d’une capacité de 15 000 Eh, assure le traiement 
de 100 % des effluents de la commune ainsi que des communes de Bavilliers et Essert.
Utilisée  en  moitié  de  sa  capacité  nominale,  cet  ouvrage  affiche  un  bon  rendement 
épuratoire.
•  Situation future
Le réseau d’eaux usées existant qui dessert la commune est suffisant pour accueillir 
les effluents supplémentaires.

97
299
230
127
124
298
290
268
234
40
73
272
237
194
279
228
181
278
280
184
141
151
8
196
286
245
144
38
203
30
213
153
9
277
273
235
281
282
246
220
266
29
175
140
80
274
198
214
36
55
41
219
270
206
134
150
120
177
287
261
39
183
131
159
17
300
288
301
302
297
128
197
283
163
33
204 200
60
143
125
6
18
260
275
199
289
236
135
243
161
217
267
5
262
139
285
294
229
291
293
74
145
54
155
172
32
88
147
269
168
53
24
271
165
202
61
247
248
251
263
276
303
201
65
264
265
295
256
284
25
188
250
249
292
296
233
51
50
208
233
254
187
253
257
258
227
242
256
72
184
83
262
252250
249
248
224
140
79
80
103
47
225
231
9
183
190
126
223
261
246
108
139
255
50
219
232
8
174
212
161
188
141
244
76
251
38
98
31
4
73
186
142
185
46
154
157
243
101
221
104
136
5
175
214
210
192
137
153
33
13
97
179
211
41
44
20
134
206
99
29
149
222
205
162
178
160
145
43
55
14
34
32
176
209
156
102
151
45
218
15
28
6
36
217
180
182
226
111
81
17
78
49
54
216
177
181
213
62
64
234
114
77
138
21
51
53
100
96
189
229
95
245
126
3
149
55
86
62
58
71
54
87
43
61
67
73
8
150
116
57
121
153
136
142
85
1
42
134
68
117
78
84
69
130
120
113
131
76
158
52
89
159
64
2
151
60 59
66
123
39
7
144
83
56
82
65
40
70
112
4
77
51
12
74
148
139
53
88
128
140
146
72
193
298
185
203
135
131
333
266
288
259
103
218
171
76
12
30
80
94
348
233
83
34
88
39
194
186
118
325
115
231
113
350
307
166
18
77
93
102
305
17
59
36
275
178
240
132
302
238
167
50
16
61
70
332
306
260
289
31
334
99
14
66
321
184
237
243
304
212
209
303
27
347
19
15
71
335
44
121
62
110
52
236
150
356
104
254
208
72
145
4
200
69
124
48
89
51
336
187
355
353
133
272
67
284
207
330
308
74
97
85
120
86
123
35
53
119
317
312
354
228
263
91
309
269
268
92
344
352
340
341
329
177
244
45
229
261
224
287
211
301
190
323
357
56
57
107
246
58
41
49
37
33
98
101
328
179
188
214
351
232
338
270
258
106
220
206
13
60
81
255
126
55
100
68
38
32
47
320
65
225
343
108
339
262
349
139
109
265
153
316
249
202
273
331
267
274
189
117
217
326
28
73
105
327
40
78
82
87
122
43
210
337
198
248
183
134
46
264
230
95
271
116
216
75
29
79
96
313
42
90
84
54
206
146
204
Franchises
Franchises
Franchises
Franchises
Franchises
Franchises
Franchises
Franchises
Franchises
Franchises
Franchises
Franchises
Franchises
Franchises
Franchises
Franchises
Franchises
Franchises
Franchises
Franchises
Franchises
Franchises
Franchises
Franchises
Franchises
Franchises
Franchises
Franchises
Franchises
Franchises
Franchises
Franchises
Franchises
Cheniveau
Cheniveau
Cheniveau
Cheniveau
Cheniveau
Cheniveau
Cheniveau
Cheniveau
Cheniveau
Cheniveau
Cheniveau
Cheniveau
Cheniveau
Cheniveau
Cheniveau
Cheniveau
Cheniveau
Cheniveau
Cheniveau
Cheniveau
Cheniveau
Cheniveau
Cheniveau
Cheniveau
Cheniveau
Cheniveau
Cheniveau
Cheniveau
Cheniveau
Cheniveau
Cheniveau
Cheniveau
Cheniveau
Verdoyers
Verdoyers
Verdoyers
Verdoyers
Verdoyers
Verdoyers
Verdoyers
Verdoyers
Verdoyers
Verdoyers
Verdoyers
Verdoyers
Verdoyers
Verdoyers
Verdoyers
Verdoyers
Verdoyers
Verdoyers
Verdoyers
Verdoyers
Verdoyers
Verdoyers
Verdoyers
Verdoyers
Verdoyers
Verdoyers
Verdoyers
Verdoyers
Verdoyers
Verdoyers
Verdoyers
Verdoyers
Verdoyers
Clindres
Clindres
Clindres
Clindres
Clindres
Clindres
Clindres
Clindres
Clindres
Clindres
Clindres
Clindres
Clindres
Clindres
Clindres
Clindres
Clindres
Clindres
Clindres
Clindres
Clindres
Clindres
Clindres
Clindres
Clindres
Clindres
Clindres
Clindres
Clindres
Clindres
Clindres
Clindres
Clindres
Village
Village
Village
Village
Village
Village
Village
Village
Village
Village
Village
Village
Village
Village
Village
Village
Village
Village
Village
Village
Village
Village
Village
Village
Village
Village
Village
Village
Village
Village
Village
Village
Village
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Coté
Coté
Coté
Coté
Coté
Coté
Coté
Coté
Coté
Coté
Coté
Coté
Coté
Coté
Coté
Coté
Coté
Coté
Coté
Coté
Coté
Coté
Coté
Coté
Coté
Coté
Coté
Coté
Coté
Coté
Coté
Coté
Coté
Rond
Rond
Rond
Rond
Rond
Rond
Rond
Rond
Rond
Rond
Rond
Rond
Rond
Rond
Rond
Rond
Rond
Rond
Rond
Rond
Rond
Rond
Rond
Rond
Rond
Rond
Rond
Rond
Rond
Rond
Rond
Rond
Rond
L'aiguille
L'aiguille
L'aiguille
L'aiguille
L'aiguille
L'aiguille
L'aiguille
L'aiguille
L'aiguille
L'aiguille
L'aiguille
L'aiguille
L'aiguille
L'aiguille
L'aiguille
L'aiguille
L'aiguille
L'aiguille
L'aiguille
L'aiguille
L'aiguille
L'aiguille
L'aiguille
L'aiguille
L'aiguille
L'aiguille
L'aiguille
L'aiguille
L'aiguille
L'aiguille
L'aiguille
L'aiguille
L'aiguille
Haut
Haut
Haut
Haut
Haut
Haut
Haut
Haut
Haut
Haut
Haut
Haut
Haut
Haut
Haut
Haut
Haut
Haut
Haut
Haut
Haut
Haut
Haut
Haut
Haut
Haut
Haut
Haut
Haut
Haut
Haut
Haut
Haut
Sur
Sur
Sur
Sur
Sur
Sur
Sur
Sur
Sur
Sur
Sur
Sur
Sur
Sur
Sur
Sur
Sur
Sur
Sur
Sur
Sur
Sur
Sur
Sur
Sur
Sur
Sur
Sur
Sur
Sur
Sur
Sur
Sur
Trappe
Trappe
Trappe
Trappe
Trappe
Trappe
Trappe
Trappe
Trappe
Trappe
Trappe
Trappe
Trappe
Trappe
Trappe
Trappe
Trappe
Trappe
Trappe
Trappe
Trappe
Trappe
Trappe
Trappe
Trappe
Trappe
Trappe
Trappe
Trappe
Trappe
Trappe
Trappe
Trappe
COTE
COTE
COTE
COTE
COTE
COTE
COTE
COTE
COTE
COTE
COTE
COTE
COTE
COTE
COTE
COTE
COTE
COTE
COTE
COTE
COTE
COTE
COTE
COTE
COTE
COTE
COTE
COTE
COTE
COTE
COTE
COTE
COTE
Aux
Aux
Aux
Aux
Aux
Aux
Aux
Aux
Aux
Aux
Aux
Aux
Aux
Aux
Aux
Aux
Aux
Aux
Aux
Aux
Aux
Aux
Aux
Aux
Aux
Aux
Aux
Aux
Aux
Aux
Aux
Aux
Aux
Queue
Queue
Queue
Queue
Queue
Queue
Queue
Queue
Queue
Queue
Queue
Queue
Queue
Queue
Queue
Queue
Queue
Queue
Queue
Queue
Queue
Queue
Queue
Queue
Queue
Queue
Queue
Queue
Queue
Queue
Queue
Queue
Queue
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Noyer
Noyer
Noyer
Noyer
Noyer
Noyer
Noyer
Noyer
Noyer
Noyer
Noyer
Noyer
Noyer
Noyer
Noyer
Noyer
Noyer
Noyer
Noyer
Noyer
Noyer
Noyer
Noyer
Noyer
Noyer
Noyer
Noyer
Noyer
Noyer
Noyer
Noyer
Noyer
Noyer
Sur
Sur
Sur
Sur
Sur
Sur
Sur
Sur
Sur
Sur
Sur
Sur
Sur
Sur
Sur
Sur
Sur
Sur
Sur
Sur
Sur
Sur
Sur
Sur
Sur
Sur
Sur
Sur
Sur
Sur
Sur
Sur
Sur
De
De
De
De
De
De
De
De
De
De
De
De
De
De
De
De
De
De
De
De
De
De
De
De
De
De
De
De
De
De
De
De
De
SUR
SUR
SUR
SUR
SUR
SUR
SUR
SUR
SUR
SUR
SUR
SUR
SUR
SUR
SUR
SUR
SUR
SUR
SUR
SUR
SUR
SUR
SUR
SUR
SUR
SUR
SUR
SUR
SUR
SUR
SUR
SUR
SUR
Critique
Critique
Critique
Critique
Critique
Critique
Critique
Critique
Critique
Critique
Critique
Critique
Critique
Critique
Critique
Critique
Critique
Critique
Critique
Critique
Critique
Critique
Critique
Critique
Critique
Critique
Critique
Critique
Critique
Critique
Critique
Critique
Critique
En
En
En
En
En
En
En
En
En
En
En
En
En
En
En
En
En
En
En
En
En
En
En
En
En
En
En
En
En
En
En
En
En
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
LA
LA
LA
LA
LA
LA
LA
LA
LA
LA
LA
LA
LA
LA
LA
LA
LA
LA
LA
LA
LA
LA
LA
LA
LA
LA
LA
LA
LA
LA
LA
LA
LA
Enfile
Enfile
Enfile
Enfile
Enfile
Enfile
Enfile
Enfile
Enfile
Enfile
Enfile
Enfile
Enfile
Enfile
Enfile
Enfile
Enfile
Enfile
Enfile
Enfile
Enfile
Enfile
Enfile
Enfile
Enfile
Enfile
Enfile
Enfile
Enfile
Enfile
Enfile
Enfile
Enfile
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
FONDENATTE
FONDENATTE
FONDENATTE
FONDENATTE
FONDENATTE
FONDENATTE
FONDENATTE
FONDENATTE
FONDENATTE
FONDENATTE
FONDENATTE
FONDENATTE
FONDENATTE
FONDENATTE
FONDENATTE
FONDENATTE
FONDENATTE
FONDENATTE
FONDENATTE
FONDENATTE
FONDENATTE
FONDENATTE
FONDENATTE
FONDENATTE
FONDENATTE
FONDENATTE
FONDENATTE
FONDENATTE
FONDENATTE
FONDENATTE
FONDENATTE
FONDENATTE
FONDENATTE
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
L'Etang
L'Etang
L'Etang
L'Etang
L'Etang
L'Etang
L'Etang
L'Etang
L'Etang
L'Etang
L'Etang
L'Etang
L'Etang
L'Etang
L'Etang
L'Etang
L'Etang
L'Etang
L'Etang
L'Etang
L'Etang
L'Etang
L'Etang
L'Etang
L'Etang
L'Etang
L'Etang
L'Etang
L'Etang
L'Etang
L'Etang
L'Etang
L'Etang
Vautreu
Vautreu
Vautreu
Vautreu
Vautreu
Vautreu
Vautreu
Vautreu
Vautreu
Vautreu
Vautreu
Vautreu
Vautreu
Vautreu
Vautreu
Vautreu
Vautreu
Vautreu
Vautreu
Vautreu
Vautreu
Vautreu
Vautreu
Vautreu
Vautreu
Vautreu
Vautreu
Vautreu
Vautreu
Vautreu
Vautreu
Vautreu
Vautreu
Bade
Bade
Bade
Bade
Bade
Bade
Bade
Bade
Bade
Bade
Bade
Bade
Bade
Bade
Bade
Bade
Bade
Bade
Bade
Bade
Bade
Bade
Bade
Bade
Bade
Bade
Bade
Bade
Bade
Bade
Bade
Bade
Bade
Fiatai
Fiatai
Fiatai
Fiatai
Fiatai
Fiatai
Fiatai
Fiatai
Fiatai
Fiatai
Fiatai
Fiatai
Fiatai
Fiatai
Fiatai
Fiatai
Fiatai
Fiatai
Fiatai
Fiatai
Fiatai
Fiatai
Fiatai
Fiatai
Fiatai
Fiatai
Fiatai
Fiatai
Fiatai
Fiatai
Fiatai
Fiatai
Fiatai
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Glavière
Glavière
Glavière
Glavière
Glavière
Glavière
Glavière
Glavière
Glavière
Glavière
Glavière
Glavière
Glavière
Glavière
Glavière
Glavière
Glavière
Glavière
Glavière
Glavière
Glavière
Glavière
Glavière
Glavière
Glavière
Glavière
Glavière
Glavière
Glavière
Glavière
Glavière
Glavière
Glavière
Fahy
Fahy
Fahy
Fahy
Fahy
Fahy
Fahy
Fahy
Fahy
Fahy
Fahy
Fahy
Fahy
Fahy
Fahy
Fahy
Fahy
Fahy
Fahy
Fahy
Fahy
Fahy
Fahy
Fahy
Fahy
Fahy
Fahy
Fahy
Fahy
Fahy
Fahy
Fahy
Fahy
En
En
En
En
En
En
En
En
En
En
En
En
En
En
En
En
En
En
En
En
En
En
En
En
En
En
En
En
En
En
En
En
En
Paquis
Paquis
Paquis
Paquis
Paquis
Paquis
Paquis
Paquis
Paquis
Paquis
Paquis
Paquis
Paquis
Paquis
Paquis
Paquis
Paquis
Paquis
Paquis
Paquis
Paquis
Paquis
Paquis
Paquis
Paquis
Paquis
Paquis
Paquis
Paquis
Paquis
Paquis
Paquis
Paquis
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Sous
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Bichel
Bichel
Bichel
Bichel
Bichel
Bichel
Bichel
Bichel
Bichel
Bichel
Bichel
Bichel
Bichel
Bichel
Bichel
Bichel
Bichel
Bichel
Bichel
Bichel
Bichel
Bichel
Bichel
Bichel
Bichel
Bichel
Bichel
Bichel
Bichel
Bichel
Bichel
Bichel
Bichel
Manien
Manien
Manien
Manien
Manien
Manien
Manien
Manien
Manien
Manien
Manien
Manien
Manien
Manien
Manien
Manien
Manien
Manien
Manien
Manien
Manien
Manien
Manien
Manien
Manien
Manien
Manien
Manien
Manien
Manien
Manien
Manien
Manien
Boutattes
Boutattes
Boutattes
Boutattes
Boutattes
Boutattes
Boutattes
Boutattes
Boutattes
Boutattes
Boutattes
Boutattes
Boutattes
Boutattes
Boutattes
Boutattes
Boutattes
Boutattes
Boutattes
Boutattes
Boutattes
Boutattes
Boutattes
Boutattes
Boutattes
Boutattes
Boutattes
Boutattes
Boutattes
Boutattes
Boutattes
Boutattes
Boutattes
Tombois
Tombois
Tombois
Tombois
Tombois
Tombois
Tombois
Tombois
Tombois
Tombois
Tombois
Tombois
Tombois
Tombois
Tombois
Tombois
Tombois
Tombois
Tombois
Tombois
Tombois
Tombois
Tombois
Tombois
Tombois
Tombois
Tombois
Tombois
Tombois
Tombois
Tombois
Tombois
Tombois
Langeros
Langeros
Langeros
Langeros
Langeros
Langeros
Langeros
Langeros
Langeros
Langeros
Langeros
Langeros
Langeros
Langeros
Langeros
Langeros
Langeros
Langeros
Langeros
Langeros
Langeros
Langeros
Langeros
Langeros
Langeros
Langeros
Langeros
Langeros
Langeros
Langeros
Langeros
Langeros
Langeros
Rempré
Rempré
Rempré
Rempré
Rempré
Rempré
Rempré
Rempré
Rempré
Rempré
Rempré
Rempré
Rempré
Rempré
Rempré
Rempré
Rempré
Rempré
Rempré
Rempré
Rempré
Rempré
Rempré
Rempré
Rempré
Rempré
Rempré
Rempré
Rempré
Rempré
Rempré
Rempré
Rempré
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Roué
Roué
Roué
Roué
Roué
Roué
Roué
Roué
Roué
Roué
Roué
Roué
Roué
Roué
Roué
Roué
Roué
Roué
Roué
Roué
Roué
Roué
Roué
Roué
Roué
Roué
Roué
Roué
Roué
Roué
Roué
Roué
Roué
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
La
Clindres
Clindres
Clindres
Clindres
Clindres
Clindres
Clindres
Clindres
Clindres
Clindres
Clindres
Clindres
Clindres
Clindres
Clindres
Clindres
Clindres
Clindres
Clindres
Clindres
Clindres
Clindres
Clindres
Clindres
Clindres
Clindres
Clindres
Clindres
Clindres
Clindres
Clindres
Clindres
Clindres
Pré
Pré
Pré
Pré
Pré
Pré
Pré
Pré
Pré
Pré
Pré
Pré
Pré
Pré
Pré
Pré
Pré
Pré
Pré
Pré
Pré
Pré
Pré
Pré
Pré
Pré
Pré
Pré
Pré
Pré
Pré
Pré
Pré
Breuils
Breuils
Breuils
Breuils
Breuils
Breuils
Breuils
Breuils
Breuils
Breuils
Breuils
Breuils
Breuils
Breuils
Breuils
Breuils
Breuils
Breuils
Breuils
Breuils
Breuils
Breuils
Breuils
Breuils
Breuils
Breuils
Breuils
Breuils
Breuils
Breuils
Breuils
Breuils
Breuils
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Fourché
Fourché
Fourché
Fourché
Fourché
Fourché
Fourché
Fourché
Fourché
Fourché
Fourché
Fourché
Fourché
Fourché
Fourché
Fourché
Fourché
Fourché
Fourché
Fourché
Fourché
Fourché
Fourché
Fourché
Fourché
Fourché
Fourché
Fourché
Fourché
Fourché
Fourché
Fourché
Fourché
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Les
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Au
Belleraye
Belleraye
Belleraye
Belleraye
Belleraye
Belleraye
Belleraye
Belleraye
Belleraye
Belleraye
Belleraye
Belleraye
Belleraye
Belleraye
Belleraye
Belleraye
Belleraye
Belleraye
Belleraye
Belleraye
Belleraye
Belleraye
Belleraye
Belleraye
Belleraye
Belleraye
Belleraye
Belleraye
Belleraye
Belleraye
Belleraye
Belleraye
Belleraye
Bichel-Bourbière
Bichel-Bourbière
Bichel-Bourbière
Bichel-Bourbière
Bichel-Bourbière
Bichel-Bourbière
Bichel-Bourbière
Bichel-Bourbière
Bichel-Bourbière
Bichel-Bourbière
Bichel-Bourbière
Bichel-Bourbière
Bichel-Bourbière
Bichel-Bourbière
Bichel-Bourbière
Bichel-Bourbière
Bichel-Bourbière
Bichel-Bourbière
Bichel-Bourbière
Bichel-Bourbière
Bichel-Bourbière
Bichel-Bourbière
Bichel-Bourbière
Bichel-Bourbière
Bichel-Bourbière
Bichel-Bourbière
Bichel-Bourbière
Bichel-Bourbière
Bichel-Bourbière
Bichel-Bourbière
Bichel-Bourbière
Bichel-Bourbière
Bichel-Bourbière
Aux
Aux
Aux
Aux
Aux
Aux
Aux
Aux
Aux
Aux
Aux
Aux
Aux
Aux
Aux
Aux
Aux
Aux
Aux
Aux
Aux
Aux
Aux
Aux
Aux
Aux
Aux
Aux
Aux
Aux
Aux
Aux
Aux
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Le
Pré
Pré
Pré
Pré
Pré
Pré
Pré
Pré
Pré
Pré
Pré
Pré
Pré
Pré
Pré
Pré
Pré
Pré
Pré
Pré
Pré
Pré
Pré
Pré
Pré
Pré
Pré
Pré
Pré
Pré
Pré
Pré
Pré
Ro
ute
Ga
ull
e
Ch
em
in
Sa
ul
es
Cro
ze
Ga
ull
e
G
au
lle
Sa
ul
es
Gau
lle
V.C
.N
°3
Ch
em
in
N
°
2
Rue
V.
C.
de
Ru
e
De
des
C
ro
ze
Iinp
ass
e
du
Fa
hy
Ch
arl
es
du
De
Vi
e
du
Ch
ar
les
la
Pré
s
des
Moulin
Ros
eau
x
Rue
de
s
(A
nc
ien
M
ou
lin
Ga
ulle
Rue
des
Ru
e
Rue
St
ra
tég
iqu
e)
Carrières
Ru
e
des
Sur
Ru
e
Rue
M
ou
lin
M
ou
lin
Ru
e
des
de
s
Ru
e
Co
te
dit
Ru
e
Voie
Voie
de
Su
r
Rue
départementale
N°1
C
ot
e
la
Voie
Rue
Ac
ac
ia
s
des
N°
83
la
co
m
m
un
ale
la
V.C
.N
°3
Rue
dudu
Pom
mie
rs
Com
mun
ale
Voie
Com
muna
le
Chem
in
Carrières
Carr
ière
s
de
Vie
C
roz
e
Ru
e
De
d'U
rce
rey
Ro
ute
C
ha
rle
s
la
Ch
arl
es
dit
départementale
D
e
Voie
à
de
Ba
vil
lie
rs
n°
30
Vie
R
ue
de
Chem
in
com
mun
ale
V.
C.
R
ue
co
mm
un
ale
co
m
m
un
al
e
Charle
s
C
ha
rle
s
G
au
lle
du

qui
s
C
om
m
un
al
e
Rue
De
vo
ie
Rue
co
m
m
un
al
e
Ru
e
du
de
s
D
e
(A
nc
ien
Charl
es
Vo
ie
Tra
mw
ay
St
ra
tég
iqu
e)
Voie
Rue
Vo
ie
Ru
e
1
U
UE
U
U
A
N
A
A
IAU
N
Ne
IAU
Ae
Ne
Ne
Source : DGFiP Cadastre - 2017
0
50
100 m
N
134
Points de collecte du verre
Limite de zone du PLU
Nom de la zone du PLU
N° de la parcelle
6.3. Les ordures ménagères
Plan Local d’Urbanisme d’ARGIÉSANS
Rapport de présentation - 2017 - Agence d’Urbanisme du Territoire de Belfort
98
6.2.2. Les eaux pluviales
La commune d’Argiésans fait partie de la Communauté d’Aglomération du Grand Belfort 
(GBCA) qui a compétence en matière de collecte et de traitement des eaux pluviales.
6.2.6. Gestion des eaux pluviales
Le  Schéma  Directeur  d’Aménagement  et  de  Gestion  des  Eaux  (SDAGE)  Rhône 
Méditerranée approuvé par le comité de Bassin en décembre 2015 explicite les actions 
à mettre en œuvre pour obtenir une gestion maîtrisée des eaux pluviales, en accord 
avec la Loi sur l’Eau et les Milieux Aquatiques (LEMA) du 30/12/2006, à savoir :
-  prendre  en  compte  les  eaux  pluviales  dans  la  conception  de  dispositifs 
d’assainissement dans une optique d’efficacité du système en temps de pluie, en 
privilégiant la décantation des EP pour limiter le rejet des MES ;
-   éviter toute infiltration directe des eaux pluviales en milieu karstique ;
-   encourager  les  techniques  alternatives  de  traitement  du  ruissellement  urbain, 
moins pénalisantes.
Les installations d’ouvrages et travaux susceptibles d’avoir une incidence sur le débit 
ou la pollution des eaux sont contrôlés au titre de la Police des Eaux dans le cas où ils 
sont visés par l’article R.214-1 du code de l’environnement relatif à la nomenclature 
des opérations soumises à autorisation ou à déclaration au titre de la Loi sur l’Eau.
Les rubriques concernées par le ruissellement urbain sont :
Les  prescriptions  fixées  par  le  GBCA  en  accord  avec  la  réglementation  sont  les 
suivantes :
-   Tout  rejet  direct  d’eaux  pluviales  issu  des  parcelles  privées  dans  le  réseau 
d’assainissement  du  GBCA  est  exclu,  sauf  impossibilité  technique  à  justifier. 
L’infiltration sur le terrain est à privilégier.
-   Le stockage et la restitution à faible débit pour limiter les pics de pollution et 
les surcharges dans le réseau d’assainissement du GBCA est à prévoir lorsque 
l’infiltration n’est pas possible. Le débit sera fixé par le GBCA selon les capacités 
du réseau existant.
Carte des points communs de collecte
Synthèse :
La collecte des ordures ménagères
Les ordures ménagères sont collectées par container individuel, une fois par semaine 
le mardi matin.
La collecte du papier, du carton, des emballages plastiques, des canettes métalliques, 
des emballages alimentaires se fait par container individuel à domicile par les services 
de la Communauté d’Aglomération du Grand Belfort, le jeudi en semaine paire.

Agence d’Urbanisme du Territoire de Belfort - 2017 - Rapport de présentation
Plan Local d’Urbanisme d’ARGIÉSANS
99
Localisation  des  points  d’apport  volontaire  pour  le  verre,  ainsi  que  des  emballages 
papiers et plastiques
La  collecte  du  verre  se  fait  par  apport  volontaire  dans  les  containers  collectifs  mis 
à  disposition  dans  le  village  et  vidés  ensuite  par  les  services  de  la  Communauté 
d’Aglomération du Grand Belfort.
Plate-forme des déchets verts
La  collecte  des  encombrants,  gravats,  peintures,  huiles,  etc...  se  fait  par  apport 
volontaire à la déchetterie de Danjoutin. Il existe également un service de ramassage 
des encombrants, instauré par le GBCA.
La collecte de textiles se fait par apport volontaire à la déchetterie de Danjoutin ou 
dans un container « relai » de collecte des vêtements situé sur la parking du super U 
à Bavilliers.

TITRE II
Justifications du projet communal, évaluation des 
incidences sur l’environnement et indicateurs de suivi
Plan Local d’Urbanisme d’ARGIÉSANS
Rapport de présentation - 2017 - Agence d’Urbanisme du Territoire de Belfort
100

Agence d’Urbanisme du Territoire de Belfort - 2017 - Rapport de présentation
Plan Local d’Urbanisme d’ARGIÉSANS
101
Au titre de l’article L.151-4 du code de l’urbanisme, ‘le rapport de présentation 
explique les choix retenus pour établir le projet d’aménagement et de développement 
durables (PADD), les orientations d’aménagement et de programmation (OAP) et le 
règlement.’
Au  titre  de  l’article  R.123-2  du  code  de  l’urbanisme,  applicable  au  PLU 
d’Argiésans, ce même rapport de présentation ‘évalue les incidences des orientations 
du plan sur l’environnement et expose la manière dont le plan prend en compte le 
souci de sa préservation et de sa mise en valeur.’
Le présent PLU ne fait pas l’objet d’une évaluation environnementale ; par 
décision en date du 4 octobre 2017, la Mission Régionale de l’Autorité Environnementale 
(MRAe) a dispensé la Commune après examen d’un dossier de cas par cas.
La Commune d’Argiésans, à travers l’élaboration de son Plan Local d’Urbanisme, adapte 
sa stratégie foncière aux nouvelles exigences de la planification urbaine.
Par intégration des nouvelles dispositions législatives et réglementaires applicables en 
matière  d’urbanisme,  elle  envisage  le  développement  de  futures  zones  d’habitat  et 
protège les espaces les plus vulnérables, qu’ils soient urbains ou naturels.
L’élaboration  de  ce  PLU,  prescrite  en  2010,  s’est  déroulée  sur  plusieurs  années. 
Deux bureaux d’études ont accompagné la commune dans sa démarche ; l’Agence 
d’urbanisme du Territoire de Belfort a repris le dossier en début d’année 2017 et l’a 
finalisé.
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10




Ma'lumotlar bazasi mualliflik huquqi bilan himoyalangan ©fayllar.org 2020
ma'muriyatiga murojaat qiling