Il y a rime pauvre quand il n’y a qu’une voyelle (prononcée) identique. Il y a rime pauvre quand il n’y a qu’une voyelle (prononcée) identique


Download 463 b.
Sana29.01.2018
Hajmi463 b.





















Il y a rime pauvre quand il n’y a qu’une voyelle (prononcée) identique.

  • Il y a rime pauvre quand il n’y a qu’une voyelle (prononcée) identique.

  • Il y a rime suffisante quand il n’y a une voyelle et une consonne (prononcées) identiques.

  • Il y a rime riche quand il y a plus de deux sons identiques, c’est-à-dire, au moins trois sons identiques, que ce soit deux voyelles plus une consonne ou deux consonnes plus une voyelles. Il peut y avoir plus de trois sons identiques, mais il s’agit toujours de rime riche.









Il nous regarde encore, ensuite il se recouche Tout en léchant le sang répandu sur sa bouche, Et sans daigner savoir coment il a péri, Refermant ses grands yeux, meurt sans jeter un cri.

  • Il nous regarde encore, ensuite il se recouche Tout en léchant le sang répandu sur sa bouche, Et sans daigner savoir coment il a péri, Refermant ses grands yeux, meurt sans jeter un cri.

  • Un jour sera connu par pensée ou par foudre Ce mélodrame qu’en des lignes de noirceur Je chantai; quand mes yeux seront poudre en la poudre Ma force mâle absente et ma main sans auteur,

  • Que mon fils ait perdu sa dépouille mortelle, Ce fils qui fut si brave et que j’aimai si fort, Je ne l’impute point à l’injure du sort, Puisque finir à l’homme est chose naturelle.










Do'stlaringiz bilan baham:


Ma'lumotlar bazasi mualliflik huquqi bilan himoyalangan ©fayllar.org 2017
ma'muriyatiga murojaat qiling