1. Entretien des voiries et chemins


Download 22.78 Kb.

Sana09.10.2017
Hajmi22.78 Kb.

Compte  rendu  de  la  réunion  de  quartier  de  Grandsaigne  

 

21  juillet  2017 

 

Présents  :  Habitants  :  8  Municipalité  :  5  



 

 

 



1.  Entretien  des  voiries  et  chemins  

 

Les  habitants  pointent  du  doigt  un  mauvais  état  des  chemins  du  village  :  des  ornières  se  sont  

creusées  et  les  taillis  sont  mal  dégagés.  Un  habitant  se  propose  de  participer  à  l’effort  en  

entretenant  la  partie  de  chemin  se  trouvant  derrière  chez  lui  (identifié  comme  chemin  de  la  

Grande  Roulière  à  Juriade  sur  le  cadastre).  

 

En  cas  de  gros  orage,  les  eaux  sont  mal  canalisées  dans  le  virage  situé  entre  les  numéros  16  



et  18  de  la  rue  des  Cartelades,  y  aurait-­‐il  moyen  de  créer  une  rigole,  pour  dévier,  afin  

d’éviter  que  l’eau  entre  dans  les  propriétés  ?  

 

La  rue  des  Cartelades  est  cahoteuse…  les  élus  rappellent  que  c’est  le  cas  d’une  grande  partie  



des  rues  de  la  commune,  et  que  si  des  investissements  sont  réalisés  régulièrement,  priorité  

est  donnée  à  des  chantiers  complets  (réfection  et  séparation  des  réseaux  enterrés  et  reprise  

de  la  couche  de  roulement)  comme  ce  fut  le  cas  à  La  Sagne,  rue  de  l’Église  et  rue  de  

Bonnefond  dans  les  trois  dernières  années,  et  comme  c’est  le  cas  cette  année  rue  de  la  

Mairie.  

 

2.  Incivilités  

 

Les  habitants  se  plaignent  de  certains  rassemblements  nocturnes  dans  les  hauts  de  

Grandsaigne  et  au  stade,  mais  qualifient  tout  de  même  leur  quartier  de  très  agréable.  

 

Les  miroirs  demandés  lors  d’une  précédente  réunion  ont  été  installés  :  remerciements.  Les  



habitants  regrettent  néanmoins  la  vitesse  immodérée  sur  la  RD  2089  qui  a  rendu  nécessaire  

l’existence  de  ces  miroirs.  La  vitesse  est  aussi  parfois  trop  élevée  dans  la  rue  des  Cartelades.  

 

Un  panneau  «  stop  »  a  été  volé  en  bas  de  la  rue.  



 

3.  Fleurissement  

 

Les  habitants  félicitent  les  agents  pour  le  fleurissement  du  Roc  et  du  centre-­‐bourg.  



 

4.  Travaux  actuels  et  à  venir  

 

Où  en  est  la  salle  des  sports  ?  

Celle-­‐ci  devrait  ouvrir  en  septembre.  L’entrée,  la  partie  jeu  et  les  vestiaires  sont  terminés  (la  

réception  partielle  des  travaux  est  prévue  début  août,  le  passage  de  la  commission  de  

sécurité  fin  août).  Seule  reste  à  finaliser  la  tribune,  en  surplomb  de  la  salle,  et  les  ouvertures  

(septembre-­‐octobre).    



 

Où  en  est  le  projet  de  l’immeuble  Thérias  ?  

La  boulangerie  devrait  déménager  dans  ses  locaux  provisoires  de  la  rue  de  la  Roullière  fin  

septembre,  pour  un  début  des  travaux  de  la  première  tranche  (gros  œuvre  de  l’immeuble,  

totalité  des  travaux  de  la  partie  commerces  et  premiers  aménagements  extérieurs)  avant  la  

fin  de  l’année  2017.  Les  travaux  des  logements  feront  l’objet  d’une  seconde  tranche.  Nous  

mettons  à  disposition  de  ceux  qui  le  souhaitent  une  brochure  expliquant  le  projet,  

également  disponible  en  mairie).  

 

Qu’a-­‐t-­‐on  prévu  pour  la  dynamisation  du  bourg  ?  

Le  maire  rappelle  que  la  réhabilitation  de  l’immeuble  Thérias  découle  d’une  première  étude  

de  programmation  menée  en  2013  (Habiter  autrement  les  centre-­‐bourgs),  et  qu’elle  est  la  

première  pierre  d’une  réhabilitation  plus  complète  du  centre-­‐bourg.  L’équipe  compte  que  la  

mise  sur  le  marché  de  deux  commerces  modernes,  propres,  aux  normes,  dans  un  bâtiment  

refait  à  neuf,  ne  peut  que  revaloriser  le  quartier,  d’autant  qu’elle  bénéficie  de  la  proximité  

d’une  initiative  privée  (le  magasin  Planet’  fleurs).  Ces  deux  initiatives,  privée  et  publique,  

auront  valeur  d’exemple  et  peuvent  entraîner  d’autres  rénovations  privées.    

 

Dans  le  même  temps,  l’étude  menée  sur  la  normalisation  de  l’étang  des  Planchettes  et  la  



réfection  des  ruisseaux  busés  (en  particulier  parking  du  garage  Peugeot,  rue  des  Planchettes  

et  esplanade  de  la  mairie)  se  poursuit,  elle  est  un  préalable  à  une  étude  de  faisabilité  et  de  

programmation  urbaine  sur  l’amélioration  des  espaces  publics  du  triangle  étang  des  

Planchettes/parc  de  la  maison  communale/place  de  Boulary.    

 

Pourquoi  de  nombreux  travaux  sur  les  réseaux  ?  

La  station  d’épuration  des  Martinets,  qui  retraite  les  eaux  usées  de  La  Monnerie-­‐le-­‐Montel,  

Palladuc,  Saint-­‐Rémy-­‐sur-­‐Durolle,  Celles-­‐sur-­‐Durolle  et  des  hauts  de  Thiers,  est  obsolète.  Sa  

mise  aux  normes  est  à  prévoir.  Les  réseaux  conduisant  l’eau  à  la  station  sont  quant  à  eux  

vétustes  et  en  majorité  unitaires  (pas  de  séparation  entre  eaux  pluviales  et  eaux  usées).  Pour  

ne  pas  avoir  à  sur-­‐dimensionner  le  futur  équipement  (ce  qui  engendrerait  un  surcoût),  il  est  

nécessaire  d’améliorer  le  réseau  pour  réduire  la  quantité  d’eau  claire  (n’ayant  pas  à  être  

retraitée)  arrivant  à  la  station.  À  titre  indicatif,  en  2013,  70  %  des  eaux  arrivant  à  la  station  

étaient  des  eaux  claires.    

 

D’autre  part,  le  programme  actuel  de  l’agence  de  l’eau  Loire-­‐Bretagne  dont  nous  dépendons  



est  relativement  avantageux  quant  au  subventionnement  de  ce  type  d’équipement.  Il  est  

donc  intéressant  de  ne  pas  trop  traîner  à  lancer  le  projet  de  nouvelle  station  :  le  prochain  

programme  pourrait  ne  pas  être  aussi  avantageux.  

 

5.  École  



 

Une  habitante  demande  combien  il  y  a  d’enfants  à  l’école.  La  prévision  pour  la  rentrée  2017  

est  d’environ  110  enfants,  118  à  la  rentrée  2016,  contre  186  il  y  a  sept  ans.  

 

6.  Compteurs  Linky  



 

Une  habitante  nous  interpelle  sur  le  déploiement  des  compteurs  Linky.  Celui-­‐ci  a  débuté.  La  



loi   de   transition   énergétique   a   acté   l'installation   des   compteurs   Linky   sur   l'ensemble   du  

réseau   électrique.   Pour   l'électrification,   les   communes   sont   regroupées   en   syndicats  

départementaux.   Dans   le   Puy-­‐de-­‐Dôme,   il   s'agit   du   SIEG   (syndicat   intercommunal   de  

l'électricité  et  du  gaz).  Le  SIEG  a  concédé  à  ENEDIS  l'entretien  des  réseaux,  leur  extension,  

leur   gestion.   Le   SIEG   est   propriétaire   du   réseau,   y   compris   des   compteurs   électriques  

installés  chez  les  usagers.  La  commune  ne  peut  donc  légalement  pas  refuser  l’installation  du  

compteur  Linky  sur  son  territoire.    

 

7.  SBA  et  avenir  de  la  déchetterie  



 

Un  habitant  demande  de  quelle  manière  va  évoluer  le  service  de  collecte  des  déchets  en  

2018.  La  communauté  de  communes  a  en  effet  entrepris  les  démarches  préalables  à  la  sortie  

du  SBA,  responsable  de  la  collecte  des  déchets  sur  le  territoire  de  l’ancienne  communauté  

de  communes  de  la  Montagne  thiernoise,  au  31  décembre  2017.  Le  maire  et  le  délégué  du  

SBA  répondent  qu’il  est  pour  l’instant  compliqué  de  prévoir  les  retentissements  de  cette  

sortie.  Il  y  aura  quoi  qu’il  en  soit  transfert  de  charge  :  certains  véhicules,  du  personnel  et  la  

déchetterie  devraient  quitter  le  giron  du  SBA  pour  être  intégrés  à  TDM.  

 

 

 



 

 

 



 


Do'stlaringiz bilan baham:


Ma'lumotlar bazasi mualliflik huquqi bilan himoyalangan ©fayllar.org 2017
ma'muriyatiga murojaat qiling