Révision n°1 Rapport de présentation


Download 282.76 Kb.

bet1/3
Sana07.09.2017
Hajmi282.76 Kb.
  1   2   3

Rapport de présentation 



 Carte communale de Fontannes - 03/04/2013

 

 



 



 



Révision n°1  

Rapport de présentation 

Rapport de présentation 



 Carte communale de Fontannes - 03/04/2013

 

 



 



 



 

 

RAPPORT  DE  PRESENTATION 

FONTANNES 

 

 

SOMMAIRE 

 

 

 

Introduction ............................................................................................................................................ 3

 

La commune de Fontannes .................................................................................................................... 4



 

CARTE IGN GEOPORTAIL ................................................................................................................. 5

 

I - Analyse de l’état initial de l'environnement communal .................................................................... 6



 

A) La géographie physique ............................................................................................................ 6

 

B) Le cadre socio-économique ...................................................................................................... 9



 

II - Les prévisions de développement durable ..................................................................................... 16

 

A) Les choix généraux et leur cadre de mise en œuvre ............................................................... 17



 

B) Perspectives de développement durable, justifications, zonage ............................................. 18

 

C) Les évolutions par rapport à la Carte Communale approuvée par arrêté préfectoral en février 



2004 :............................................................................................................................................ 19

 

III - LA REGLEMENTATION DU ZONAGE .................................................................................... 21



 

ZONES U ..................................................................................................................................... 21

 

ZONES N ..................................................................................................................................... 21



 

 

 

 

Rapport de présentation 



 Carte communale de Fontannes - 03/04/2013

 

 



 



 



PROJET de RAPPORT de PRESENTATION 

__________ 

Introduction 

 

 



-  La  commune  de  Fontannes  bénéfic

iait  d'un  document  d’urbanisme  appelé  «

   Modalités 

d’Application des Règles Nationales d’Urbanisme

 » (MARNU) ; ce document étant caduc depuis le 

16 juillet 2000, elle a souhaité élaborer une « Carte Communale » en application de la loi Solidarité 

et Renouvellement Urbain (SRU). 

 

-  La  « Carte  Communale »  a  été  élaborée  conjointement  par  la  collectivité  et  les  différents 



services  de  l'Etat  :  D.D.E.,  D.D.A.F.,  SDAP  ainsi  que  la  Chambre  d'Agriculture.  Elle  a  été  

approuvée par  délibération du  conseil municipal du 4 décembre 2003  et  par arrêté préfectoral le 

10 février 2004. 

 

-  Ce  document  d'urbanisme  comporte  2  types  de  zones  :  U 



  Constructible  (Zones 

équipées  ou  qui  le  seront  rapidement),  N 

  Inconstructible,  sauf  pour  les  bâtiments  liés  aux 



productions  ag

ricoles  ou  forestières  ainsi  qu’aux  services  publics.  Seuls  certains  secteurs 

particuliers destinés aux activités ou générant des nuisances peuvent être délimités et dénommés 

différemment (US, UL...). 

 

 

Un plan de prévention des risques inondation (PPRI) a été approuvé par arrêté préfectoral 



en date du 22 juillet 2003. Sa délimitation  apparait  sur  les plans de  zonage (pièces  n°2.1 et 2.2)   

du dossier et  au plan des servitudes  (pièce n°A.3). 

 

 

La  présente  révision  de  la  Carte  Communale  a  pour  objectif  principal  de  permettre  le 



développement  maîtrisé  de  la  commune  tout  en  tenant  compte  des  enjeux  de  développement 

durable. Elle porte sur deux secteurs : le Centre Bourg et le lycée Bonnefond. La révision aboutie à 

une augmentation de la totalité de la zone N naturelle, inconstructible de 3 ha. 


Rapport de présentation 



 Carte communale de Fontannes - 03/04/2013

 

 



 



La commune de Fontannes 

 

Toponymie 

 

Fontannes,  toponyme  de  formation  latine  ou  romane,  relatif  à  l’eau.  Jean  Arsac  nous  en 



indique l’origine

 :  Fontona,  qui  signifie  source  aménagée, fontaine, qui a  de  toute  évidence  donné 

son nom au lieu. 

 

Ce  toponyme  est  relativement  répandu  dans  le  Velay  mais  également  dans  la  partie 



Auvergnate de la Haute-loire. 

 

Commune de Fontannes, située au Nord-Ouest du département de la Haute-Loire à environ 3 km (à 



vol  d’oiseau)  à  l’Est  de

 

la  ville  de  BRIOUDE,  sur  la  rive  droite  de  l’Allier  dans  la  petite  Limagne 



également appelée Limagne de Brioude. Fontannes présente les caractéristiques géographiques et 

administratives suivantes : 

 

 

- superficie communale: 977 ha (moyenne départementale : 1 920 ha) 



 

 

- canton de « BRIOUDE Sud » qui comprend aussi : 



 

  BRIOUDE (pour Partie) 



  CHANIAT 

  JAVAUGUES 



  LAVAUDIEU 

  ST JUST PRES BRIOUDE 



  VIEILLLE-BRIOUDE 

 

 

- Arrondissement de Brioude 



 

 

- Communes limitrophes : 



  Lamothe (Nord) 

   Chaniat (Est) 



  Lavaudieu (Ouest) 

  Vielle-Brioude (Ouest) 



  Brioude (Ouest) 

 

 

 



 

 

- Elle est distante de : 



 

 

Brioude : 4 km par la RD 20 



 

 

Le Puy-en-Velay : 62 km 



 

 

Issoire : 38 km 



 

 

Clermont-Ferrand : 70 km 



 

 

 



 

-  Fontannes  fait  partie  de  la  Communauté  de  Communes  du  Brivadois  qui  compte  16 

communes.  

 

 



- La commune adhère aux structures intercommunales suivantes : 

 



  Communauté de communes du BRIVADOIS 

  Syndicat des eaux de Fontannes 



  SICTOM Issoire-Brioude 

  SIVOM Fontannes-Lamothe 



  SICALA et SMAT du Haut-Allier 

 

SYDEC des bassins d’emploi Brioude



-Ste Florine 

  Syndicat intercommunal de défense contre les cru



es et l’aménagement de l’Allier

 



 

Syndicat Départemental d’Electricité de la Haute

-Loire 



  Syndicat Mixte AGEDI 



Rapport de présentation 



 Carte communale de Fontannes - 03/04/2013

 

 



 

 



CARTE IGN GEOPORTAIL 

Clermont-St Flour-Le Puy 

 

 

 



Source : http://www.geoportail.gouv.fr

 

FONTANNES 



LE PUY-EN-VELAY 

Rapport de présentation 



 Carte communale de Fontannes - 03/04/2013

 

 



 

 



I - Analyse de l’état initial de l'environnement communal 

 

A) La géographie physique 

 

1)  La  géologie

 

: Fontannes est situé dans la petite Limagne dite aussi Limagne de Brioude. C’est un 



bassin d’

effondrement  qui  va  de  Vieille  Brioude  à  Jumeaux,  zone  de  sédiments  argilo  sableux  en 

parti  couverts  par  des  alluvions  qui  forment  des  terrasses  emboîtées.  La  couche  alluviale  a  une 

épaisseur  variable  mais  peut  atteindre  par  endroit  jusqu'à  10  à  12m.  Des  affleurements  du  socle 

cristallin  (monts  du  Livradois)  abordent  la  commune  au  Sud  de  la  Bageasse.  Une  zone  de 

colluvions  résiduelles  et  de  formation  oligocène  longe  le  ruisseau  de  Chaniat  jusqu'à  l’aval  de 

Frugerolles. 

 

2)  Hydrologie

 

:  la  commune  est  limitée  à  l’O



uest  par  la  rivière  Allier  sur  une  longueur  de  3  km 

(bassin versant : 2800 km²) et au Sud par la Senouire sur 2,5 km (bassin versant : 410 km²). 

 

 

 



Ces  deux  cours  d'eau  connaissent  parfois  des  crues  importantes,  voir 

catastrophiques en particulier celles de 1790-1866-1907 et dans une moindre mesure 1980 et 1996, 

l'Allier est sensible aux précipitations Cévenoles alors que La Senouîre l’est aux pluies océaniques. 

Lorsque  les  deux  phénomènes  se  conjuguent  les  crues  peuvent  être  catastrophiques  à  l’aval  de 

Vieille-Brioude. 

 

 



La commune est aussi fortement irriguée, dans sa partie Nord où elle est traversée par les 

ruisseaux de Chaniat, de Granat et le Ternivol. 

 

 En limite  ouest de  la comm



une, la vallée de l’Allier est concernée par le site 

NATURA 2000 

Val  d’

Allier  et  Limagne  brivadoise  dont  le  périmètre  se  superpose  entièrement  sur  celui  du  PPRI 



d’Allier dans la commune de Fontannes. 

 

 



 

3)  Le  climat

 : Il est de type continental, semi-montagnard, 

chaud et sec l’été

, froid et plus humide le 

reste de l’année, mais moins rigoureux que celui des plateaux voisins situés de part et d’autre de la 

plaine de l’Allier.

 

 

 



 

Il  est  caractérisé  comme  dans  tout  le  département  par  des  amplitudes  thermiques 

très importantes de plus de 60° (64° à Brioude), l'isotherme est d’envi

ron 10° (10,6° à Brioude, 3,5° 

aux Estables)  ce qui place ce secteur (Brivadois), de 

la vallée de l’Allier depuis Prades parmi les 

moins froids du département. 

 

 



 

La pluviométrie est très faible 610 mm d'eau en moyenne annuelle (pratiquement le 

double au Mont Mouchet et sur toute la région Sud-Est de du département, 1180mm aux Estables). 

Les sècheresses peuvent être très importantes, particulièrement en été. 

Lors des précipitations catastrophiques des 20 et 21 Septembre 1980, la région ne fut pas 

affectée  par  celles-ci.  Il  ne  tomba  à  Brioude  q

ue  30  mm  d’eau  alors  que  celles

-ci  furent 

considérables, près de 400 mm sur la région du Mézenc et 600 mm sur le Gerbier de Jonc. 

 

 



 

Le nombre de jours de gel annuels est de l’ordre de 95 (172 aux Estables).

 

 

 



 

L’ensoleillement  moyen  est  d’environ  2000h  (2100  h  dans  le  Sud

-est  du 

département)  ce  qui  place  la  Haute-Loire  dans  le  premier  tiers  des  départements  français  le  plus 

ensoleillé. 

 

 



 

L’enneigement  est  assez  peu  important  (comparé  à  l’ensemble  des  plateaux  du 

dépar

tement) et n’entraîne pas de difficulté particulière pour la commune.



 

Rapport de présentation 



 Carte communale de Fontannes - 03/04/2013

 

 



 

 



4)  Le  relief

  :  celui-

ci  est  pratiquement  plat,  constitué  de  terrasses,  en  pente  douce  qui  s’élèvent 

depuis l’Allier en direction de l’Est. Sa morphologie s’apparente à une commune de pl

aine. Seul un 

léger relief se dessine à l’Est et au Su

d de la Bageasse. L'altitude la plus basse est de 420 m au 

niveau 


de l’Allier, la plus haute à 450 m à la côte des «

 Chavents »

. L’altitude moyenne générale

 de 


la commune est d’environ 435

 m qui est éga

lement l’altitude du bourg.

 

 



5)  La  végétation

 

: Les formations hydrogéologiques ont façonné le paysage à l’ouest avec la plaine 



alluviale de l’Allier qui est propice à la culture céréalière.

 

L’occupation  du  sol  est  marquée  par  de  vastes  secteurs  agricoles 



(cultures  et  prairies).  La 

superficie  agricole  utilisée  (SAU)  totale

1

 est  de  812  ha,  avec  une  orientation  technico-économique 



de polyculture et polyélevage. En 2000, la SAU communale était de 629 ha, ce qui représente 64 % 

de la surface de la commune

2

. Pou


r 2010, la SAU communale déclarée à la PAC est d’environ 620 

ha. 


 

 

La  commune  est  très  peu  boisée,  les  zones  forestières,  essentiellement  constituées  de 



feuillus, avec 100ha ne représentent que 10% de la surface du territoire communal et se résument à 

deux 


masses boisées principales, situées au Sud et à l’Est  de la commune. Les parcelles boisées 

isolées sont rares dans le paysage agricole. 

 

6)  Le  bâti

 

: le principal noyau urbanisé de la commune est le bourg situé à 1 km à l’est de l’Allier 



légèrement surélevé sur une première terrasse. Le rythme de construction y est depuis des années 

relativement  élevé.  Le  développement  de  l’habitat  individuel  s’est  fait  principalement  d

e  manière 

linéaire le long de l’ancienne

 RD 19 (route de Javaugues) en direction de la Chaise-dieu et de la RD 

20 en direction de Lavaudieu, mais également de manière diffuse. Les opérations d’habitat groupé, 

dont un Programme d’Aménagement d’ensemble (PAE), ont également contribué au renforcement 

de la structure du bourg. Le seul village en dehors de quelques maisons isolées et du lycée agricole 

« Brioude-Bonnefond 

»  d’une  certaine  importance  est  «

 Frugerolles »  qui  est  constitué  par 

d’anciennes fermes mais aussi par quelques constructions neuves.

 

 

Le  lycée  agricole  de  « Bonnefond »  est  constitué  par  un  ensemble  important  de  bâtiments 



agricoles, administratifs et sportifs dont certains sont récents. Il est situé à la limite de la commune 

de Lamothe et proche du pont du même nom. 

 

Le  bâti  est  traditionnel  de  la  Limagne  et  de  la  vallée  de  l’All



ier  :  toits  à  quatre  pans, 

couverture  tuiles  rouges  canal  et  façades  animées  par  des  éléments  en  briques  :  génoise  et 

encadrements. 

 

7) Les voies : 

 

La  commune  de  Fontannes  est  traversée  par  trois  axes  Est/ouest,  la  RD  20,  itinéraire 



Blesle  Brioude  La  Chaise  Dieu  par  Domeyrat  (3130  véhicules/jour  entre  le  pont  de  Lamothe  et  le 

bourg  année  2003),  la  route  de  Javaugues  (ancienne  RD  19)  itinéraire  St  Géron/A75  La  Chaise 

Dieu (1056 véhicules/jour année 2003) ainsi que la nouvelle RD 19 contournant le bourg au nord. 

Ces voies constituent de toute évidence des axes de développement au niveau du bourg. 

 

-  Voie  ferrée 



:  la  commune  est  traversée  d’Est  en  Ouest  par  la  ligne  SNCF  «

 Paris  / 

Clermont-Ferrand  /  Nîmes »  cet  axe  tant  en  transport  de  voyageurs  que  de  marchandises  a 

beaucoup  perdu  de  son  importance,  depuis quelques  décennies,  surtout  depuis  que  le  transport 

routier s'est considérablement développé au détriment du rail. 

                                                 

1

 surface agricole  utilisée par les  exploitations  qui  ont  leur  siège  sur  la  commune  concernée.  Ces  exploitations  peuvent 



utiliser  des  surfaces  sur  la  commune  mais  aussi  hors  de  la  commune.  L'ensemble  des  terres  est  ramené  au  siège  de 

l'exploitation. 

2

 

SAU communale correspond à celle réellement présente sur le territoire de la collectivité, que l’exploitant ai son siège 



social à Fontannes ou non.

 


Rapport de présentation 



 Carte communale de Fontannes - 03/04/2013

 

 



 

La présence de cette voie n’a pas d’incidence sur l’économie de la commune. Aucune gare 



n’ex

iste sur la commune (gare de Brioude à 4 km environ) 

 

 

 



 

Carte IGN de Fontannes et ses abords

 

 



 

Source : http://www.geoportail.gouv.fr

 

 



 

 

 



 

 

 



 

 

 



 

 

 



 

Rapport de présentation 



 Carte communale de Fontannes - 03/04/2013

 

 



 



B) Le cadre socio-économique 

 

1) La population, la démographie 

 

 



 

Le recensement de population de 2009 comptait 1074 habitants sur la commune de 

Fontannes. Ce nombre s’élevait à 873 habitants en 1999 et à 774 habitants en 1990. La population 

locale a donc augmenté de 300 d’habitants en 19 ans, soit près de 38,75%.

 

-  Depuis  le  début  du  siècle  (RGP  1901  :  564  habitants),  la  population  a  constamment 



baissé  jusqu’en  1954  date  à  laquelle  la  tendance  s’inverse  définitivement.  Depuis  la  population 

augmente régulièrement et a doublé entre 1975 et 2009. 

Cette évolution est 

due à l’attrait que constitue la commune pour les populations de l’agglomération 

brivadoise  et  des  communes  plus  éloignées.  L’évolution  s’est  essentiellement  faite  en  faveur  du 

bourg. 


Depuis les années quatre vingt, le parc immobilier a vu la multiplication des résidences principales, 

notamment au sein de lotissements le plus souvent créés à l’initiative de la municipalité.

 

 

-Densité actuelle 109 habitants/km2 soit plus du double de la moyenne départementale qui 



est de 45. 

 

 



L’évolution démographique depuis

 1931 apparaît sur le graphique ci-dessous 

 

 

Augmentation de la population entre les deux derniers  recensements de 199 habitants, soit 



+°23% en dix ans. 

 

 



Evolution des structures d’âges

 

 

 



Population 

0 - 19 ans 

20 - 39 ans 

40 - 59 ans 

> à 60 ans 

Années 

Totale 

habitants 



habitants 



habitants 



habitants 



 

1975 


 

538 


 

142 


 

26.4 


 

172 


 

32.0 


 

108 


 

20.0 


 

116 


 

21.6 


1982 

665 


185 

27.8 


240 

36.1 


114 

17.1 


126 

18.9 


1990 

1999 


 

774 


873 

 

217 



218 

28.0 


25.0 

265 


294 

34.2 


33.7 

167 


226 

21.6 


25.9 

125 


135 

16.1 


15.5 

 

 







 14 ans* 

15 



 44 ans 

45 



 59 ans 

>à  60 ans 

2009 


1074** 

204 


19 

452 


42.1 

220 


20.5 

200 


18.5 

*

Les  résultats  du  recensement  de  la  population  de  1999  et  des  recensements  antérieurs  étaient  présentés  en  utilisant 

l'âge en différence de millésimes. Désormais, depuis 2004, lorsque les données des recensements sont comparées, les 

âges sont tous exprimés en années révolues.

 

**le cumulé par tranche d’âge donne 1076 habitants mais la donnée «



 population totale 

» de l’INSEE indique 1074.

 

 

  


Rapport de présentation 



 Carte communale de Fontannes - 03/04/2013

 

 



 

10 


 

 

Les chiffres ci-dessus démontrent une certaine augmentation de la population dans la 



tranche  d’âge  40/59  ans  pour  la  période  1975

-1999.  Les  15-44  ans  représentent  42,1%  de  la 

population totale et le pourcentage des + de 60 ans est de 18,5%. Au vu de ces chiffres on peut dire 

que  Fon


tannes  a  une  population  relativement  jeune  composée  principalement  d’une  population 

active mais qui a tendance à vieillir. 



 

2) La population active 

 

- Evolution de la population active de 1975 à 2009 soit 35 ans. 



 

Nbre et type 

d'emploi 

Nombre d'actifs 

occu

pés dont l’emploi 



est 

 

Salariés 



 

non salariés 

 

Chômeurs 



 

Total des 

Année 

Dans cne 



Hors cne   

 

 



actifs 

occupés 


1975 

161 


171 

276 


56 

28 


332 

1982 


141 

133 


222 

52 


29 

274 


1990 

161 


171 

276 


56 

28 


332 

1999 


112 

272 


332 

52 


32 

384 


2009 

118 


341 

391 


68 

40 


459 

Source : INSEE 

 

  Le tableau ci-



dessus fait apparaître l’évolution de la population active qui se traduit par une 

perte importante du nombre d’actifs occupés sur la commune depuis 1975, en partie due à la baisse 

des actifs agricoles. Cependant, le nombre d’acti

fs occupés augmente légèrement depuis 1999 (+6 

en 10 ans). Cette baisse est compensée par l’augmentation forte du nombre d’actifs occupés dont 

l’emploi  est  situé  en  dehors  de  la  commune  (multiplié  par  2  en  20  ans),  essentiellement  sur 

l’agglomération de Br

ioude. 


 

3) Le logement et la construction 

 

 



Le logement : son évolution de 75 à 2009. 

 

Années 



Résidences 

principales 

Résidences 

secondaires 

Logements 

vacants 


Total 

Logements 

Nbre d'habitants / 

résidence principale 

1975 

174 


24 

24 


222 

3.09 


1982 

236 


39 

18 


293 

2.82 


1990 

292 


48 

28 


368 

2.65 


1999 

382 


49 

18 


449 

2.29 


2009 

437 


30 

45 


512 

2.46 


 

Les chiffres de ce tableau démontrent qu’environ 28% du parc des logements de la commune est 

récent (20 ans ou moins). 

 

 



Au  vu  du  tableau  ci-dessus,  on  remarque  la  forte  augmentation  du  nombre  de  logements 

depuis  1975,  celui-

ci  ayant  plus  que  doublé.  Alors  que  l’on  remarque  une  diminution  sensible  du 

nombre  d'habitants  par  logement  faisant  office  de  résidence  principale  jusqu’en  1999,  cette 

tendance  s’inverse  depuis  10  ans 

avec  un  seuil  de  2,5  personnes/logement  presque  atteint  en 

2009. 

 

On constate une forte augmentation du nombre des résidences principales (+ 55 en 10 ans 



soit +31%) En 2009, 105 logements se trouvent dans des maisons ou immeubles collectifs et/ou à 

destina


tions  d’usage  multiples,  contre  seulement  51  en  1999,  soit  une  augmentation  de  106% 

environ. 

 


Rapport de présentation 



 Carte communale de Fontannes - 03/04/2013

 

 



 

11 


 

La commune dispose de 49 logements sociaux qui se répartissent ainsi : OPAC : 39 (dont 9 

logements en bande), Foyer Vellave: 9 logements en bande, Commune :1.  

 

 



En  2009,  la  commune  comprend  45  logements  vacants.  Cela  s’explique  par  le fait  q

ue  28 


logements  de  l’OPAC  (gérés

 

par  l’association  Foyer  Lous  Coudeyre)  ont  connu  une  vacance 



temporaire et  sont  aujourd’hui 

transformés  et  occupés 

par  l’

ITEP-Sessad-Lafayette-ADPEP43.  Ce 



chiffre de logements vacants en donc ramené aujourd’hui à 17.

 

 



 

La construction (source INSEE) 

 

 



Date de construction des logements. 

 

 



Dates 

Nombre 


Proportion du parc 

avant 1949 

137 

26,8% 


de 49 à 74 

64 


12,5% 

de 75 à 81 

59 

11,5% 


de 82 à 89 

89 


17,4% 

de 90 à 99 

de 99 à 2009 

100 


63 

19,3% 


12,4% 

 

 



 

Les constructions neuves de 2002 à 2011 

 

 



 

Le tableau ci-dessus 

montre qu’après un creux du nombre de logements commencés et des 

autorisations accordées en 2008-2009, la commune connait légère augmentation des constructions 

depuis 2010, sans pour autant atteindre le pic de 2006-2007. 

 

 



En 10 ans, de 2002 à 2011, ont été sollicités : 

 



Do'stlaringiz bilan baham:
  1   2   3


Ma'lumotlar bazasi mualliflik huquqi bilan himoyalangan ©fayllar.org 2017
ma'muriyatiga murojaat qiling