Tourisme dans la ville de


Download 265.32 Kb.
Pdf ko'rish
bet2/4
Sana29.11.2017
Hajmi265.32 Kb.
1   2   3   4

b)  Adresse 

Le grand séminaire de Kabwe est situé à 70 km de la ville de Kananga. 

 



 



GARE d’ILEBO 

C’est au cours de la matinée pratiquement chaque deux à trois semaines  que le bruit du train 

retentit    dans  la  ville  d’Ilebo  et  une  forte  alerte  est  ressentie  par  la  population  qui  accoure  

aussitôt vers la gare. Cette gare existe depuis l’époque coloniale et constitue un grand post de 

transbordement du corridor  triangulaire  Kinshasa, les  deux Kasaïs avant de chuter au Katanga. 


La gare accueille des passagers à destination diverses par chemin de fer d’Ilebo jusqu’à la gare 

de  Lubumbashi.  Ses  infrastructures  sont  anciennes  mais  n’empêchent  pas  aux    visiteurs  de 

découvrir sa beauté qui s’étend jusqu’aux abords de la rivière Kasaï. 

A  côté  de  la  gare    s’observe  des    vieilles  carcasses  des  trains  abandonnés  et  des  bateaux 

complètement  en  ruine.  Ce  sont  des  engins  archivés  qui  rappellent  la    belle  époque    du  trafic 

portuaire, ferré et routier.  

 

 

-



  MYSTERIEUX LAC MUNKAMBA 

 

a)



  Brève historique 

L’histoire  du  lac  Munkamba  se  passe  entre  la  fin   du  17ème  et  le  début  du  18ème  siècle;   Pour  les 

anciens qui n'avaient pas la vue aérienne de ce lac,  ils pensaient qu'il avait la forme d'un être humain 

étendu jambes écartées,  bras tendus à la verticale, avec tronc et tête. Cette forme mystérieuse du lac 

nous introduit dans le bain de sa mystérieuse histoire. 

Munkamba au centre des évènements historiques du Kasaï L’un des plus grands défenseurs du lac fut 

Brunch  Binyanga  wa  Tshiyoyi,  soldat de  la force  publique  lors  des  périodes  agitées  de  l’histoire  de 

notre région et de notre pays.Il n y a pas de peuple luntu sans lac Munkamba et il n y a de Munkamba 

sans  le  peuple  luntu.  Les  griots  luntu  disent  que  les  colons  ont  tout  fait  pour  nous  ravir  notre  lac, 

mais  c’est  par  la  bravoure  de  nos  guerriers  que  nous  l’avons  conservé.  En  effet,  il  eut  des  tristes 

événements dans la région du Kasaï alors une seule province avant 1960.  

En  1959


  les  deux  frères  qui  composent  la  majorité  des  peuples  de  cette  région  s’affrontèrent  et 

devraient  se  séparer  car  la  cohabitation  n’étant  plus  possible.  Il  s’agit  de  deux  groupes  ethniques 

communément  appelés  Luba  et Lulua.  Les  luba  prirent  le  chemin  de  Bakwanga  actuelle  Kasaï 

Oriental,  lieu  dont  ils  sont  originaires,  mais  leur  chemin  du  retour  devrait  passer  par  le  lac 

Munkamba. Arrivés dans la plaine de Munkamba, ils campèrent et ensuite eurent la volonté d’y rester 

pour en faire une partie de leur nouvelle province. Il y eut encore un autre affrontement et cette fois-

ci avec le groupe ethnique luntu, propriétaire du lac Munkamba qui chassèrent les baluba au-delà du 

territoire  de  Munkamba  donc  à  Kabeya  Kamwanga.  Une  fois  de  plus,  par  leur  bravoure,  le  peuple 

luntu a préservé intact et inviolable leur héritage. Comme les juifs diront (voir Jérusalem et mourir, 

les luntu disent aussi voir Munkamba et mourir). L’homme de guerre luntu qui fut à la tête de cette 

armée  de  défenseurs  du  lac  est  le  mystérieux  Brunch  Binyanga  wa  Tshiyoyi,  dont  la  tombe  existe 

jusqu’à nos jours dans le territoire de Dimbelenge. 



En 1962

 des tractations pour réunir les deux frères jadis ennemis du Kasaï eurent lieu à Munkamba 

même en présences des politiciens et des rois de tous les peuples du Kasaï. Et l’acte sanctionnant ces 

travaux  de  Munkamba  par  un  pacte  de  paix  et  de  non-agression,  lui  se  déroula  dans  le  village  de 

Ntenda  dans  le  territoire  de  Dibaya  dans  la  province  du  Kasaï  Occidental.  Donc  Munkamba  est  et 

restera le lieu historique et mystérieux de tous les peuples de la région du Kasaï en terre ancestrale 

luntu. Aujourd’hui  ce territoire  est pacifique et au centre de l’intérêt  de  tout  le peuple de la grande 

région  du  Kasaï  en  général  et  du  Kasaï  Occidental  en  particulier.  Les  luntu  étant  un  peuple 

accueillant, réserve à tous un très bon accueil à Munkamba. 

L’eau du lac est cristalline et son sable est étincelant. Il n’y a qu’une sorte de poissons qui atteignent 

la même taille. Aucun autre poisson ni autre corps étranger en dehors de l’homme ne peut y résider 

et  jouir  de  la  vie.  L’eau  est  pure,  propre  à  la  consommation  et  n’a  pas  besoin  d’être  traitée.  Elle 

rejette tout autre liquide qui y est versé. Chose plus étrange, le lac sépare son eau de l’eau de pluie. 

Apres  chaque  contact  avec  la  saleté  ou  après  la  pluie,  le  lac  génère  les  vagues  qui  jettent  l’eau  de 

pluie ou la saleté dehors. L’eau est tellement cristalline qu’à l’ œil, vous faites la différence entre son 

eau et celle de pluie. 

Après avoir passé une nuit à Kananga, vous prendrez en suite des véhicules 4x4 en location ou des 

motos qui vous donneront l’impression de faire la safari sur une distance de 80 km avant d’arriver au 

lieu de votre destination paradisiaque qui est le mystérieux lac Munkamba. La cuisine et les boissons 

locales  seront  à  votre  disposition.  Vous  mangerez  les  poissons  du  lac  entre  autre  et  les  crickets  si 

c’est la période, sur le plan santé, il y a aucun microbe nuisible à signaler car le site est naturellement 

et mystérieusement sain

s

. Vous pouvez étendre votre curiosité à découvrir la région du lac ou vous 



aurez la surprise de découvrir des petits lacs protecteurs du grand dont un tire sa source au grand lac 

Munkamba. 

Route  vers  le  site  du  lac  laquelle  lorsque  vous  y  êtes,  vous  entrez  déjà  en  contact  avec  l’esprit  des 

eaux de Munkamba qui vous insuffle la paix et la joie de vivre. 

b)

  Adresse  

Lac Munkamba est situé à 80 km de Kananga dans le territoire de Dimbelenge vers la frontière avec 

le Kasaï Orientale Email : dikitad@gmail.com Tel : 0032493317218                

-

 



LAC PARADISIAQUE FWA 

 

a)



  Brève présentation 

Sur le même territoire de Dimbelenge, à une distance de 41 km du Lac Mukamba, le Fwa, c'est une 

eau  transparente  et  qui  donne  l'impression  de  changer  de  couleur.  Lac  très  poissonneux.  Il  est 

conseillé de rester dans la région au moins trois jours pour mieux savourer cette nature au goût du 

paradis. 

b)

  Adresse 

Lac FWA est situé dans le territoire de Dimbelenge à une sistance de 41 km du Lac Mukamba 

 

-

 



ECOLE  DE  FORMATION  DES  OFFICIELS    EFO 

KANANGA 

 

 



 

-

  CATHEDRALE ST CLEMENT  



 

 

 



-

  GRAND SEMINAIRE DE KABWE 

 

 

 



-

  MISSION CATHOLIQUE DE MIKALAYI 



 

a)  Brève présentation 

 

C’est beau de visiter  les grandes structures de la mission catholique de Mikalayi : Les écoles, les 

couvents, l’hôpital général de référence et le barrage de Mapolo

.

 



b)  Adresse 

La mission catholique se trouve à 130 km de Kananga dans le territoire de Mikalayi 

 

-

  Institut technique industriel de Katoka ( ITIKA) et 



Institut Technique Industriel et Professionnel de 

Katoka ( ITIPKA) 

 

a)  Brève présentation 

L'Institut  Technique  et  Industriel  de  Katoka  (ITIKA)  et  l'Institut  Technique  Industriel  et 

Professionnel  de  Katoka  (ITIPKA)  représentent  des  grandes  institutions  en RDC  qui  ont  formé 

des  nombreux  techniciens  et  responsables  des  grands  métiers  techniques  pour  la  nation 

congolaise  depuis  plusieurs  années.  Les  infrastructures  de  ces  établissements  sont  beaux  à 

visiter.  Il  s’agit  des  ateliers  d'électricité,  de  mécanique  et  de  construction  avec  l'appui  de  la 

coopération technique belge. 

Grâce aux dons de la Belgique, la réhabilitation des locaux (peinture, pavement, toiture, fenêtres 

et portes) sans oublier l'équipement important en outils, machines et autres matériels de pratique 

dans les ateliers spécifiques et laboratoires  a été parfaitement réalisé. Cet appui dont le projet a 

été  mis  en  route  depuis  2005,  est  maintenant  dans  sa  phase  d'exécution  donnant  lieu  à  une 

amélioration effective de la qualité de l'enseignement. 



b)  Adresse 

Les deux instituts sont situés dans la commune de Katoka et à 15 minutes du centre ville de 

Kananga 


 

-

  PLAGE  DE TSHIBASHI 



 

a)  Brève présentation 

Tshibashi est une place fréquentée par des nombreux touristes en provenant du Kananga. Cette 

plage est très attractive pendant la saison sèche où elle accueille des étudiants, des éleves, des 

enseignants et des personnalités de la région de deux Kasaïs qui veulent nager. Avec 10$, il est 

possible d’y passer un bon séjour sans brut ni dérangement des eaux et la population voisine de 

la page est très hostitalière. Cette place  est alimenté des eaux de Lungandu, Ndesha , Kamilabi 

et Malole.  Les visiteurs empruntent des motos, vélos et des voitures pour y arriver à une distance 

de  9 km de Kananga 



b)  Adresse 

Plage de Tshibashi située à 9 km du centre ville dans la commune de Lukonga 

-

  Site de Malandji Makulu 



 

a)

  Brève historique 

Pour  la  petite  histoire,  le  site  de  Malandji  est  tout  un  symbole  dans  l’imaginaire  collectif  des 

kasaiens.  Ce  site  a  accueilli  en  1884  le  premier  poste  de  l’État  Indépendant  du  Congo.  Les 

administrateurs belges De Macar et Le Marinel à la suite du départ des explorateurs allemands 

Pogge et Wisman y ont planté le premier piquet de reconnaissance. A la célébration du 100ème 

anniversaire de l’évangélisation du Kasaï en 1985, ce site a été érigé en sanctuaire marial. Il est 

de ce fait devenu le lieu de pèlerinage diocésain. Le 8 décembre de chaque année, le dimanche 

des rameaux et journée mondiale de la jeunesse, les jeunes du diocèse se rendent en pèlerinage 

des prières sur ce site. 

Depuis 2009, le site historique de Malandji Makulu connait des transformations grâce à l’apport 

des  deux  congrégations  religieuses  nouvellement  installées.  Le  site  historique  de  Malandji 

Makulu,  une  banlieue  perchée  sur  la  rive  gauche  de  la  vallée  des  pêcheurs  du  village  Bena 

Mande,  à  un  jet  de  pierre  de  la  rivière  lulua,  à  l’Ouest  de  la  ville  de  Kananga,  -est  devenu  un 

centre  de  rayonnement  du  christianisme  au  Kasai  Occidental,  une  nouvelle  vitrine  de  la  vie 

pastorale depuis l’installation en 2009 du Monastère St-Benoit des sœurs bénédictines et surtout 

l’arrivée des moines suisses de St-Maurice. 


D’intenses activités sociales et religieuses ont été observées sur ce site depuis l’arrivée de ces 

deux congrégations missionnaires précitées au point d’attirer par grappes, toutes les semaines, 

des  pèlerins en mal  d’inspiration.  Sur  le  blogue  de  la  congrégation  des moines  suisses  de  St-

Maurice  «http://unecollineaucongo.blogspot.ca/», -on  peut  voir comment la  vie d’une bourgade, 

autrefois négligée et même abandonnée par les prêtres est en train de renaitre de ses cendres. 

Devenu le lieu d’inspiration, le poste de Malandji et son monastère nouvellement installé attirent 

par centaines les chrétiens, religieuses et religieux, curieux, catholiques et autres pratiquants de 

confessions  diverses.  Certains  y  vont  par  curiosité,  d’autres  par  volonté  de  prier  et  même  par 

opportunisme. 

Depuis  peu  à  Malandji,  plusieurs  projets  sociaux  et  religieux.  Des  champs  de manioc, mais  et 

autres potagers ont été créés avec l’appui des villageois. Une école primaire a été rénovée. 

Les membres de la communauté de St-Maurice ont entrepris, depuis peu à Malandji, plusieurs 

projets sociaux et religieux. Des champs de manioc, mais et autres potagers ont été créés avec 

l’appui  des  villageois.  Une  école  primaire  a  été  rénovée.  La  communauté  de  St-Maurice  s’est 

engagée,  dès  la  rentrée  des  classes,  à  prendre  en  charge  les  frais  d’études  des  élèves.  En 

contre partie, les parents et même certains élèves contribuent par leur travail manuel aux projets 

de  développement  de  la  communauté.  Les  routes  ont  été  aménagés,  les  étangs  et  autres 

plantations  aussi…  Au  jour  d’aujourd’hui,  les  produits  du  champ  sont  vendus  aux  pèlerins  et 

parfois aux commerçants. En tout cas, un nouveau dynamisme est en train de se mettre en place 

sur  cette  colline  inspirée.  Le  plus  curieux  est  que  plusieurs  personnes  appartenant  jadis  aux 

églises  pentecôtistes,  néo-apostoliques,  jéhovistes  et  autres  ont  dorénavant  réintégré,  par 

opportuniste ou par conviction, les rangs de l’Église catholique. Le clocher de Malandji est tout un 

symbole dans l’imaginaire collectif des kasaiens. 

b)  Adresse 

Le site de Malanji est situé à 45 km de la ville de Kananga dans le territoire qui porte son nom. 

-

  Monastère St-Benoit 



a)  Brève présentation 

Le monastère de Malandji a été construit vers la fin des années 80 dans le cadre du centième 

anniversaire de l’évangélisation du Kasai. Inachevé et abandonné, le site était l’ombre du grand 

projet qu’on aurait voulu créer. Devenu archevêque de Kananga, Monseigneur a attendu l’année 

2009 pour concéder la propriété à la nouvelle communauté des sœurs bénédictines et une partie 

du bâtiment est en train d’être aménagé en logements et chapelle. De grands champs de maïs, 

manioc,  ananas,  bananiers,  légumes…sont  créés  sur  ce  site.  Un  moulin  et  une  école  sont 

devenus fonctionnels cette année. 



b)  Adresse 

Le monastère St Benoit est situé à 45 km de Kananga dans le territoire de Malandji 

-

  COLLINE  SACREE DE BASHALE  BUAMBA 



 

a)  Brève présentation 

C’est  une  colline  sacrée  de  l’Eglise  des  sacrificateurs  qui  accueille  des  milliers  de  pèlerins 

chaque  mois  venant  pratiquement  de  tout  le  Congo  et  de  l’Angola  en  particulier.  Ce  sont  les 


prières et des exhortations qui ne finissent jamais. Cette colline d’après les fidèles de cette Eglise  

permet d’écouter la voie de Dieu pour résoudre les problèmes spirituels et de la vie courante. 

D’après  la  petite  histoire,  cette  colline  réserve  des  grandes  surprises  et  des  apparitions 

spontanées des esprits des ancêtres de lulua  dans les corps des fidèles qui viennent  prier pour 

avoir de l’argent, du travail, du pouvoir de domination politique  etc…. 

Pour  s’y  rendre,  les  visiteurs  prennent  des  motos,  vélos  et  voiture  pratiquement  milieu 

fréquentable les week end avec 3000 fc  on y arrive facilement sur une très bonne route et à 15 

minutes du centre ville. 



b)  Adresse 

La colline sacrée de Bushale Buamba de l'Eglise des sacrificateurs est situé au quartier Malandji 

dans la  commune de Kananga 

-

  BEACH NSANGA  NYEMBWE 



 

a)  Brève présentation 

La traversée de la rivière Lulua au niveau de beach de Nsanga-Nyembue, dans la commune de 

Katoka, au chef-lieu du Kasaï-Central, est parfois rendue difficile par la crue des eaux à la suite 

des pluies diluviennes qui s’abattent  dans la ville de Kananga. 

Les  cultivateurs  et  autres  paysans  empruntent  le  plus  souvent  au  quotidien  ce  passage  pour 

vaquer à leurs activités champêtres de l’autre côté de cette rivière dans la contrée de Mikalayi, 

dans  le  territoire  de  Kazumba,  sont  obligés  d’emprunter  un  long  détour  par  la  grande  route 

enjambant le pont avant d’atteindre Matamba. La  sortie des eaux  du lit de la rivière Lulua s’est 

révélée, en outre, un obstacle de taille dans le transport par pirogues à Nsanga Nyembwe dont 

les propriétaires survivent grâce à ces activités.  



b)  Adresse 

La traversée de Nsanga Nyembwe  s’effectue  dans la commune de Katoka 

-

  LA PLACE DE L'INDEPENDANCE 



 

a)

 



Brève présentation 

Symbolisant  le  lieu  de  résistance  des  mutins  de  la  Force  Publique  à  Luluabourg  en  1944 

(fusillade de Mukalamushi et Compagnie), cet endroit a abrité la prison locale (1930-1944) avant 

de devenir de 1957 à 1972 la Place Léopold II où fut érigée une statue de bronze du monarque 

belge. Dans la lignée de la politique de "recours à l'authenticité" lancée par le Maréchal Mobutu 

en 1972, ce monument fut, comme bien d'autres ailleurs, déboulonné et la place rebaptisée en 

Place de l'Indépendance. Depuis lors, cette place est devenue le haut lieu des défilés publics et 

différentes parades, militaires et policières, organisés dans la ville. Elle se situe en face du Palais 

de Justice et à quelques mètres du Gouvernorat et de la Mairie de Kananga. 

b)

 

Adresse 



Elle se situe en face du Palais de Justice et à quelques mètres du Gouvernorat et de la Mairie de 

Kananga. 



 

 

 

 

-

  Le PALAIS DE JUSTICE  



 

a)  Brève présentation 

C’est un lieu privilégié construit depuis l’époque colonial pour rendre justice et établir l’équité en 

droit  administratif  et  judiciaire.  Il  garde  encore  son  authenticité  et  sa  beauté  avec  un  grand 

tribunal de grande instance. C’est une grande instance de la ville de Kananga qui abrite l’autorité 

judiciaire et pénitentielle depuis plusieurs décennies. C’est aussi l’un des bâtiments administratifs 

anciens  de  la  ville  ayant    embauché  un  effectif    important    des  cadres  dans  le  domaine  de  la 

justice  dans  les deux  Kasaïs.  Pout  tout  passant,  le  bâtiment  est  vu  en un clin  d’œil  et marque 

largement    une  grande  espace.  Tous  les  services  judiciaires  sont  implantés    dans  ce  long 

bâtiment avec un grand parking des visiteurs.  

 

b)  Adresse 

Le Site du Parquet de Grande Instance se trouve sur le Boulevard Lumumba dans la Commune 

de Kananga, non loin de la Maison du Barreau de Kananga. 


-

  1ère  RESIDENCE  DU  CHEF  DE  POSTE  D'ETAT  DE 



LULUABOURG 

 

a)

 



Brève présentation 

 

C’est la première résidence de l’époque coloniale situé non loin de la plage tshibashi où a vécu le 

chef  de  poste  de  l’Etat  de  Luluabourg.  C’est  une  résidence  gigantesque  et  historique  construit 

depuis l’époque coloniale. Il symbolisait  l’implantation du pouvoir au poste de Luluabourg et la 

reconnaissance d’une découverte de  rivière Lulua très douce et navigable.  

L'explorateur allemand Hermann Wilmann fonda en 1884 la station de Luluabourg, située sur la 

rive droite de la rivière Lulua et une grande résidence pour le chef de poste. Les Luba s'orientent 

en regardant en tête, en amont, c'est-à-dire la source d'une rivière 

Cette résidence est à la base de la création  des nouvelles stratégies pour le développement de 

la ville luluabourg. Il fit prospérer grandement la région en intensifiant les cultures de riz, de maïs, 

de sorgho et en favorisant l'accroissement du gros et du petit bétail, faisant de cette ville le centre 

de  distribution  de  toute  la  région  voisine.  Il  œuvra  à  l'amélioration  des  conditions  de  vie  des 

blancs et des noirs, notamment par la construction d'habitations en briques. Ce fut également lui 

qui eut l'idée d'établir les premiers impôts en nature 

 

b)

 



Adresse 

 

-



  CENTRALE  HYDROELECTRIQUE  DE  CHUTE    GRAND 

KATENGE  

    

 

 



 

 

 



 

 

a)  Brève historique  

La centrale hydroélectrique de Katende est en construction, sur la rivière Lulua,  à près de 75 km 

de Kananga, à plus ou moins 15 kilomètres de la Mission catholique Saint Benoît de Hemptine 



Bunkonde,  dans  le  territoire  de  Dibaya.  D’une  capacité  de  64  mégawatts,  cette  centrale 

électrique est destinée à desservir les deux Provinces du Kasaï en énergie électrique. 

 

Selon  l’accord  de  financement  signé  par  la RDC  et  le  gouvernement  indien,  le  11  juillet  201  à 



Kananga, en présence du chef de l’Etat, le coût global des travaux est de 280 millions de dollars 

américains,  dont  168 millions à  décaisser  par  l’Inde  et  112 millions, par  la RDC. Pour  la  petite 

histoire, c’est depuis l’époque coloniale avec les Belges que l’idée d’électrifier le Kasaï Occidental 

avec  le  courant  tiré  des  chutes  Katende  sur  la  rivière  Lulua,  dans  le  territoire  de  Dibaya  a  été 

émise, mais sans faire du chemin. Si feu Maréchal Mobutu avait eu la gentillesse éphémère de 

donner du courant au Kasaï Occidental en construisant le barrage hydroélectrique de Katende,  

Dans des années 1980, soucieux du développement de leur province, les ressortissants du Kasaï 

Occidental, réunis au sein de la CODESKO se sont cotisés pour financer ce projet. L’enveloppe 

était de l’ordre de 4 millions de dollars qui seront complétés par les 2 millions du Gouvernement à 

l’avènement  du  Président  Joseph  Kabila.  Une  firme  sud-africaine  qui  devait  s’occuper  de 

l’exécution du projet finira par se volatiliser dans la nature avec cet argent jusqu’à ce jour.  

Les travaux dont la fin est prévue fin 2014. Le 23 janvier 2014, une délégation du Gouvernement 

indien,  le  constructeur  ANGELIQUE,  le  Conseiller  principal  Mubiayi  et  le  Gouverneur  du  Kasaï 

Occidental, Alex Kande Mupompa, ont visité les travaux déjà exécutés à 24% sur le site.  

La  chute  Katende  et  ses  environs  immédiats  jusqu’à  une  distance  d’environ  30  kilomètres 

possèdent  du  pétrole.   C’est  ce  qui  ressort  du  rapport  détaillé  d’étude  de  faisabilité  de  la 

construction  de  la  centrale  hydroélectrique  de  Katende,  réalisé  par  un  groupe  d’experts  en 

pétrole, géomorphologie et géologie qui a séjourné dernièrement dans cette partie de la province 

du Kasaï occidentale. Leur évaluation indique  par ailleurs, que ce gisement pétrolier découvert 

sur  place  à  la  chute  de  Katende  est   estimé  à  plusieurs  millions  de  baril  et  couvre  presque 

l’ensemble du secteur de Miao, dans le territoire de Kazumba, district de la Lulua. Cet or noir est 

également  perceptible  dans  toutes  les  contrées  environnementales  de  la  mission  catholique 

Kabwe a Nkanka jusqu’à la mission St Benoit de Bunkonde wa  Manyi, sur la route de Kananga. 

b)  Adresse  

Centrale Hydroélectrique de Grand KATENDE est située à près de 75 km de Kananga (Kasaï-

Occidental. 

 

-



  BARRAGE DE LUNGUDI 

a)  Brève présentation 

 

La Société nationale d'électricité (Snel) vient de céder la gestion du barrage hydroélectrique de 

Lungudi, à Tshikapa, dans la province du Kasaï Occidental, à l'entreprise « Edc », Electricité du 

Congo,  une  société  privée.    Il  s'agit  de  la  concrétisation,  signale  la même source, d'un  accord 

signé  en  2003  entre,  d'une  part,  le  gouvernement  congolais,  représenté  par  la  Snel,  et  d'autre 

part, la société Edc. La finalité dudit accord était la réhabilitation de ce barrage hydroélectrique en 

vue d'améliorer la desserte en électricité de la ville diamantifère de Tshikapa et ses environs,. 

 

b)  Adresse 

Le barrage de Lungudi est situé à Tshikapa à plus de 400 km de Kananga 



 

-

  BARRAGE DE BULANTAMPI  



a)  Brève présentation 

 

 

 

b)  Adresse 

Le  barrage est situé dans le  territoire de Kabue à  75 m de Kananga 

-

  CENTRALE HYDROELECTRIQUE DE TSHIKAJI  



a)  Brève présentation 

 

 

 

b)  Adresse 

 

-



  CENTRALE HYDROELECTRIQUE DE KABUE  

a)  Brève présentation 

 

 

 

b)  Adresse 

La centrale est située  à Kabwe, localité située à près de 75 Km de Kananga, dans le territoire de 

Kazumba 

 

-



  BARRAGE  DE MAPOLO 



Download 265.32 Kb.

Do'stlaringiz bilan baham:
1   2   3   4




Ma'lumotlar bazasi mualliflik huquqi bilan himoyalangan ©fayllar.org 2020
ma'muriyatiga murojaat qiling