Fete du jour


Download 4.14 Mb.
Pdf просмотр
bet1/33
Sana08.01.2018
Hajmi4.14 Mb.
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   33

,..v, 

\

FETE DU JOUR

Notre-Dame du Bon Conseil



Sotei!: :r ô h. àü; 

g h. 00

Uune^ lover 

1

 b. 18; couuher i }. n

TEMPS PROBABLE : 

Vents du nord-ouest, neige. 

I____ Demain, beau et froid.

Maximum ; 4» 

_ Minimum 32

LE JOURNAL PONT LES EDITIONS PRINCIPALES (MIT LE PUIS FORT TIRAGE MOYEN DE TOUS LES QUOTIDIENS DU CANADA



47e ANNEE—y0 

l»A(;i:s 

—le SECTION- 



EDITION QUOTIDIENNE—MONTREAL, LUNDI 27 AVRIL 1931

EXTRA

FINANCES

4 HEURES P. M.

PAGS 19

PRIX: DEUX CENTINS

Londres n a pas rejeté ïe plan français



Downing Street laisse savoir 

*î* , 



*5*

'i’

quon


a tout simplement 

fait des contre- 

propositions

Les deux princes 

sonî

h

U

Bordeaux|



* ! 

Le* i

Remplacements navals

larndre*, S7. __ J,(,s -utürUéa ,Ju 

ministère des affaires étraiiKèif» 

«lisent «,ne les rumeurs persistai!- 

les «(ue la Gb-unde-iînlaRrne avait 

«'('finitivemint rejeté 

les 


proposi- 

jiions françaises eonceriiant l’iuîcord 

naval anglo-franco-itallcn étaient 

iexactens,

f» ran de- Breiagn e,

(Service de. l'United Press,



Siiéttia! ù 1a ‘'Presse”)

v

❖ 



Bordeaux, France, 27. —

!j. prince de Galles et le prince 

J George sont débarqués aujour-*

*  d'hui à la Pointe-de-Grave, àï 

? l’embouchure de la Gironde,*

Faveur que la ville demande 

au gouvernement provincial 

pour les travaux de chômage

Elu président

* 1 embouchure de la Gironde,* rVV^J"------Tp ST)



T4i

^ dans l’Amérique du Sud.

•> Se proposent de retourner 

g. Angleterre en aéroplane 

mahi. Il» ont

list

*

en * , 



de-* |



.m ultL été Transportés^

❖  de Lisbonne, Portugal, à Bor-*

*  deaux à bord du vaisseau an-* 

I * glaig le “Kent”. Les deux pria

•lisent-ils, : * ces avaient d’abord eu l’inten-' 

a tout simplement présenté

«ontre-propositton» à b, ivai„

(Servie* d* l'Unlted Press, spécdal & la 

“PresBe*’.)

■ m

Ces travaux projetés dans 

Montréal pourront-ils être 

exécutés sans prolonga­

tion de délai?

ii est probable que les pourparlers 



$ mais fatigués de leur 

voyage

11 

*** P‘,rUaa

■ français. Italien, et biglais: tvn mer. ils ont décidé dHef PEl! «’^POIR 

(lit ililleisint œnd.itn , IM.. .i 1 ç __ ___  .I. 



* «înn tCmnniH,.,

Lyon, 27. — L'ancien président 

du Conseil Edouard Herriot, depuis! 

un quart de siècle maire de Lyon,1 

a été réélu ce matin à cette fonc- 



' "!î «««m » *-* "■ ■'K«rir™Viîrï&V'“n‘

i

K



 nli

,c

.V

de?

omlnueront pendant une semai-ji raccourcir d une journée

m. ou ^vantage. 

j * de9Ce„dre ici et de faire ,e’ reg *

wènmM«,;rv,“wt,d;:!r^i|^rsdu voyaee par ia voi«

la France rie remplace,. certain ^ 

f

nombre d unités vieilles dl. ^ * Bordeaux. France, 27. — Le’ 

flotte entre It);î4 et llgfti

Oéménagemenl de

l’iinîîed Press It

San Francisco, 27. — Des avions 

et plusieurs embarcations sont à la 

recherche de cinq jeunes gens dont 

le yacht a couié, tôt hier matin, 

dans la baie de San Francisco.

DEMISSION

Déldption chez M. Taschereau



Sur les traces de Nungesser et Coli

L’aviateur Macmillan croit1 

L’lnvltation radiophonique

pouvoir découvrir com­

ment ont péri les deux 

malheureux Français.

ROSS C-LARK&ON. gérant gênerai 

adjoint de la banque Royale du Ca­

nada. qui a été élu président du Ca­

nadian Club de Montréal, cet après- 

midi, au cours de rassemblée an­

nuelle de cette organisation, tenue 

avant le déjeuner hebdomadaire.



i'L'nit4 

Prcif, 


si,volai 

a

New York 27. L'agence de 



nouvelles tailed Press s’est établie 

uujoui d hui dans eee nouveaux 

quartiers généraux, dans l'immeu­

ble ‘Daily News”, 42c rue, à deux 

intersections de la gare Grand 

j Central, après avoir abandonné se* 

vlex quartiers de l’édifice Pulitzer 

^ns interrompre un instant son 

service. Il a fallu déplacer 2,200 

fils atteignant de New York les 

(Jlente de l’United Press et ses 

bureaux de nouvelles.



fi

prince de Galles et le prince* ! Londres. 27. 

Le lieutenant-

* George sont partis cet après-■ géuéral B,r Herbert-C.-C. Uniacke, 

midi en aéropiano de Bordeaux* I 

d.’UM« famll!e. canadienne

v onur te Pr„i* ; «ui s illustre depuis longtemps dans 

pour le Lourget. 

* l’armée anglaise, démissionne com-

.>******^..;.*****.,-*..., .,^5* i me lieutenant de la Tour de Lon-

------------------------ dves. Il a subi récemment une opé-

! ration aux yeux.

HAYE DON EN ITALIE

1 Londres, 27.  — Kaye Don, le

| recordman de Buenos Aires, Ira pi- 

[ loter le “Miss England” sur le lac 

I de Garde, en Italie, dans la course 

organisée à la mémoire de Ssgrave. 

Le trophée de la course a été offert 

par Gabriele d’Annuniio.

l.e prince Takamatsu, frère de POUB LE TOURISTE 

1 empereur du Japon, et sa femme,

la princesse Takamatsu, seront les! ,Berlin. 27. — Les autorités de 

hôtes de la commission du norî i ^'esbade, de Baden-Baden et d Aix-

“ le prince Takamatsu

commission du port

Loi sur la vente du grain 

qu’on déclare ultra vires

sur la vente 

adoptée à la der-

port, I


jeudi après-midi, de trois heures àj 

quatre heures 30, à bord du "Sir1 

Hugh Allan

Accompagnées du ministre japo-! 

nais au Canada, Son Excellence M. ; 

I.-Tokugawa. leu-s Altesses seront 

reçues par M. J.-H. Rainville de la1 

commission, et ses deux collègues, ! 

M. John-C. Newman et le lieutenant-' 

colonel H.-J. Tri he y. Bien que le j

!a-Chapelle adresseront une péti­

tion au gouvernement afin que les 

casinos de jeu soient autorisés en 

Allemagne. L’appui de nombreux 

députés de chaque parti leur est 

assuré. 

, . .

FAIRBANKS A LONDRES

Londres, 27. 

— Douglas" Fair­

banks est arrivé de l’Orient, où 11 a

i Regina, 27.—«La loi 

Ilu grain 1931, adopt., „ .„ 

.

liière session de lu Législature pro-* pro®srâmme rl® la rfampUon ne soit chassé les grands fauves. U’a *an- 



jiineiale. est ultra vire- 

i définitivement uri-a.a o #,« 1 

n>,a 

p(„v.


j C’est ce qui a été annoncé

(

«afin, à l’ouverture de la séance 



le la Cour d’appel de la S’askat- 

Ihetvan. L’hon. Juge Turgeon, l’un 



flee juges, a rendu cette décldon.

r

arrêté, il est en- 

tendu qu’il y aura lunch à bord suï- 

ce ! vi de la visite du port

L’hon. Alfred Duranleau, minis­

tre de la marine, et quelques autres 

invités de marque doivent' assister 

à la réception.



noncé que sa femme, Mary Pick- 

ford, viendra passer l’été en Angle­

terre.

Une importante délégation de la 

ville de Montréal * conféré cet 

avant-midi avec l’hon. L.-A. Tas­

chereau, premier ministre, de pas­

sage aux bureaux du gouvernement, 

édifice du nouveau palais de justi­

ce, aux fins de savoir s'il n’y au­

rait pas moyen d’obtenir une pro­

longation de délai pcmr l’appliea- 

ition des fonds votés par la Légis- 

i lature et destinés aux travaux con­

tre le chômage dans notre ville, 

fonds qui, en vertu de la loi fédé­

rale contre le chômage, devraient 

être utilisés avant le premier juil­

let.

MM. Nôrman Holland, président 

de la commission industrielle du 

chômage, et W.-H. Biggar, leader 

du conseil, ont soumis au premier 

ministre que le délai prévu avait 

été reculé de soixante jours par les 

autorités fédérales, c’est-à-dire au 

1er septembre, ajoutant que des 

travaux considérables étaient au 

programme dont la mise à exécu­

tion aurait été retardée à cause 

d’expropriations nécessairee,

L'hon. M. Taschereau a répondu, 

en substance, que, personnellement, 

il ne voyait aucune objection à ac­

quiescer à la faveur sollicitée, mais 

U se demande si le gouvernement! 

provincial peut actuellement Inter-j 

venir. Celui-ci, se basant sur la loi 

fédérale du chômage, a autorisé

certaines dépenses dans le délai 

------ -—------

prévu, cela par législation: peut-il| Le mouvement révolutionnaire, 

maintenant passer outre et se pré-i anti-anglais, aux Indes est aliimen-î 

lalpir d’un simple ordre-en-consell? ' té par de l'argent étranger., proba-! 

Il a donc demandé à M. Honoré Part blement venant de la Russie soldè­

rent, directeur du service des tra-l tique, bien que le communisme soit- 

vaux municipaux, de lui faire par-; absolument‘étranger aux maases in-I 

venir pour la séance du cabinet de i doues, dit Sir Arthur Currie reve-' 

demain tout le dossier de l’affaire, i nant d'un voyage officiel aux In-i 

promettant de faire tout ce qu’il des, pariant cet après-midi à Tis-

4% 


■ ■ ■

■ a

dans l'Inde

Sir Arthur Currie déclare que 

les princes indous consti­

tuent une sauvegarde con­

tre tout mouvement 

hâtif aux Indes,



Exploration cet été

Los Angeles, 27. — Le comman­

dant Donaid-B. Macmillan, a décla­

ré. aujourd’hui, qu’il espérait par­

venir à élucider le mystère qui a 

entouré la disparition, il y a quatre 

ans, du capitaine Charles Nungesser 

et de François Coli, les deux avia­

teurs français, alors qu'il tentera 

un voyage aérien d’aller et retour, 

cet été, entre Boston et Londres.

L’explorateur vétéran des régions 

arctiques déclare qu’il se propose 

de faire une inspection aérienne de 

la partie nord du Labrador et d’une 

partie de la terre de Baffin.

Macmillan croit possible que les 

aviateurs français, partis de Paris 

le 7 mai 1920 vers New-York, aient 

j été forcés d’atterrir au Labrador. Il 

! aura Toeil bien ouvert pour décou- 

! vlr toute trace de r"Oia»ati Blanc”,

| l’aéroplane des deux malheureux 

; aviateurs.

Macmillan dit. que, de concert 

avec Char!es-F. Rocheville, de Los 

1 Angeles, un ancien aviateur de la 

marine, il va prendre des observa- 

lions pour l’établissement d’une j 

route aérienne projetée au nord 

pour le transport du courrier et de ! 

passagers à la demande des Great 

Northern Atlantic Airways.

Leur monoplan Lockheed Vega à! 

cabine, capable d'une randonnée de 

J 

2.800 milles sans atterrir, sera prêt' 

pour nne-envolée vers l'est au com-l 

mencement de la semaine prochaine.

de la France à F Amérique

a été parfaitement réussie

L'émission que le poste de In “Presse” a retransmise de France hier 

après-midi a été des mieux réussies. Partout dans la province de Québec, 

aux Evats-Fnis et dans plusieurs autres provinces du Canada, Canadiens 

et Américains ont pu entendre l'invitation que leur ont faite tour à tour 

M. Norman Armour, chargé d'affaires américain, le maréchal Lyautey, 

ancien résident général au Maroc français et maintenant haut commissaire 

de l’exposition, fi M. Paul Reynnud, ministre des colonies, de visiter l'ex­

position coloniale internationale qui s'ouvrira à Vincennes le U mai pro­

chain.

L'rxposition fait la glorification des grands colonisateurs parmi 

lesquels l'Amérique du Nord compte les Marquette, les Lasalle et te» 

Joliet te.

lies Etats-Unis auront une maison à l'exposition «H cette maison sera 

la réplique de celle où naquit Washington. Elle symbolisera Tuition de 

la France et des Etats-Unis.

AU 


CANADIAN CLUB

Snowden un déficit 

de $1,830.000 sur la base 

des impôts qui sont établis

Des revenus de $3,830,000,000 et des dépenses s’élevant 

à $4,016,830,000. — Utilisation de $100,000,000 

du fonds du change étranger. — Plus fort 

impôt sur le pétrole, etc.

$40,000,000 pour les chômeurs

De fortes inondations dans une

partie de la Grande-Bretagne

— *'''' tu'lUcrs d’acres de terrain en Angleterre, dans

Je Midland et dan.s le-, rouîtes du sud, ainsi que dans le pays de Galles, rurale, vice-président; Alph Mar- 

Sont couverte» d une épaisse couche d’eau, à cause des pluies qui ont j Un, secrétaire, directeurs: N. Sa-

Ghez les agronomes

(Du correspondant a* la PRESSK) 

Québec Ï7.#— L’aseembiée an­

nuelle do« agronomes de Québec a 

eu Heu, samedi, et on y a précédé 

à l’élection des officiers, poür le 

prochain terme. Ces officiers sont: 

président, MM. J.-H. Lavoie, chef 

du service de i’horticu’ittfre; H.-C

pourra dan» le* circonstances.

Une deuxième demande

La même délégation a soumis 

au premier ministre que Ton pour­

rait peut-être atfectèl* à des tra­

vaux de Montréal les sommes d’ar­

gent votées pour des municipalités 

qni ne se seraient pas prévalu, pour

sue du déjeuner hebdomadaire du 

Canadian Club, à l’hôtel Windsor.

Pau préparée» pour Tautonomie

‘•Lee princes Indous, dit sir Ar­

thur, sont une sorte de sauvegarde 

pour lee Indes qui, malgré tout ce 

qui a été dit et écrit, ne sont pas 

préparées pour un gouvernement

Bois, chef du service de l’économie i chômeurs. Autre aspect de !a ques-



une raison ou pour une autre, des- autonome immédiat. Tous les par- 

dites sommes d’argent mises à leur,tis politiques anglais sont d'accord 

disposition pour vertir «n aide aux sur la question du statut de domi-

jombé P'us grande abondance ce mois-ci qu’en tout autre mois d’avril 

•«puis 54» an».

., 

^ certain» endroits, U est tombé un 

pouee Vt 

meme deux pouces

av.au dans l’espace de 4H heure». Les cours d’eau sont gonflés et débor­

dent. Le niveau de la Tamise est bien au-dessus de la normale. Un bon 

■ombre de routes sont fermées à la circulation.

La chute des pluie» a été accompagnée de violents éclats de la 

Inion 

aura Heu, au manoir de Cap- 

(«!Uf , . 

dommages considérables ont été causés aux récoltes et un Rouge, le 9 mai. C’est alors que

rand nombre de maisons sont inondées. Chose étrange, dans une 



les nouveaux officiers seront tns- 



lection du Kent et des côtes du Sussex, le firmament était pur hier et te j (allés. lut section de Québec compte 

foleil brillait clair et gai. 

77 membres.

voie, président sortant: Léo Brown 

et Geo. Maheux.

L'élection fut présidée par M. 

Brown. Les scrutateurs furent MM. 

Maheux et A. Gellnas. Sous la pré­

sidence de M. N. Savoie, une réu-

î

tion que Thon, premier ministre a 



promis d’étudier très sérieusement.

nlon, seulement ils ne veulent pas 

qu’il soit attribué aux Indes avant 

que celles-ci soient complètement

Parmi les travaux que la ville ^ en meeure de se gouverner sans que

La jeune république espagnole

m

désiierait entreprendre en vertu de 

la loi fédérale du chômage, on a 

tout particulièrement mentionné 

ceux de la construction d’un tunnel, 

boulevard Saint-Joseph, dont le 

coût initial prévu était de 1250,000, 

et qui s'élèverait maintenant à plu* 

de 1400,000.

lies membres de la délégation

On remarquait au nombre de* 

membres de la délégation, outre 

MM. Normand Holland et W.-H. Big­

gar, MM. Allan Bray et J.-M. Savi- 

gnac, respectivement président et 

membre du comité exécutif ; le doc­

teur Anatole Plante et Adolphe L’Ar-

A SUIVRE SUR LA PAGE 27

La question de notre 

terminus postal à la 

Chambre des communes

(Du correspondant d« ia PRESSE)



Ottawa, 27.-—Comme la ’’Presse” 

l'annonçait, samedi. Thon. P.-J. Ve- 

nlot, ancien ministre des postes, et 

les députés de Montréal, entendent 

suivre de près le projet du terminus 

postal de Montréal, et critiquer tout 

retard que le gouvernement actuel 

apportera dans l’exécution de cette 

importante entreprise pour Mont­

réal.

On sait que le terminus postal 

est urgent, non seulement pour aug­

menter les facilités postales dans la 

métropole mais _ aussi pour faire 

une économie de' Î400,000 par an­

née dans les dépenses de ce dépar­

tement, Puisque le temps est à l’é­

conomie, cette dernière partie du 

projet devrait, dit-on, en appeler à 

l’attention du gouvernement.

Le ministre des travaux publics a 

déclaré que la question du terrain 

n’était ,pas encore complètement ré­

glée. Quand les crédits de ce mi­

nistère seront de nouveau appelés, 

l’opposition demandera une déclara­

tion complète sur cette affaire.

les minorités souffrent ou que de* 

soulèvements graves, pour les Indes 

et Tempire britannique, se produi­

sent.” 

(

Les princes, d’après sir Arthur 

ne sont pas prêta à abandonner les 

droits qu’ils ont sur près d’un tiers 

des Indes si rapidement que pour­

rait le taire croire leur attitude 

lors de la récente conférence pari­

taire de Londres. “Ce sont eux, par 

leur lenteur à laisser ceux qu’ils 

nonirUent non point leurs sujets 

mais leurs "enfants”, qui permet­

tront aux Indous de ne pas pour­

suivre leur tentative de mouvement 

d’indépendance immédiate.

“D’ailleurs fait-il remarquer, il 

y a d’autres questions à régler; en­

tre autres celles des Mahometans, 

au nombre de 70 millions, minorité 

importante, mais qui est cordiale­

ment détestée par tout véritable In­

dou. La question religieuse est 

d'importance primordiale aux In­

des.”

Gandhi n’est populaire que par 

M>n ascétisme

Londres, 27. — Voici quelques-uns des faits saillants du 

ôposen.11 deavparti’,ra|eai

"t juinSde f,'^J)u^senté Par le trèa hoiî- Phil'P Snowden, chancelier de

Les revenus actuels se chiffrent à $3.830,000,000. Les dé­

penses pour l’année courante s’élèveraient à environ $4.016,830,- 

000 laissant un déficit probable de $186,830,000. Une partie de. 

ce déficit est causé par les $40,000,000 affectés au secours des 

chômeurs.

Par un rajustement des impôts sur les revenus, le chance­

lier croit pouvoir augmenter les revenus de l’Etat d’une cinquan­

taine de millions. Il prévoit également une amélioration de la 

situation commerciale britannique.

(Service de la. Presse Associée) 

. dails les activités de 

la 

bourse 

an



Londres, 

27, — 


L’hon. Phillip i coura de 

l’année.

|g Snowden, chancelier de l'échiquier,! Le chancelier a évalué lea reve- 



soumi* aujourd’hui son budget 

à 

nus pour la prochain* année sur la

proposent

Boston pour le Labrador.

Le roi devient 

aujourd’hui un 

simple cip

Mais seulement durant 

temps nécessaire pour ré­

pondre aux questions 

du recensement.

Qu’a-t-il répondu ?



une Chambre anxieuse. Le chance­

lier fut accueilli par des applau­

dissements prolongé* du côté ml- 

1

 nlstériel et par des murmures aym- 

1

 pathlques du côté de l'opposition.

ses pour couvrir le déficit de l'an 

Londres, 27. — Une armée de dernier qui fut de 23,27«,000 li- 

40,000 hommes a commencé ce martvres sterling (environ 5116,000, 

tin le recensement do la Grande^ 000), au moyen des ressources or- 

Bretagne. C'est le dernier recense-; dinaires.

base des Impôts actuels à 766.000, 

000 livres (environ $3,830,000,- 

000


).

Il dit que la consommation de* 

liqueurs .alcooliques avait diminué 

Le chancelier fit entrevoir de|a,u 00UI'a de l’année dernière et qu’il 

considérables conversions dans la is ^Hendail h une autre diminution 

dette durant rangée qui commence. 

anIî, i>arCft due la dlminai-

11 dit que des mesures seraient pri- r"'1 sembleJêtre maintenant, dere-

D’après sir Arthur, c'est grâce à 

eon caractère d'ascète que Gandhi 

jouit d’une telle popularité et d'une 

semblable autorité aux Indes. "Ja­

mais Gandhi, dit-il, n’aurait pu 

commencer son mouvement de ré­

sistance il y a dix ans, ne fut-ce 

pour son attitude religieuse.”

Bien que la campagne de presse 

et d’opinion menée aux Indes, en 

ce marnent, en faveur d'un gou­

vernement autonome immédiat soit 

commanditée largement par des 

gros commerçants Indous, il ne fait 

aucun doute qu'elle est plus que 

fortement appuyée par dea subsides 

étrangers, particulièrement sovié­

tiques.

A SUIVRE SUR LA PAGE 1»

ment décennal, car il sera doréna­

vant fait tous les cinq ans. Le re­

censement coûtera, d'après ce que 

Ton calcule environ $1,500,000 au 

pays.

Ce matin, le roj George V est de­

venu un simple citoyen, mais seu­

lement pour le court espace de1 

temps nécessaire pour qu’H pût ré-j 

pondre aux questions d’un des pré-| 

posé» au recensement. Le roi al 

tenu à répondre comme tous les, 

citoyens aux questions que contien­

nent les formules.

Les informations données sont! 

strictement secrètes et il n’existe pas 

de moyen de découvrir ce que le 

souverain a écrit, mais on peut s’en 

faire une Idée h la lecture des ques­

tions imprimées sur les formules.

11 n'y a pas de doute que le roi a 

inscrit ses noms et prénoms tout au 

long, qu’il a donné pour sa qualité 

"chef de la maison”, qu'il a Indiqué 

i son âge. le Heu de sa naissance et sa 

1 nationalité. Il est facile aussi de de- 

| viner ce qu’il a lnocrlt dans la co- 

! lonne marquée "occupation”. Et 

' l'on peut être certain qu’il n'a pas 

placé un "D" dans la colonne réser­

vée aux personnes divorcées.

Les nom et prénoms de la reine 

devaient aussi être inscrits au long, 

et il est probable que le roi a dû 

chercher son aide pour le* dates de 

naissance et les âges des membres 

du personnel de la maison royale. 

On sait que la reine connaît intime­

ment tout ce qui se rapporte au per­

sonnel et qu’elle prend un vif Intérêt 

à tous les serviteurs.

A SUIVRE SUR LA PAGE 27

M. Snowden dit aussi qu’ii s'at­

tend à un certain raffermissement

nue une tendance permanente dan* 

les habitudes nationales".

Déficit de JtlHfl.KHO.OOO

Le chancelier a évalué les dépen­

se* pour Tannée prochaine à 803,-

A SUIVRE SUR LA PAGE 27

PjyB ! S ® M ® Ml! 8AiL

FRANCE ^"CANADA

DEPECHES DELA DERM 1ERE HEURE EXCLUSIVES A LA‘PRES5E’'

DBOlTS 

de

 BEPROOUCTION RÉSERVES #'



Dans une e'mouvante cérémonie, on 

remet à ) evêque de Soissons la 

clef de la cathédrale restaurée

La France veille av%c un soin jaloux à conserver ses 

trésors d’art religieux; le clergé de Soissons 

honore les trente ouvriers qui-ont tra­

vaillé à la restauration.

Fête au Collège canadien

eitc jolie l -pugnole de Raredone, portant sur sa robe les nouvelle» couleur* de la république et le bonnet 

rend,i célèbre par la Révolution Erançuise, luiriicln par les rues de »a ville, en tête des patriotes répo- 

Imcattts, ut’H que furent connus l'abdication du roi Alphonse et rétablissement «lu nouveau régime.

Sir Ronald Lindsay

en visite au Canada

Washington, 27. — L’itinéraire de 

la première visite au Canada de l’am­

bassadeur de Grande-Bretagne aux 

Ktats-Unis. sir Ronald Lindsay, a été 

annoncé de ta façon suivante: Départ 

de Washington le 30 avril; arrivée à 

Montréal vendredi matin et discours 

au Canadian Club à Tissue du dé­

jeuner; samedi, Il ira à Ottawa, où U 

demeurera Jusqu'au quatre. Il pren­

dra la parole au Canadian Club et 

sera l’hôte .du gouvernement à un 

dîner. Mardi et mercredi. Sir Ronald 

sera à Toronto ou 11 prononcera un 

autre discours. L’ambassadeur sera 

seul durant Son voyage. Il partira 

de Toronto pour Buffalo le 7.

L'état des routes

du bas du fleuve

(Du 


correspondant 

de 


la PK 

FISSE) 


Québec, 27.f —- Le sous-ministre 

de la voirie, M. J.-L. Boulanger, qui 

revient d'une tournée d'inspection 

des routes du bas du fleuve, nous a 

annoncé ce matin qu'en général, 

les dommages causée aux routes par 

la gelés. Thiver dernier, ont été 

(moindre que par les années passées. 

M. Boulanger s'est rendu jusqu'à 

Trols-Plstoies, sur la route Lévis- 

Gaspé. Les sections de la route 

construites l'année dernière sont en 

bon état. La gelée ne les a affectées 

que légèrement, .

Toutes les routes de la province 

sorit maintenant ouvertes, à l'excep­

tion de la route Saint-Joachlm-Mal- 

baie. Cette route était passable, sa­

medi, mais comme elle est très glis­

sante, elle n'est pas ençore à con­

tenter. On espère qu'elle sera ouver­

te, comme le® autres, au milieu de 

le semaine.

à obtenir les Jeux 

olympiques de 1940

(Câblogramme Havas, spécial à la

*

Paris, 27. — Le soin Jaloux avec 

lequel on conserve en France le» 

trésors artistiques religieux vient 

de donner lieu à une cérémonie 

émouvante à la cathédrale de Sois­

sons qui, au lendemain de la guer­

re, était une grande mutilée. Hier,

‘Presse” )

fête patronale du Collège canadien 

Sur l’invitation de M. J.-G. Bastien. 

p.s.s., directeur, et de M. V.-J. Ro­

bin, économe, p.s.s., un banquet 

réunit autour du cardinal un grand 

nombre de personnalités françaises 

et romaines, notamment NN. SS.

M. Paul Léon, directeur général D°“«“*will. archevêque de Ptolé­

maïs, Hertxog, procureur général 

de Saint-Sulpice, JulHen, auditeur

Barcelone, 27, Le comité de 

VAssociation des Jeux Olympiques 

a décidé de célébrer le 40e anniver­

saire de la reprise des Jeux Olym­

piques modernes à Athènes en 1934,1 pontificale

et le 5Ûe anniversaire à Lausanne, 

en 1944 Le Canada cherche à 

avoir les Jeux Olympiques en 1940.

des Beaux-Arts, représentant le 

gouvernement, remit à Tévêque de 

Soissons, Mgr Mennechet, entouré 

de nombreux évêques et de l’arche­

vêque de Reims, la clé do la cathé­

drale restaurée. Après une messe 

suivie par une grande

de la Rote, te R. P. Berthor, supé­

rieur du séminaire français, et le 

chargé d’affaires de Grande-Breta­

gne près le Saint-Siège.

(Du oorre*t>ontiant de 

la PBBSSE) 



Trois-Rivières, 27. — M. Jean- 

Baptiste Pepin, de Nicolet, s’est, 

noyé, samedi, à environ un mille] 

du port de Nicolet, quand il tomba 

de son yacht, qu’il faisait avancer 

à Talde d'une rame. Son fllg, Ar­

thur, tenta en vain de le secourir. 

M Pepin était âgé de <0 ans, et 

père de cinq enfants. Le corpa 

n’a 

pas encore été repêché.

foule, un banquet réunit au grand 

séminaire les invités du clergé de 

Soiasong,notamment trente ouvriers

lent & la restauration de la cathé­

drale avec la môme foi avec la­

quelle leurs aïeux au moyen-âge la 

bâtirent.

Fête au Collège canadien

Rome, 27. — Son Eminence le 

cardinal Mundelein, archevêque de 

Chicago, venu à Rome pour l’inau­

guration du nouveau séminaire de 

la Propagande, a présidé hier la

Une mort dramatique



RADIO............... page 26

SOMMAIRE

:: POUR les DAMES p. 4,5,7,12



EDIT.....................page 6

THEATRES .... 

page 8 

FINANCE . . .

SPORT ....

2

LA PRESSE, MONTREAL, LUNDI 27 AVRIL 1031

STATIONNEMENT 

GRATUIT, rue AYLMER 

PAS DE POURBOIRE

HENRY MOR.GANêOQUMITED

Réparation de Bas 

de Soie

—Morgan



Rez-de-chaussée.



1 fil. 

25c

 — 2 fil», 35!\

3 fil», 40f — 



* fil*' 50^

LITS ET LITERIE

Lit d*Acier et Matelas Simmons—37.50

Le fameux Ht Simmons avec tube Graceiine et sommier câble 

d'acier, avec excellent matelas à ressorts. Grandeurs 3 pieds 

3 pouces, 4 pieds et 4 pieds 6 pouces, Finis noyer.

Sofa Automatique 

16.85

' ofa Simmons avec confor- 

able matelas — peut facile­

ment être transformé en lit 

double pour la nuit. Recou­

vert de perse en une variété 

'ie riches dessins de couleur.

Sofa Slumber King 

$

14

.

Magnifique sofa le jour, lit 

confortable la nuit — le tissu 

du siège est le même que dans 

le fameux sommier Slumber 

King. Matelas recouvert de 

jolie cretonne.



OREILLERS ROSEMARY-8.75 la paire

I x 


27 pouces. Oreillers populaires à cause de leur intérieur 

■juple en ■véritable plume. Couvertures en damas de bonne 

,ualité. en de superbes nuances de vert, bleu et mauve.

COFFRES DE CEDRE ROUGE-14.85

Coffres protecteurs pour vos vêtements, votre literie, etc., en 

cedre rouge massif du Tennessee de trois-quarts de pouce,

donnant un délicieux 

arôme forestier à 

son contenu durant 

les mois d’été. Ils 

ont 41 pouces de 

long et sont finis à 

l’extérieur d’une fa­

çon nouvelle qui fait 

de chaque coffre un 

magnifique meuble. 



Morgan,



—Sixième étage.

PAPIERS-PE1NTS QUI NE CHANGENT 

PAS AU SOLEIL

25c 


le rouleau simple

Papiers individuels unis, à effets deux tons, pointillés, mur 

grossier et nouveaux effets de perse — ce sont là le» couver- 

tures murales modernes les plus en demande. C» papiers peints 

présentent de» dessins particulièrement bien faits, les couleurs 

sont fraîches, et ils ont en outre l’avantage d’être positivement 

inaltérables au soleil. Leur prix est à la portée de toutes les 

1; ourses.



Morgan—Troisiime étage.

Panneaux Nottingham

43 pouces x 

2I/4 verges

2.95 


chacun

Panneaux qui s’adap- 

tent à n’importe 

quelle pièce et à n’im­

porte quel thème dé­

coratif. Ornés simple­

ment de dessins de 

fleurs, de verdure et 

d’oiseaux, et garnis 

au bas d’une magnifi­

que frange — décidé­

ment attrayants. Ri­

ches tons d’ivoire et 

d’écru.

REPS EPAIS ne changeant pas au Soleil



50 pouces de large —

1.35 la ver^e

Tissus unis épais, pour draperies et portières, garantis ne pas 

changer au soleil, en des nuances de marron, or, rose, vert, bleu, 

brun 

et taupe. Aussi appropriés pour couvertures de chaises 

i.’ri-iassorties ou mobiliers Chesterfield.



MoriRin—Troisième étage.

Spéciaux dans la TOILE pour Mardi



TOILE de COULEUR de 18 pouces-40c la verge

Toile irlandaise en de jolies nuances de bleu, or, vert et ivoire, 

appropriée pour jetées de table, serviettes d’hotes, parures de 

lunch. Facile à finir au point d’ourlet.



Toiles à Mouchoirs

75c à $2.

Toiie pour fraîches robes 

d ' -é, blouses, vareuses, 

mouchoirs. Ces toiles 

sont délicieusement clai- 

rt i et marquées à des bas 

pri,; exceptionnels. 36 

pouces de large.

TOILE HUITRE

18 pouces. Cn 

La verge . . vIv/L.

36 pouces. QC,,

La verge 

OOC 

Toile de qualité parfaite 

pour toutes sortes d’ouvra­

ges de fantaisie — deux lar­

geurs commodes dans cette 

toile d’une riche nuance 

d’huître marquée à un prix 

avantageux pour la vente de 

mardi. — 72 pouce» 

2.2Ô-

TOILES BLANCHES DOMESTIQUES

18 pouces. /2C 

La verge.. 

Kj'-

36 pouces, 1 t A 

La verge..

72 pouces.

La verge . .

Toile 


de première qualité en des largeur» appropriées pour 

n.ippea de dîner, nappes de bridge, draps et taies d'oreiller. 

Facile 

à finir au point d'ourlet.





Morgan—Troisième étage.

La

2.25



Un Groupe Intéressant de

Bols à Fleurs et à Fruits 

1.50 


chacun

Carpettes Orientales



Qrande vente semuannuelle commençant mardi 

et se continuant tout le reste de la semaine

Vente «emi-ajmuelle de carpettes chez Morgan ! Voilà une nouvelle de première importance pour tout le 

monde à Montréal. Elle n’a jamais été aussi significative en valeurs, qualité, choix que cette année. 

Notre acheteur est allé en Orient et a acheté aux conditions les plus favorables qu’il n’a jamais rencon­

trées; il est revenu avec des milliers de carpettes faites au métier à la main, espérant que ces va eurs 

seraient vite reconnues.

Bol» de dix pouce» qui constituent de gracieux actifs pour n'im­

porte quelle table — en de fraîches et vibrantes nuances de vert, 

bleu, ambre, améthyste — aussi plusieurs noirs — splendides 

réceptacles pour les fleurs et les fruits aux opulentes couleurs.

CHANDELIERS BAS — dans les mêmes couleurs 

que les bols. La paire ...............................................

1.50



Morgan—Quatrième étage



LAMPES EDISON 

MAZDA - 25c 

Carton de 

6-1.40

Economiques parce que ce 

sont des ampoules essayées 

et garanties, des ampoules 

qui durent longtemps et qui 

vous sont livrées en parfait 

état. Stock complet de mo­

dèles et de grosseurs — lam­

pes ét 15, 25, 40 et 60 watts, 

dépo.ies à l’intérieur. 



—Morgan—Rayon électrique 

—Quatrième étage,

Vide-poches Muraux

peu coûteux —

15c chacun

Vide-poches en porcelaine 

pouvant s’harmoniser avec 

n’importe quelle chambre. 

Couleurs des fleurs aux tein­

tes vives.

PANIERS DE FAVEURS 

—vert Nil, rose, jaune, bleu 

— pour noix, bonbons, etc. 

Chacun—


15t.



Morgan—Quatrième étage.



Pour 7.75 vous pouvez acheter une petite carpette faite au métier à la main, brillante comme un joyau, 

d'un fini soyeux, une petite carpette qui sera un trésor pour toute votre vie. Ou bien, vous pouvez 

dépenser des milliers de dollars sur une carpette qui est une merveille de travail et qui sera un véritable 

héritage.

Quelle que soit celle que vous choisirez, vous pouvez être assuré d’une chose . . , que votre achat sera le 

meilleur que vous ayez pu faire en ces dernières 20 années.

CARPETTES SPARTA

Qui voudrait se passer d'une Carpette Orientale à ces Prix ?

Grandeur moyenne —

6  pieds 0x9 pieds 0 . . . .

Grandeur moyenne —

7  pieds 10 à 8 pieds 10. . .

97.50

157.50

Grandeur moyenne —

9  pieds 0 x 12 pieds 0 . .

Grandeur moyenne —

10  pieds 0 x 14 pieds 0 . .

187.50

295.00

LES CARPETTES POPULAIRES DE L’ORIENT

Peinture Grise 4 Heures 

pour Vestibules

Pinte 

1.35 


— Demi gallon 

2.55


Peinture émail hydrofuge très durable, faite spéciale­

ment pour vérandas, planchers, escaliers et passerelles— 




Do'stlaringiz bilan baham:
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   33


Ma'lumotlar bazasi mualliflik huquqi bilan himoyalangan ©fayllar.org 2019
ma'muriyatiga murojaat qiling