N° 51 mars 2010 manager de rayon e9Ê1 0 17


Download 362.24 Kb.
Pdf просмотр
bet1/6
Sana07.07.2017
Hajmi362.24 Kb.
  1   2   3   4   5   6

N° 51

 - 

MARS 2010

MANAGER

 

DE

 

RAYON

e9Ê1(0(17



qPH

pGLWLRQ GX 9LOODJH

GH OD )RUPDWLRQ GHV

0pWLHUV HW GH O (PSORL

3(563(&7,9(6

/25)2/,2 

SOXV GH   FRPSWHV

GpMj FUppV

352-(&7(85

/H GLVSRVLWLI

&RPSpWHQFHV &OpV

YHUVLRQ 

SURIHVVLRQQHOV GHV PpWLHUV G·DUW

ZZZ


PHWLHUVGDUWORUUDLQH

RUJ


/D PLVVLRQ /RUUDLQH

7HUUH GHV 0pWLHUV G¶$UW

YRXV LQYLWH j GpFRXYULU OH




qPH

SURIHVVLRQQHO

GHV PpWLHUV G¶DUW HQ OLJQH VXU

ZZZPHWLHUVGDUWORUUDLQHRUJ



1ƒ 

0$56 

U X E U L T X H V

D F W X D

                 



6 2 0 0 $ , 5 (

Droit 4/7

     Réforme de la formation

     La politique de formation de Pôle emploi Lorraine

Région 9

  Convention Région Lorraine/Pôle emploi Lorraine



Zoom

 10/11

   L'emploi des seniors dans les entreprises lorraines



Perspectives  

12/13

   LORFOLIO : plus de 1 000 comptes déjà créés



Des métiers qui comptent

 

15/17

  Manager de rayon : y avez-vous pensé ?



Évènement 19

 4

ème



 Village de la Formation, des Métiers et de l'Emploi

À découvrir 

20/21

 EMSP : une nouvelle réponse formation en Lorraine, 

  dédiée au monde sportif

L'invité formation 

22/23

 Le CFA du Travail Social de Lorraine



Regard 25

  Portrait de Bérangère JEANNOT, tapissière d'ameublement



Projecteur 26/27

  Le dispositif Compétences Clés - version 2010



Animation 28

  La charte des structures d'Accueil information orientation

(AIO) de Lorraine est signée

Tribune 29

  AMILOR présente son livre blanc



Kiosque 30

Objectif Formation en Lorraine 

est une publication éditée 

par l’Association INFFOLOR, 

INFFOLOR - CARIF Lorraine

(Siège social) - 6, Place du Roi George

57000 METZ

Tél. : 03 87 68 10 10

Fax : 03 87 68 10 11

INFFOLOR - Antenne 

Place de Paris

54500 VANDŒUVRE-LÈS-NANCY

Tél. : 03 83 54 20 00

Fax : 03 83 54 13 13

Réalisation technique INFFOLOR : 

Estelle MARKOVIC

Marie-Christine SINDT

N° de dépôt légal deuxième trimestre 

1994

ISSN 1254 - 8502 



Trimestriel

Retrouvez le magazine en ligne sur

http://www.inffolor.org, 

Rubrique Ressources 

-> Choisir publications INFFOLOR

DIRECTRICE DE PUBLICATION

Paola ZANETTI

RÉDACTEUR EN CHEF

Émile REYTER

Ont collaboré à la rédaction de ce  

numéro :

Richard COLIN

Najat COTTUN

Stéphane CREUSOT

Christine ETIENNE

Denis GARCIA

Marianne GROSJEAN

Sylvie JACQUEMET

Murielle JEANTO

Emmanuel JOURNOT

Laurent LAGUERRE

Vanessa MAZOYER

Catherine RISSER

Alexandre RUF

Maud SAGET

Claire TIXIER-CHANCEL

Philippe VATEL

Marie-Odile VAUTRIN

Khaled ZAININE


5e)250( '( /$ )250$7,21

'

5 2 , 7



/D ORL GX  QRYHPEUH  UHODWLYH j O¶RULHQWDWLRQ HW j OD IRUPDWLRQ WRXW DX ORQJ GH OD YLH WUDQVSRVH SRXU

SDUWLH O¶$FFRUG QDWLRQDO LQWHUSURIHVVLRQQHO  $1,  VLJQp SDU OHV SDUWHQDLUHV VRFLDX[ OH  MDQYLHU  &HWWH

UpIRUPH TXL QH V¶DQDO\VH SDV HQ XQ ERXOHYHUVHPHQW GX V\VWqPH PDLV SOXW{W GDQV XQH ORJLTXH FRUUHFWLYH

GRQQH IRUFH j OD QRWLRQ GH VpFXULVDWLRQ GHV SDUFRXUV QRWDPPHQW j WUDYHUV OD FUpDWLRQ GX IRQGV SDULWDLUH GH

VpFXULVDWLRQ GHV SDUFRXUV SURIHVVLRQQHOV OD SRUWDELOLWp GX ',) HW OD UHFRQQDLVVDQFH G¶XQ GURLW j O¶RULHQWDWLRQ

SURIHVVLRQQHOOH

PRINCIPALES

 

NOUVEAUTÉS

 

DE

 

LA

 

RÉFORME

 

EN

 

LIEN

 

AVEC

 

L



ANI

 



 

Typologie du plan de formation

Le plan de formation passe désormais de trois à deux catégories en 

 

fusionnant les actions liées à l’évolution/maintien dans l’emploi et les actions 



d’adaptation au poste. Ceci entraîne ainsi le versement d’heures supplémen-

taires lorsque des heures de formation se déroulent hors temps de travail.

  

Création du Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels 



(FPSPP)

Ce fonds qui succède au Fonds unique de péréquation (FUP) aura pour mission 

la péréquation entre organismes collecteurs (collecte professionnalisation et 

CIF), mais il sera destiné également à favoriser le financement de la formation 

des demandeurs d’emploi et des salariés peu qualifiés.

Il sera alimenté par un nouveau prélèvement sur l’ensemble des sommes dues 

au titre de l’obligation légale des entreprises assise sur les collectes des OPCA 

et dont le montant a été fixé à 13%.

 

Portabilité du Droit individuel de formation (DIF)



Le DIF mobilisable pendant le préavis reste applicable. En cas de rupture du 

contrat de travail, l’employeur est tenu dans le certificat de travail, de faire 

figurer le nombre d’heures de DIF ainsi que le nom de l’OPCA dont relève 

l’entreprise.

Que ce soit au cours du préavis, ou dans le cadre de la portabilité, la valeur 

monétaire du DIF est désormais fixée à 9,15 € par heure de DIF. Son montant 

maximum sur la base de 120 heures sera donc de 1 098  €.

Avec la portabilité, la loi prévoit, qu’après toute rupture du contrat de travail (à 

l’exception de la faute lourde), le DIF peut être actionné selon deux modalités : 

-  d’une part, lorsque l’ex-salarié, devenu demandeur d’emploi, le mobilise au cours 

de sa période d’assurance chômage après avis du conseiller Pôle emploi. Le 

financement peut être assuré par l’OPCA dont relevait l’entreprise que le salarié 

vient de quitter,

-  d’autre part, il peut également le mobiliser auprès d’un nouvel employeur 

pendant les deux ans qui suivent son embauche. Le financement de la forma-

tion relève dans ce cas de l’OPCA de l’entreprise dans laquelle le salarié est 

embauché.

4

Édition INFFOLOR - OF n° 51 - MARS 2010


5

Édition INFFOLOR - OF n° 51 - MARS 2010

 



Redéfinition du rôle des OPCA, de leurs conditions d'agrément et de fonctionnement

L’État va définir les nouveaux critères d’agrément des OPCA notamment une augmen-

tation du montant de leur collecte annuelle (qui devrait passer à 100 millions d’euros) : 

les agréments actuels vont prendre fin à compter du 31 décembre 2011. 

Leurs missions ne se cantonneront plus seulement à des activités de gestion. Des 

missions d’accompagnement ont été désormais posées par la loi à travers leur 

capacité à rendre des services de proximité performants auprès des PME/TPE : 

sensibilisation et accompagnement des entreprises dans l’analyse et la définition des 

besoins en formation.

Le nombre d'OPCA devrait passer à une vingtaine en 2012.

 



 



Création d'un bilan d'étape professionnel entre salarié et employeur

Ce nouvel espace de négociation sera l'occasion pour le salarié, ayant au moins 2 

ans d’ancienneté, de faire le point tous les cinq ans sur ses compétences et ses  

objectifs de professionnalisation en fonction des évolutions de l'entreprise et/ou de 

son projet personnel.

DES

 

NOUVEAUTÉS

 

SPÉCIFIQUES

 

LIÉES

 

À

 

LA

 

LOI

 

 



Création d’un service public de l’orientation professionnelle 

Ce service doit «garantir à toute personne l’accès à une information gratuite, com-



plète et objective sur les métiers, les formations, les certifications, les débouchés 

et les niveaux de rémunérations, ainsi que l’accès à des services de conseil et 

 

d’accompagnement en orientation de qualité et organisés en réseaux».

Le droit à la formation est donc complété par un nouveau droit à l’orientation tout au 

long de la vie qui devrait s’appuyer sur la mise en place d’un service public dématéria-

lisé, gratuit et accessible à toute personne.

Un délégué à l'information et à l'orientation, placé auprès du Premier Ministre, aura 

la charge de préciser, avant le 1

er

 juillet 2010, les priorités assignées à ce service 



public de l’orientation.

Désormais, le champ de la formation doit se concevoir en lien avec l’orientation et le 

champ de l’emploi.

 



Gouvernance en région 

Le Plan régional de développement des formations professionnelles (PRDF) établi 

dans chaque région se transforme en Contrat de plan régional des formations 

 

professionnelles (CPRDF) qui sera désormais signé par le Président du Conseil 



 

Régional et l’État, au travers du Préfet de Région et du Recteur d’Académie.

 

CIF hors temps de travail



La loi a créé la possibilité de faire financer par les OPACIF une formation de plus de 

120 heures qui se déroule hors temps de travail.

La loi est entrée en vigueur, mais certaines de ces dispositions nécessitent, pour être 

applicables, la prise de décrets, d'accords de branches, de conventions-cadres avec 

l’État, voire un nouvel accord national interprofessionnel (bilan d'étape professionnel).

MJ

ONT

 

ÉTÉ

 

PUBLIÉS

 

LES

 

TEXTES

 

D



APPLICATION

 

SUIVANTS

 : 

 

-  Plusieurs décrets du 18 janvier 



2010 sur la mention des droits DIF 

sur le certificat de travail, la durée 

minimale des formations en CIF hors 

temps de  travail, la durée minimale 

des périodes de professionnalisation 

ouvrant droit au FPSPP, les forfaits 

spécifiques du contrat de profes- 

sionnalisation, la durée minimale de 

la formation pour les titulaires du 

Contrat unique d'insertion (CUI), le 

délai de mise en demeure en cas 

d’annulation de la déclaration d’acti-

vité d’un organisme de formation.

-  L’arrêté du 18 janvier 2010 fixant 

le pourcentage de reversement au 

FPSPP.


-  Le décret du 19 février 2010 sur 

l’agrément et les modalités de fonc-

tionnement du FPSPP.


6

6

Édition INFFOLOR - OF n° 51 - MARS 2010

'

5 2 , 7



Le demandeur d’emploi est accompagné dans l’élaboration de son projet 

professionnel. Les aides à la formation s’inscrivent dans le cadre du Projet 

personnalisé d’accès à l’emploi (PPAE). 

Cet effort dans le domaine de la formation vise notamment les jeunes de 

moins de 26 ans, dont on connait les difficultés à trouver un emploi. À cet 

effet, un partenariat avec les Missions Locales/PAIO, permet, dans le cadre 

du Contrat accompagnement formation (CAF), de former les jeunes, inscrits 

ou non sur la liste des demandeurs d’emploi (prescription par les Missions 

Locales/PAIO).

Les actions de formation viennent en complément des dispositifs existants, 

telles que la formation initiale, la formation relevant des branches profession-

nelles et les formations continues du territoire notamment celles financées 

par les conseils régionaux, conformément aux principes de complémentarité 

et de subsidiarité.

Elles viennent également en complément des aides et mesures Pôle emploi 

déjà existantes et mobilisables, notamment l’Action de formation préalable au 

recrutement (AFPR).

Il convient de noter que les formations prises en charge par Pôle emploi ne 

peuvent excéder un an, et que sont exclues : les formations par correspon- 

dance, les cours du soir, les formations inférieures à 40 heures, les forma-

tions de niveau I (niveau 

t BAC+5).

À défaut de continuité de parcours, un délai minimum de 12 mois doit être 

respecté entre 2 actions de formation, quel que soit le financeur (hors 

 

autofinancement). Afin de faciliter l’accès aux formations, Pôle emploi finance 



l’intégralité du coût de la formation (frais pédagogiques, frais d’inscription, frais  

annexes).

 

ZOOM

 

SUR

 

L

'

AFPR

Simple et rapide à mettre en œuvre, l’Action de formation préalable au recru- 

tement (AFPR) répond aussi bien aux attentes des employeurs que des 

 

demandeurs d’emploi. Pôle emploi conclut avec tout employeur intéressé 



par cette action, et avant le début de la formation, une convention AFPR. 

 

Voici les principales caractéristiques :



 

Objectif 



 Permettre à un demandeur d’emploi d’acquérir la qualification ou les compé-

tences professionnelles requises pour accéder à un emploi disponible dans 

l’entreprise.

Il s’agit d’adapter les compétences du demandeur d’emploi à une offre d’emploi 

non satisfaite.

 Publics visés 



-  Demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi, indemnisés ou non, dont le 

profil est proche de celui recherché, en capacité d’accéder rapidement à un 

emploi, via une formation courte.

-  Et plus particulièrement, les demandeurs d’emploi pas ou peu qualifiés ou en 

reconversion.

/$ 32/,7,48( '( )250$7,21 '(

3Ð/( (03/2, /255$,1(

/D IRUPDWLRQ HVW XQ D[H PDMHXU GH O¶RIIUH GH VHUYLFH GH 3{OH HPSORL /HV DFWLRQV GH IRUPDWLRQ FRQYHQWLRQQpHV

SDU 3{OH HPSORL YLVHQW j GpYHORSSHU OHV FRPSpWHQFHV GHV GHPDQGHXUV G¶HPSORL LQVFULWV HQ SDUWLFXOLHU FHX[ GH

IDLEOH QLYHDX GH TXDOLILFDWLRQ HWRX HQ UHFRQYHUVLRQ SRXU IDFLOLWHU OHXU UHWRXU j O¶HPSORL HW SRXU UpSRQGUH j GHV

EHVRLQV GH UHFUXWHPHQW GHV HQWUHSULVHV

Pour en savoir plus :

Pôle emploi Lorraine

www.pole-emploi.fr

39 49

 : 

NUMÉRO

 

DE

 

TÉLÉPHONE

 

UNIQUE

 

POUR

 

LES

 

DEMANDEURS

 

D

'

EMPLOI

Un numéro unique d’accès aux services de 

Pôle emploi a été mis en place ; il permet 

 

l’accès à un service vocal interactif, mais aussi 



aux services d’un conseiller pour s’inscrire, 

obtenir un rendez-vous ou un renseignement, 

et suivre son dossier…

En Lorraine, le taux de décroché sur les 

six derniers mois se situe aux alentours de 

 

90% ; ce qui signifie que plus de 9 demandeurs 



d’emploi sur 10 ont réponse à leur appel.

1

er



 site emploi en Europe

avec plus de 22 millions 

de visites par mois.


7

Édition INFFOLOR - OF n° 51 - MARS 2010

$

& 7 8 $



L’Institut supérieur des affaires agricoles et agro-alimentaires (IS4A) dispense depuis cette année un nouveau Certificat 

de qualification professionnel (CQP) : 

Vendeur-conseil en produits biologiques

1

. Une première promotion a brillam-



ment achevé ce parcours innovant. 

Cette année s’annonce particulière : les apprenants qui auront satisfait aux différentes évaluations, participé et validé 

le stage en entreprise se verront attribuer un CQP de l’Association des fédérations en fruits et légumes, épicerie, 

crémerie (AFFLEC). Celle-ci a pour compétences de gérer la convention collective du commerce de détail en fruits et 

légumes, mais aussi d’organiser la formation professionnelle de la branche.

Cette formation repose sur cinq modules qui explorent le contexte du bio jusqu’au métier de vendeur-conseil en produits 

biologiques. Les stagiaires devront participer à des sessions sur la commercialisation des produits bio, sur la connais-

sance et la réglementation des produits issus de l’agriculture biologique. 

À travers la reconnaissance de ce CQP et l’acquisition de nouvelles compétences des formés, c’est la relation à 

 

l’emploi qualifié de la branche qui est fortement recherché. Le métier de vendeur-conseil en produits issus de l’agri-



culture biologique nécessite une approche professionnelle de la clientèle pour valoriser cette filière à sa juste mesure. 

Le CQP compte près de 476h de cours en centre et 1 218h en entreprises issues de l’agriculture biologique. Avec à 

la clé la rédaction d’un mémoire professionnel. 

Les publics visés sont des demandeurs d’emploi ou des salariés qui souhaitent évoluer dans leur métier (la formation 

est adaptée à ces deux publics, soit en contrat de professionnalisation sur une durée de 11 mois, soit en période de 

professionnalisation).

UNE NOUVELLE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE EN LORRAINE !



Créé en partenariat avec la confédération générale des agrobiologistes de Lorraine en 2008 avec le soutien financier du Conseil Régional de Lorraine.

 



Entreprises

Tout employeur situé en France. À l’issue de l’action, l’employeur s’engage à embau- 

cher la personne formée en CDI, CDD de 6 mois minimum, en contrat de profession-

nalisation ou en contrat de travail temporaire (si les missions ont un lien étroit avec 

l’AFPR et se déroulent pendant au moins 6 mois au cours des 9 mois suivants la fin 

de l’AFPR). À souligner : la durée de travail proposée doit être de 20 heures au moins 

par semaine. Sont exclus : 

-  l’État, les collectivités territoriales ou groupements de collectivités et leurs établis-

sements publics administratifs,

-  les entreprises ayant licencié pour motif économique dans les 12 mois précédant 

la demande d’aide,

- les particuliers employeurs.

 

Formation 



-  Formation courte de 4 mois maximum réalisée par l’entreprise ou un organisme de 

formation extérieur. 

-  Aide au financement de la formation accordée à l’entreprise qui accueille le deman-

deur d’emploi pour le former au poste de travail dans la limite de 3 600 € TTC.

 

Statut du bénéficiaire, rémunération



 

- Stagiaire de la formation professionnelle.

- Rémunération du demandeur d’emploi en formation :

     *  soit prise en charge au titre du régime d’assurance chômage, dans la limite de 

ses droits à indemnisation,

     *  soit prise en charge au titre de la rémunération des formations par Pôle emploi 

pour les stagiaires qui ne sont plus indemnisables au titre de l’ARE au jour de 

leur entrée en formation.

-  Prise en charge possible par Pôle emploi d’une partie des frais de transport, de 

repas et d’hébergement du demandeur d’emploi.

Près de 7 000 AFPR ont été prescrites en 2009 par Pôle emploi Lorraine.

                                                                                                         



NC

39 95 



FUTUR

 

NUMÉRO

 

POUR

 

LES

 

EMPLOYEURS

Depuis le 19 octobre 2009, les entre- 

prises lorraines expérimentent un 

nouveau service téléphonique de Pôle 

emploi, avant une généralisation du 

système à toute la France.

Le 39 95, dédié aux entreprises, 

remplace l’ancien numéro : 

0 826 08 08 + département.

Ce nouveau service aux entreprises 

devrait, à partir de fin mars 2010 :

-  contribuer à l’augmentation du nom-

bre d’offres d’emploi déposées sur 

www.pole-emploi.fr, 

-  simplifier l’accessibilité aux services 

de Pôle emploi à travers un mode de 

contact simple et rapide

-  et permettre aux employeurs d’obte-

nir des conseils en matière RH sur 

le recrutement.



8

8

8

8

$

& 7 8 $



Édition INFFOLOR - OF n° 51 - MARS 2010

Plus de 25% des jeunes français n’ont pas d’emploi. En cette période de crise économique, il est urgent d’agir. 

Avec une centaine d’offres d’emploi en alternance à pourvoir d’ici juin 2010 pour le compte d’entreprises parte-

naires, l’AFPA Lorraine lance une campagne de sensibilisation et d’information sur la formation professionnelle, 

dédiées aux jeunes, en lien avec le réseau des Missions Locales de Lorraine.

Cette campagne vise à placer 420 jeunes lorrains dans un dispositif 

«9 semaines pour un emploi»

 qui leur permettra 

de valider un projet professionnel et leur donnera les moyens de le faire aboutir, soit par la signature d’un contrat 

de professionnalisation avec une entreprise, par l’accès à une formation professionnelle diplômante, soit par l’accès 

direct à l’emploi. En voici les étapes :

1. Je me pose les bonnes questions et je m’informe sur les métiers

sur le site : www.methodeantigalere.fr 

 

Ce site internet, incarné par le coach Philippe LUCAS, répond aux questions des jeunes désireux de s’investir dans un 



projet professionnel : quels métiers ont actuellement le vent en poupe ? Quels sont ceux qui recrutent et auxquels on 

ne pense pas spontanément ? Pour quel métier suis-je fait ? Quelle formation dois-je entreprendre pour y parvenir ?   

Construit autour d’un quizz métier pour aider à s’orienter, et d’un forum «anti-galère» permettant d’entamer le dialo-

gue, ce site doit permettre une première réflexion vers l’emploi. 

2. Je me fais accompagner dans ma démarche de recherche d’emploi

et je construis mon projet professionnel avec la Mission Locale.

En prenant contact avec la Mission Locale de proximité, chaque jeune (de moins de 26 ans), selon son niveau, ses 

besoins, ses difficultés peut bénéficier de réponses individualisées pour :

- définir son objectif professionnel et les étapes de sa réalisation, 

- établir son projet de formation et l’accomplir, 

- accéder à l’emploi et s’y maintenir.

3. Je valide mon projet avec l’AFPA

et m’initie au secteur d’activités qui m’intéresse.

Financées par le Conseil Régional de Lorraine et le soutien des Fonds structurels européens, «9 semaines pour un 

emploi» donnent la possibilité aux jeunes de se frotter à un métier, de s’essayer aux gestes professionnels… Plusieurs 

plates-formes préparatoires aux contrats en alternance sont ainsi proposées sur les métiers du Bâtiment, de l’Indus-

trie, du Génie Climatique, du Transport et de la Logistique, du Bois, du Tertiaire, du Commerce, des Services à la 

personne, de la Restauration…

Ce dispositif de 9 semaines (dont 4 en entreprise) vise, en priorité, à permettre au jeune de valider son projet et de 

trouver une entreprise d’accueil en contrat de professionnalisation.

4. Je confirme mon projet professionnel en entreprise

 

en signant un contrat de professionnalisation.



Ce dernier est l’opportunité de se former en travaillant, d’apprendre un métier tout en percevant un salaire. Alternant 

périodes de formation et périodes en entreprise, ce contrat débouche à 90% sur des emplois définitifs. 

D’ici juin 2010, ce sont 100 postes en contrat de professionnalisation pour lesquels l’AFPA Lorraine est 

 

chargée d’identifier, de sélectionner et former des candidats : conseiller(ère) service clients à distance, res-



ponsable de rayon, employé(e) de caisse, employé(e) libre-service, assistant(e) de vie aux familles, agent de 

fabrication…

L’AFPA LORRAINE DÉPLOIE UNE MÉTHODE ANTI-GALÈRE À DESTINATION DES JEUNES : 

100 EMPLOIS EN ALTERNANCE À POURVOIR





Do'stlaringiz bilan baham:
  1   2   3   4   5   6


Ma'lumotlar bazasi mualliflik huquqi bilan himoyalangan ©fayllar.org 2019
ma'muriyatiga murojaat qiling