Ont participé à ce numéro


Download 414.07 Kb.

bet1/5
Sana24.11.2017
Hajmi414.07 Kb.
  1   2   3   4   5

euillette

F

la



Journans - 

Janvier


  

2015


euillette

F

la



Sommair

e

Ont participé à ce numéro :

Comité de Rédaction :

J.C. Ballet, M-Th. Ballet, F. Daniel, D. Macquart, S. Perret, N. Ravet, 

G. Seyzériat, J. Vermeulin, S. Charvenet, G. Puvillan, A. Tonnelier, 

D. Tonnellier, M.P Cordenoz, D. Ploncard, F. Daniel, N. Daniel, 

L. Garnier,  A. Abbiateci, J. Cévasco

Le comité de rédaction remercie les associations pour leur aimable 

participation, ainsi que le Club Photo de Tossiat pour certains cli-

chés.


Photos et infographies : J.C. Ballet, M-Th. Ballet, P. Barse, S. Chatelet, 

S. Charvene, F. Daniel, J. Daniel, D. Ploncart, G. Puvillan, G. Simonnet, 

D. Tavel, A. Tonnellier, J. Vermeulin.

Maquette et mise en page : Judicaëlle Cévasco.

Impression : Espace Copie Pro (04 74 504 505).

2

État Civil



Hommages

Civisme


Conseil

municipal

Sécurité

Vie intercommunale

c

cas


École

Associations

Dossier

Autour de l’eau,



le patrimoine

Histoire


Portraits

Échanges


Brèves

Annuaire


Agenda

Infos pratiques

C’est à voir :

Travaux nouvelle mairie

Source

de la Reyssouse



Rémo Gary à

l’exposition Guerre 14 - 18

4

5

6



7

12

14



16

17

19



25

30

34



34

37

38



39

40

Camille Dupuis



Echange

intergénérationnel



Édito

3

2014 fut une année de transition avec 



le renouvellement du conseil munici-

pal. C’est une équipe rajeunie, avec des 

idées neuves, qui a reçu votre confiance, 

et elle vous en remercie.

Cette équipe s’est déjà mise au travail, 

avec comme seul objectif celui de servir 

au mieux la collectivité.

De nombreux défis nous attendent.

Restrictions budgétaires obligent, 

tout d’abord celui de faire mieux avec 

moins de dotations en provenance de 

l’extérieur. De toute façon, nous avions 

déjà un peu l’habitude de faire un 

maximum de choses par nous-mêmes.

Ensuite, celui de maintenir un certain 

nombre de services en milieu rural, et 

notamment l’école communale.

Les nouvelles constructions à venir dans 

le lotissement Dynacité, devraient en 

cela nous aider.

Le défi entre une nécessaire moder-

nisation de nos infrastructures et le 

maintiendu cachet de notre village. 

 

Nous y travaillons en permanence.



Mais le défi majeur qui va s’imposer 

à nous, sera celui de la pérennité des 

communes rurales telles que la nôtre. 

Faudra-t-il se battre pour maintenir les 

petites communes, ou se soumettre au 

plus offrant ? La question reste posée.

La réforme territoriale que l’on nous 

annonce, et qui change chaque jour, 

vise à réduire le nombre d’entités 

administratives, par mesure d’économie. 

Mais est-ce que cela sera véritablement 

une économie, je n’en suis pas cer-

tain. L’expérience que j’ai acquise de la 

vie publique, m’a appris que l’on avait 

tendance à dépenser beaucoup plus 

dans des structures plus grosses, car 

notre responsabilité est beaucoup plus 

diluée. D’autre part, le travail que font 

bénévolement (si ce n’est une petite 

indemnité) les élus ruraux sur le terrain, 

chaque jour, voire la nuit, sera alors 

effectué par des fonctionnaires de 

service ou par des sociétés déléguées. 

Alors cela coûtera beaucoup plus cher 

au contribuable.

La réponse à la question ci-dessus 

ne souffre pas d’ambiguïté, nous 

défendrons les communes rurales tant 

que faire se pourra.

Les membres du conseil municipal se 

joignent à moi pour vous souhaiter une 

bonne et heureuse année 2015.



Gérard Seyzériat, maire

   Vœux 2015

Le Conseil Municipal vous invite

cordialement à la cérémonie des vœux.

Samedi 10 Janvier 2015 à 11 h

à la salle communale

Le nouveau conseil municipal (de gauche à droite ) : Cévasco Judicaëlle, Farida Ballet, Georges Puvillan, Marie-Pierre Cordenoz, Jacques Vermeulin

Denis Darmedru, Jean-Claude Ballet, Sylvie Charvenet, Gérard Seyzériat, André Tonnellier et Olivier Auduc.

À l’heure de la communication par internet, où l’on peut tout savoir sur tout en 

instantané, notre bulletin municipal, intitulé "la Feuillette" pour faire allusion à 

l’activité viticole de Journans, peut paraître anachronique. Il reste toutefois, je 

l’espère, très attendu dans les chaumières, car il recèle de petites choses qui font 

la vie de notre village, et que vous ne retrouverez pas sur les écrans.


État Civil

4

Naissances :



. Clémence, Marie, Annabelle SABY, née 

le 14 avril 2014 à Viriat, fille d’Alexandre 

Claude Louis SABY et d’Émilie Marie 

Joséphine EBER, domiciliés 106, rue de 

l’Église.

. Morgan, Thimi SALVI, né le 30 avril 

2014 à Viriat, fils de Gaël Bernard Gilbert 

SALVI et de Lydie Jacqueline Ginette 

CLEMENCOT, domiciliés 61, montée de 

Saint Valérien.

. Charlie, Paul, Georges DEFIVES, né le 

15 octobre 2014 à Viriat, fils de Simon 

Thomas DEFIVES et de Gladys Gilles 

Catherine MICHAUD, domiciliés 281, rue 

Neuve.

. Maëlle, Joséphine, Alice LAZIAN, née 



le 24 octobre 2014 à Viriat, fille de Jean-

François Daniel BLANCHARD et de 

Peggy Jackie Danièle LAZIAN, domiciliés 

37, rue de la Balme.

Mariages 

:

 



. David Paul André COSTARIGOT & Marie 

Sophie Florence MOUCHETANT célébré 

le 8 mars 2014

 

. Thierry Pierre RONGIER & Stéphanie 



Mireille Micheline BERGER célébré le 14 

juin 2014

Décès :

. CONSTANTIN  Bernard Charles Camille 



le 22 janvier 2014

Inhumé au cimetière communal :

Robert Jules JACQUET décédé le 18 mars 

2014.

Madame Christelle THONON



16, chemin de Vaux

Madame Marie-Louise CAGNE

64, rue de la Balme

Madame Rachel PAULOZ

226, rue de l’Église

    


Mademoiselle Chloé IGIER 

Monsieur Jean-Pascal LECOT 

 

2, rue de Boisserolles 



 

 

  



Madame et Monsieur Jean-Pierre DE FILIPPIS

90, rue Neuve   

 

 

   



Madame Céline ORTEGA

16, les Cours

Madame Marie-Christine BILLON 

32, rue des Varilles

Madame Muriel LÉVÊQUE

Monsieur Gérard BUFFAVAND 

 

36, rue de Boisserolles



Nouveaux habitants 2014

5

Hommages


La ponctualité n’a jamais été ton fort, 

alors tu aurais pu attendre un peu. 

 

Certes,  en homme de goût et en vigneron 



éclairé tu as choisi la St Vincent ; bravo, 

mais tu t’es bien trop pressé sur ce coup-

là.

C’est vrai, ce lundi matin de janvier 



devant l’église, on eut soudain l’impres-

sion que le village n’était plus tout 

à fait le même. Journans venait de 

perdre son citoyen malicieux et réfléchi, 

porteur des anecdotes de son histoire 

et des personnages hauts en couleur 

qui n’attendirent pas le 21

e

 siècle pour 



rejoindre la faucheuse. 

Quand nous étions enfants, tu nous 

amusais et tu nous faisais rêver surtout 

les samedis d’hiver. On te voyait alors 

prince du Tournoi des V Nations, un peu 

Gachassin, beaucoup Roger Couderc… 

On écoutait tes souvenirs de la com- 

munale où, semble-t-il, tu n’étais pas 

toujours très sage. Aujourd’hui, on te 

dirait élève surdoué qui s’ennuie en 

classe et tu aurais droit aux tests de 

rigueur… Mais qu’importe, ta vie, tu l’as 

construite ici même, aux Varilles, dans 

une ruralité qui n’existe plus et tu as 

pu concilier tes intérêts pour la nature 

et la chasse, l’agriculture et la cuisine, 

la chanson et les souvenirs.

Un passage douloureux en Algérie 

excepté, c’est là que tu as bâti ta 

légende d’homme du terroir et de la 

réflexion. Philosophe de la terre, tu y 

es retourné bien trop tôt ce matin de 

janvier. Homme au pas tranquille, tu 

aurais pu attendre un peu !

Bien que saisonnière à Journans, la 

« Zouzou »  était cependant une figure 

du haut du village. Les beaux jours 

revenus, il était courant de la voir se pro-

mener accompagnée de son épagneul 

(son mari « Monmon » Vieudrin était 

chasseur) des Rangoux jusqu’à la montée 

de Lachat. C’est là qu’elle résidait 

plusieurs mois par an, dans cette 

petite maison fermée maintenant 

depuis quelques années. Le reste du 

temps elle demeurait à Villeurbanne, 

place Grandclément juste au-dessus 

du marché. Son père y fut longtemps 

d’ailleurs adjoint au maire. Après des 

études poussées de couture au lycée 

La Martinière et quelques années de 

travail dans ce domaine, elle entra à 

la Sécurité sociale où elle fit toute sa 

carrière. Mais  sa passion  était ailleurs, 

du côté de l’opéra et, tout comme 

sa mère, elle avait une voix de diva. 

La discrétion était sa marque, on ne la 

voyait pas souvent, son absence pour-

tant se fit vite remarquer. La maison  

désertée de Lachat revivra bientôt, ses 

proches ayant choisi de la vendre à des 

habitants du village et dès l’été, Charlie, 

 Margaux et leurs parents Gladys et 

Simon apporteront toute leur jeunesse 

dans cette partie du haut du village.

Bernard Constantin (1936/St Vincent 2014)

Marie Marguerite Vallod dite « Zouzou »

(23 novembre 1918/ 17 janvier 2014)



Civisme

6

Un peu de civisme



Les Français se plaignent de crouler sous les normes et les règlements. 

Or, les règlements naissent souvent pour corriger les excès ou 

l’indiscipline, qui sont des spécialités très françaises.

Excès de bruit, et c’est la réglementation 

sur les bruits de voisinage dont vous 

trouverez en dernière page les horaires 

autorisés.

Excès de vitesse, et c’est la nécessité 

d’instaurer des zones à vitesse réduite.

Excès de stationnement gênant, ce qui 

oblige la collectivité à interdire certaines 

zones. Récemment, le maire a pris un 

arrêté pour interdire le stationnement  

dans le virage au centre de Boisserolles.

Excès de chiens et chats en liberté. Ce 

thème a déjà été développé dans la  

Feuillette de 2012, sans beaucoup d’effet.  

Excès d’arbres, qui privent le voisinage 

de lumière, génèrent des déchets, et 

parfois tombent chez les voisins.

Cet excès est difficile à réglementer, 

puisque, au -delà de 2 m de la limite 

séparative, il n’y a pas de hauteur maxi-

male à respecter. Toutefois la hauteur 

des arbres peut être limitée dans le 

cadre du PLU. Le PLU actuel n’a pas 

prévu cet excès, alors espérons que le 

bon sens et le respect des voisins l’em-

porteront sans que la collectivité soit 

obligée de réglementer. Si une solution 

à l’amiable ne peut être trouvée, vous 

pouvez faire intervenir le Conciliateur 

de justice qui peut vous aider à trouver 

un terrain d’entente.

Sinon une action en justice peut être 

inttentée. Il existe sur ce problème une 

jurisprudence que vous pouvez retrou-

ver sur Internet : www.chevalier-associes- 

avocats.fr/arbres-ombres-et-troubles-de-

voisinage/

Prosper Louet

Notre doyen du village, du haut de ses 

94 ans, coule des jours tranquilles à la 

maison de retraite de Pont-d’Ain.

Le colis du CCAS lui a fait très plaisir, 

mais ce qu’il apprécie encore plus, c’est 

une petite visite de temps à autre…


7

Conseil municipal

Programme de voirie

 

- Un programme de réfection de la voirie 



a été confié à l’entreprise Espace Pro 

Service.


- Réfection des marquages au sol des 

stops, création d’un passage piétons 

à la sortie de l’école et matérialisation 

du parking vélo écoliers par une bande 

blanche.

- Montée Saint-Valérien : création d’une 

rase pour la récupération des eaux 

pluviales.

- Pose d’une grille eaux pluviales 

montée de Lachat.

Salle communale 

- Pose de rideaux (anti-feu) pour la baie 

vitrée de la grande salle

- Commencement des travaux pour 

l’aménagement de la mairie, du local 

technique, salle de réunion, et local 

rangement matériels festifs.

- Réparation VMC

Lavoir de la Reyssouze

- Nettoyage du lavoir et pose d’une 

plaque inox au niveau du déversoir, afin 

de contrôler le débit de la source.

- Réfection du chemin et du mur de 

soutènement par l’équipe d’interven-

tion liée par la convention du lycée 

des Sardières et de la maison d’arrêt.

Décharge

-Fermeture du site avec chaîne, cade-

nas, panneau.

Réseau d’eau  

- Remplacement du réseau d’eaux 

pluviales rue du Moulin à hauteur du 

nouveau lotissement.

- Mise en place d’un regard et pose de 

canalisations, sur le terrain du nouveau 

lotissement, afin de préserver 

l’alimentation en eau de la fontaine de la 

Vérotte.


- Réparation de bouches à clé rue Neuve 

et Chemin des Grandes-Vignes.

- Remplacement de la platine électrique 

des pompes de relevage suite aux 

orages.

Église


- Réfection de la toiture de la chaufferie.

- Réfection du perron suite à un don, 

adjonction de 2 quilles de protection 

et sécurisation de l’accès par goudron-

nage.

- Éclairage des escaliers qui montent 



aux cloches.

Réalisations du conseil municipal



Comme chaque année, de multiples travaux ont été engagés pour 

améliorer votre vie quotidienne. 

Conseil municipal

8

Nouvelle mairie et local communal :



Les travaux de la nouvelle mairie et du local technique avancent 

normalement. La prise de possession des lieux devrait s’effectuer mi-2015. 

Le choix de cet aménagement, fait par 

le conseil municipal précédent et validé 

par le conseil en place, a été motivé par 

les raisons suivantes :

- La mairie actuelle nécessite des 

travaux importants de rénovation  : 

isolation thermique, toiture, peintures.

- La mise en accessibilité pour les 

handicapés est difficile à réaliser dans 

les locaux existants,

- Il devient urgent de créer un local pour 

les archives.

- L’espace dédié à l’atelier et au matériel 

communal est trop exigu et peu 

fonctionnel.

- Nous manquons de place pour ranger 

le matériel festif.

Le recentrage des activités communales 

sur un seul site conduira également à 

une réduction des coûts de fonction-

nement : chauffage, abonnements EDF, 

eau.

Enfin, avec la vente des anciens locaux, 



cette opération devient tout à fait 

supportable pour notre budget. 

Camping

Blocs sanitaires : 



- Réfection de la toiture pour étanchéité 

de l’ensemble.

- Réfection intérieure : peinture, remise 

en conformité de l’électricité, raccorde-

ment seau et électricité pour machine à 

laver, accessoires (porte-manteau, etc)

- Taille de l’ensemble des arbres 

(sécurité et ensoleillement)

- Pose cheminée inox pour chauffe-eau 

gaz.


École 

- Révision et nettoyage de la toiture

- Étanchéité abergement cheminée

- Pose porte coulissante salle de repos

- Installation rayonnages bibliothèque

- Mise en place de 22 bureaux indivi-

duels pour les deux classes

- Mise en place d’un éclairage à l’entrée 

de l’école et dans la cour intérieure avec 

détecteur de présence

- Mise en place d’un interphone entre le 

portail d’entrée et les deux classes.

Matériel 

Il s’avérait nécessaire de changer le vé-

hicule utilitaire de l’employé communal. 

Achat d’un véhicule kangoo essence. 

Christophe l’a aménagé et l’a équipé 

d’une galerie, donnée par un habitant 

de la commune.


9

Conseil municipal

Questions/réponses avec la mairie

Suppression de l’éclairage public après minuit :

Depuis la nuit des temps, l’homme et les êtres vivants en général, vivent 

au rythme nycthéméral jour-nuit. Le repos nocturne est nécessaire à notre 

équilibre biologique et à celui des animaux, mammifères, oiseaux, mais aussi 

des végétaux.

Depuis une cinquantaine d’années, grâce notamment à une énergie peu chère 

et à des ressources que l’on croyait inépuisables, l’éclairage nocturne s’est 

généralisé, contre nature. Si cet éclairage est nécessaire aux heures d’activité, il 

devient superflu au milieu de la nuit lorsque la plupart des gens dorment.

Dans un souci d’économie d’énergie, donc d’argent, mais également dans le 

cadre d’une participation à la réduction des émissions de gaz à effet de serre, le 

conseil municipal a décidé de supprimer l’éclairage la nuit, à titre expérimental, 

de 0 h 30 à 6 h.

Éteindre la lumière à Journans de 0 h 30 à 6 h c’est :

- 1 000 € d’économie

- 1 tonne de CO

2

 en moins dans l’atmosphère



- Un sommeil approfondi

- Le respect de la faune nocturne

- Un patrimoine céleste valorisé

L’obscurité peut pour certains être synonyme d’insécurité. Or 80 % des 

cambriolages ont lieu le jour, et dans les collectivités qui ont déjà fait 

l’expérience d’éteindre l’éclairage public la nuit, le nombre de cambriolage a 

baissé.

En ce qui concerne l’insécurité routière, une étude révèle qu’avec l’éclairage 



artificiel, les conducteurs roulent plus vite et les accidents sont plus nombreux 

et plus graves.

Alors bonne nuit…..

  Infos pratiques mairie :

Contact :

Tél. : 04 74 51 64 65

Fax : 04 74 42 64 83

Courriel : mairiejournans@wanadoo.fr



Ouverture du secrétariat

de mairie au public :

lundi et jeudi de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h

mercredi et samedi : de 9h à 12 h

Attention : fermeture le 1

er

 samedi du mois



et le dernier mercredi du mois

Permanences des élus sur rendez-vous :

lundi après-midi, jeudi après-midi

et samedi matin 

Fleurissement



« La qualité fera place à la quantité »

Pendant de nombreuses années, 

Madame Guyon, aidée de son époux, a 

fleuri les fontaines, le camping et les dif-

férents massifs. Au printemps dernier, 

elle a souhaité raccrocher tablier, plan-

toir et arrosoir.  Ce repos est bien mérité. 

Nous tenons à la remercier sincèrement 

pour son travail remarquable. 

Notre village s’enorgueillit de son 

patrimoine préservé qui mérite d’être 

sublimé. Sa superficie n’est pas très 

grande, mais nous avons recensé 

plus d’une vingtaine de points de 

fleurissement.

Afin de s’organiser pour le printemps 

prochain, nous avons souhaité prendre 

conseil auprès d’un professionnel, 

Christian Marvie. Il nous a informé des 

évolutions de ces dernières années 

dans les communes : « La qualité  fait 

place à la quantité. Pour permettre de va-

loriser le patrimoine, il n’est pas nécessaire 

de fleurir les fontaines, par exemple, qui se 

suffisent à elles-mêmes ».

Il conviendra alors de privilégier 

certains lieux comme l’entrée et la 

place du village ou encore l’entrée du 

camping. À noter les efforts de chacun, 

notamment les jardins privés du haut 

de la rue Neuve qui apportent verdure, 

couleurs et douceur, tant ils sont bien 

entretenus,  les rosiers grimpants, les 

glycines et la vigne qui ornent les belles 

façades des maisons en pierre.

Pour finir, nous mettrons tout en œuvre 

pour respecter l’environnement en 

limitant les produits chimiques et à 

terme, les éliminer complètement.

Vivement le printemps !



Conseil municipal

10

Budget



Dépenses

Charges à caractère général

66 300 €  

Charges de personnel

111 290 €

Amortissements

3 730  €

Autres charges de gestion courante

30 270 €

Charges financières

4 485 €

Charges diverses



2 972 €

Dépenses imprévues

1 020 €

Total des dépenses



220 067 €

Virement à l’investissement

70 003 €

Total


290 070 €

FONCTIONNEMENT

INVESTISSEMENT

Recettes

Produits des services

24 220 €  

Impôts et taxes

149 900 €

Revenu des immeubles

2 200 €

Dotations et participations



60 390 €

Divers


1 000 €

Opération entre section

3 650 €

Total des recettes 2014



241 360 €

Excédent reporté

48 710 €

Total


290 070 €

Dépenses

Recettes

Remboursement emprunts

24 150 €

Ventes bâtiment

100 000 €

Plan local d’urbanisme

1 300 €

Amortissements



3 730 €

Achat de terrains

121 000 €

Frais d’études (intégrés dans l’aménagement 

mairie atelier)

8 492 €


Réseaux de voirie

8 970 €


FCTVA

7 000 €


Éclairage public

5 900 €


Taxe d’aménagement

1 600 € 


Achat de véhicule

2 953 €


Subvention PLU

750 €


Sanitaires camping

3 650 €


Subvention éclairage public

915 €


Aménagement mairie atelier

397 492 €

Subvention mairie atelier

128 429 €

Réfection marches église

10 300 €


Emprunt mairie atelier

140 000 €

Toiture cure de l’église

3 250 €


Emprunt terrain

100 000 €

Eaux pluviales rue du Moulin

6 250 € 


Total des recettes

490 916 €

Total des dépenses

585 215 €

Excédent de fonctionnement 2013

58 378 €

Solde d’exécution Investissement reporté 2013

34 082.34 €

Virement du fonctionnement

70 003 €

TOTAL_DÉPENSES__619_297.34_€__TOTAL_RECETTES__619_297_€'>TOTAL DÉPENSES

619 297.34 €

TOTAL RECETTES

619 297 €

   


Pour l’année 2014, le conseil municipal a établi le budget prévisionnel suivant :

EXPLOITATION

Budget service eau

Pour l’année 2014, le conseil municipal a établi le budget prévisionnel suivant :



Dépenses

Charges à caractère général

20 300 €  

Charges de personnel

2 700 €

Amortissements



4 830  €

Charges financières

1860 €

Charges diverses



4 200 €

Total des dépenses



33 890 €

Recettes

Produits des services

32 740 €  

Quote-part des subventions Invest.

1 150 €

Total des recettes 



33 890 €

Dépenses

Subvention d’équipe

1 150 €

  

Remboursement d’emprunt



3 020 €

Travaux


660  €

Total des dépenses

4 830 €

INVESTISSEMENT

Recettes

Amortissements

4 830 €  

Total des dépenses

4 830 €


11

Dépenses fonctionnement

Personnel

3 805,00 €

Eau


584,64 €

Electricité et gaz

1 122,69 €

Cotisation et cérémonie

165,72 €

Achats divers

135,03 €

Travaux


4089,39€

TOTAL

9 902,47 €

Recettes

6 863,85 €

Résultat

-3 038,62 €

39

BILAN DU CAMPING SAISON 2014

Il a fallu changer la toiture des sanitaires 

dont les fuites endommageaient les 

murs. Avec l’aide d’habitants motivés, 

adjoints et conseillers ont conduit les 

travaux une bonne partie de l’année. 

Ils ont ensuite empoigné rouleaux et 

pinceaux pour rénover les murs endom-

magés et donner un coup de neuf aux 

douches. Avec le lave-linge offert par 

un couple de campeurs, nous avons 

maintenant des sanitaires haut de 

gamme… Enfin, pas encore tout à fait, 

il reste à peindre l’extérieur du petit 

bâtiment et nous allons nous y mettre 

dès la fin de l’hiver.

Malgré le bénévolat des élus et 

habitants motivés, il a fallu acheter le 

matériel et, tout compris, les travaux ont 

coûté à la commune 3 591 €. Sachant 

que les recettes sont de 6 864 €, il va 

nous falloir travailler à le remplir un peu 

plus l’an prochain…

Camping

Dépenses

Subvention d’équipe

1 150 €

  

Remboursement d’emprunt



3 020 €

Travaux


660  €

Total des dépenses

4 830 €

Le camping fait peau neuve



2014 a été une année chargée pour le camping.

L'apéritif est offert aux campeurs chaque année au mois 

d'aôut


12

En effet, au niveau national, les sapeurs- 

pompiers restent au regard de la 

population, la corporation préférée 

des Français. Mais voilà, nous sommes 

de moins en moins nombreux, et les 

secours à personnes, les accidents de 

tous ordres, les incendies, inondations, 

catastrophes en tous genres, sont en 

augmentation régulière chaque année.



Alors que faire ?

Pour notre part, localement depuis 

quelque temps, nous faisons des 

portes ouvertes, des exercices au cœur 

de nos villages, le 150

e

 anniversaire 



de la création de notre centre, des 

activités sapeurs-pompiers, comme le 

parcours sportif de 2014, les activités 

périscolaires.

L’amicale aussi, de son côté, par ses 

manifestations, ses calendriers, essaie 

de créer une dynamique. Mais voilà, les 

résultats ne sont pas au rendez-vous.



Alors que faire ?

Vos sapeurs-pompiers locaux, eux aussi 

ont une vie de famille, des activités 

professionnelles, des activités asso-

ciatives et en plus ils sont là pour se 

former et intervenir rapidement sur 

tous sinistres. Nous avons, et nous 

le savons, vos encouragements, vos 

remerciements, vos accueils chaleureux 

et nous en sommes très reconnaissants. 

Mais maintenant il nous faut rapidement 

renforcer notre effectif.

Voilà pourquoi, moi Denis PLONCARD, 

chef de corps depuis janvier 2003, lance 

un appel, que dis-je, un cri pour que 

vous, hommes femmes, de 16 ans à 

50 ans qui avez un peu de temps, une 

bonne condition physique, preniez 

contact avec moi, ou tout autre sapeur-

pompier de Tossiat/Journans pour vous 

expliquer notre fonctionnement, plutôt 

que d’écouter les «  qu'en-dira-t-on. »

Vos sapeurs-pompiers font tout leur 

possible pour maintenir un corps 

reconnu comme ayant une bonne 

formation, du matériel performant en 

fonction de nos interventions, mais 

maintenant nous comptons sur vous 

pour devenir volontaire, comme vous, 

qui comptez sur nous pour tous les 

sinistres qui peuvent survenir dans 

votre vie.

Pompiers

Depuis plusieurs années, les sapeurs-pompiers du département et plus 



Do'stlaringiz bilan baham:
  1   2   3   4   5


Ma'lumotlar bazasi mualliflik huquqi bilan himoyalangan ©fayllar.org 2017
ma'muriyatiga murojaat qiling